Réception du Sony VPL-VW590ES pour un futur test PHC.FR.

SONY VPL-VW590ES
SONY VPL-VW590ES

Je sens que Noël approche parce qu’il ne se passe pas une journée sans une nouvelle livraison de projecteur à tester. C’est maintenant au tour d’une des deux nouvelles références SXRD 4K de Sony de répondre à l’appel des sondes et des disques de mires dans l’antre de Grégory.

Le Sony VPL-VW590ES est disponible dès à présent au prix public indicatif de 6 999 euros. C’est un projecteur équipé d’une lampe classique et pourvu de panneaux SXRD (Silicon X-tal Reflective Display), un processus propriétaire pour les cristaux liquides sur silicium, avec une résolution 4K native.

Sa puissance lumineuse est annoncée à 1800 lumens. Les principales nouveautés apportées à ce modèle sont logicielles et elles concernent un traitement d’image appelé « X1 pour projecteur ». La puce X1 qui équipe les projecteurs 4K Sony depuis quelques années maintenant est cette fois utilisée pour traiter le « Dynamic HDR Enhancer« , qui analyse les sources HDR image par image et est destiné à améliorer la plage dynamique par rapport à l’ancien « Contrast Enhancer« . Les zones claires de l’image doivent être affichées plus claires et les zones sombres encore plus sombres qu’auparavant.

SONY VPL-VW590ES
SONY VPL-VW590ES

Sony utilise également le processeur d’image pour son mode « Super Resolution » pour amener le niveau maximum de détail d’une source sur l’écran. Le X1 est également conçu pour la conversion ascendante de DVD et de Blu-ray Full HD.

Avant que la lumière ne soit projetée à travers l’objectif, elle passe également par le « Digital Focus Optimizer » afin de compenser numériquement la perte de détails dans l’optique dans les coins de l’image.

SONY VPL-VW590ES

J’ai déjà joué un petit peu avec ce gros costaud anthracite (il est également disponible en blanc) et je ne peux résister à vous faire partager ma découverte du jour sur la consommation électrique de ce modèle à lampe. Petit rappel, ce n’est que tout récemment que je me suis équipé d’une prise qui mesure en temps réel les consommations de nos diffuseurs frontaux préférés. Jusqu’à présent j’étais convaincu que les modèles laser étaient les plus gourmands en énergie alors imaginez ma surprise en découvrant que le Sony VPL-VW590ES dévore 288W en mode économique et élève sa gourmandise à 390W à pleine puissance de sa lampe.

En comparaison, le DLP laser UST Optoma CinemaX P2 est au régime sec avec à peine 219W à pleine puissance.

C’est un point de détail, j’en conviens car ce qui nous intéresse au plus haut point c’est son rendu visuel et l’intérêt de ses nouvelles fonctionnalités. Je vous donne donc rendez-vous la semaine prochaine pour la publication d’un nouveau banc d’essai.

SONY VPL-VW590ES
SONY VPL-VW590ES blanc

25 Comments

  1. hate de voir le resultat vs les jvc nx 5/7 meme si j’aurai toujours une preference pour l’image des jvc (que je trouve plus naturel, comme je prefere un plasma a un oled).

    Et aussi j’aimerai enfin un avis franc sur la qualite d’image entre ces bon vieux videoprojecteurs et les nouveaux ust.

    En attente du test, merci d’avance pour le travail

  2. WOW !
    Peut être le premier test Francophone de la nouvelle gamme SONY 😉
    J’ai bien dit peut être, car la semaine prochaine, ce n’est pas encore l’arrivée 🙂
    Il y a du monde qui l’attend ce test !
    Un petit bonjour à Greg et Cattod toujours en forme 🙂

  3. Bonjour
    Merci pour toute cette énergie :))
    Les 590 /790 restent un peu du rêve pour mon usage personnel,
    Par contre aurait on des infos sur le 270 et un éventuel successeur « 290 » ?

    Je me souviens que dans les précédents tests, le 270 ne méritait pas face à son « grand frere ».

  4. J’ai un ami qui l’a eu a sa sortie et il y avait du pompage de l’iris dynamique en sdr et HDR
    Il y aurait aussi une incompatibilité avec madvr pour ceux qui utilisent un pchc
    Il a eu ensuite le 570 qui n’avait pas ces soucis mais il a eu du defocus
    Il est parti depuis sur un N5

  5. Moi aussi, j’ai hâte d’avoir ton avis sur ce 590es ainsi que les mesures de contraste et luminosité pour voir ou il se situe par rapport au 570es et aux JVC N5 et N7.

    J’espère que tu nous donneras aussi ton avis 590es VS 790es. En effet j’hésite entre les deux modèles car je me demande si le 790es est vraiment supérieur au 590es… En tout les cas j’attends ton retour de test sur ces deux machines avant de me décider 🙂

        • Après calibrage, le Sony VPL-VW590ES c’est :

          1596 lumens en mode haut et 942 lumens en mode bas avec un contraste natif de 14825:1 et dynamique de 92941:1. C’est toujours un régal pour le calibrage des Sony, tous les menus répondent parfaitement.

          • La calibration n’entraine aucune perte !!
            Ça fait mal un contraste natif pareil (Texas Instrument si tu nous lis, arrête la miniaturisation de tes puces DLP…)

          • Il y a des modes plus lumineux et j’ai un petit truc que je conseillerai dans le banc d’essai pour ne pas perdre de luminosité avec le calibrage. Effectivement le contraste natif est excellent, SONY/JVC même combat maintenant dans ce domaine.

  6. Bonjour,
    On trouve une nouvelle référence chez Sony, en pre-commande
    Le vpl-vw 290 ES

    Apparemment même évolution que 570/590 avec l’intégration de la dernière puce video de traitement d’image qui apporterait une meilleure gestion hdr, et une meilleure mise à l echelle 4k.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Test Sony VPL-VW590ES : l’avis de Grégory. – – Le Blog de PHC –
  2. SONY VPL-XW5000ES et VPL-XW7000ES : 2 nouveaux projecteurs laser UHD. – – Le Blog de PHC –

Poster un Commentaire