Écran technique ALR 1.5 Cine-Screen

Ecrans de projection CINE-SCREEN
Ecrans de projection CINE-SCREEN

En d’autres temps en d’autres lieux , j’avais publié un test de l’écran technique gris ALR (Ambiant Light Reflecting) à gain 1.3 de la société française dont le siège se trouve en Dordogne : Cine-screen.

Un nouvel écran à gain 1.5 est venu étoffer la gamme de cette marque. Il est possible de voir la différence entre le substrat des deux modèles sur les deux photos qui suivent :

Les écrans Ambient Light Rejecting (ALR) sont conçus pour diminuer les reflets des lumières parasites et projeter dans des environnements où le contrôle de lumière ne peut être parfaitement réalisé. La version 1.5 permet, dans ces pièces, de conserver le contraste et la densité des couleurs.

Par rapport à la version ALR 1.3 les différences sont (données constructeur) :

– une luminosité supérieure,
– une colorimétrie beaucoup plus juste (peu de dérive dans le bleu),
– une image plus dynamique,
– des noirs moins profonds et des couleurs sombres un peu moins denses (corollaire de la luminosité supérieure) mais un contraste global accru car on gagne plus en luminosité qu’on ne perd dans les noirs ce qui produit une image avec une meilleure dynamique,

Zéro hot spot,
– Pas d’effet de paillettes,
– Large angle de vision 130°
.

Cine-screen propose cette toile assemblée directement en écran de vidéo-projection complet :

– sur cadre apparent galbé 80 mm,
– sur cadre à bord fin 12 mm
– sur écran enroulable électrique motorisé et tensionné

Elle peut également être acquise seule sur-mesure, on peut demander la mise en place d’un système de tension en option (élastiques de tension, œillets) et il est possible d’adapter la toile à un cadre (fixe uniquement) déjà existant.

Cerise sur le gâteau les tarifs sont particulièrement intéressants, et bien en dessous de ce que des modèles concurrents peuvent proposer.

Je vous proposerai très prochainement un banc d’essai complet de cet écran.

Logo Cine-Screen

36 Comments

  1. Bonjour Greg ;),
    Un test effectivement intéressant au regard des caractéristiques de la 1.5 ( angle de vision large, gain, ALR … ).
    Pour une « technologie  » de toile pour ainsi dire, nécessaire pour la videoprojection dans une pièce de vie.
    Avec un service de qualité effectué par Christophe.
    À te lire 🙂 …

    • Bonjour,
      De plus ces toiles peuvent a priori être microperforees.
      Merci beaucoup pour ce futur test que ‘attend avec impatience !
      Ce n’est que mon avis mais mieux vaut une focale longue ( D/L > 1,5 ) pour avoir « zéro hot spot ».
      D ou l interet des projecteurs comme le tw9400, le hw45, le uhz65 etc…..
      Le problème des nouveaux projecteurs 4k a 1000-1500 est à mon avis une focale trop courte pour bien se marier à un écran technique.
      Thomas

  2. Un screeneo s6 (par exemple) qui a un faible contraste donc necessite un écran technique, mais qui a un rapport 1,2 me semble compliqué à gérer. Cela m’intéresserait de savoir à quel angle de projection apparaît un hot spot (mais ça ne doit pas être évident à mesurer)

  3. Un jour, j’aimerai bien connaitre votre histoire avec un forum français, et plus particulièrement avec une marque d’écrans français.
    Je n’ai entendu qu’un son de cloche (qui ne sonnait pas forcément juste) et vous êtes le seul à proposer des tests complets et à priori non biaisés, de fait je vous accorde plus de crédit qu’à d’autres acteurs du secteur 🙂

    • Merci Sbeul mais parlons plutôt home cinéma :). Le directeur de cine-screen est bien connu dans le milieu de la projection home cinéma pour son professionnalisme, sa discrétion et l’excellent rapport qualité/prix de ses écrans. J’ai souhaité pouvoir vous proposer un test de sa nouvelle référence pour toutes ces raisons.

  4. bonjour
    je voulais savoir si il est possible de fixer ce genre de toile sur un cadre comme le Duronic FPS80 /43 Ecran de Projection à piètement/autoportatif de 80 Pouces 4:3
    merci

  5. Ca m a l air tout bon, 18fl sur 3m de base en microperf avec un epson 7300 en eco, tout ca sans grands defauts. Pour l instant la toile est installée provisoirement (pas bien tendue) mais ca me semble prometteur. A voir si tes conclusions seront les memes.

  6. Bonjour,
    Toujours vivement intéressé par ce type d’écran, donc par le test du CineScreen ALR 1.5 🙂
    De plus c’est le « seul se son espèce » à pouvoir être microperforé tout en restant raisonnable en prix.
    Il n’existe a ma connaissance qu’une seule alternative 2 à 3 x plus chère en France et une autre au Canada également très onéreuse, eluneVision.
    -Eventuellement possibilité de n’acheter que la toile.
    (J’ai construit des enceintes, des meubles, constructions nautiques aussi donc envisageable)
    Par contre je n’ai jamais pu avoir la toile entière et j’avais l’impression d’une perte de luminosité hors de l axe (ratio 2.1) pas rédhibitoire toutefois, un peu d’effet paillette, ce qui est aussi subjectif.
    -impression de préférer prendre une microtissee comme la « Référence 4k ».
    Et du coup vivement intéressé d’un test complet 🙂

  7. Bonjour,

    Parfois l’UST n’est pas adaptable aisément a certains intérieurs : avec l’écran qui se déroule depuis le plafond devant une fenêtre libre de tout mobilier, le projecteur a travers le mur qui fait face..
    Peut-être que d’autres lecteurs comme moi sont intéressés des toiles alr pour focales standard.
    Bon courage pour finir ce test,

  8. J’économise en vue de l’achat d’un écran ALR mais les prix sont vraiment prohibitifs! J’espère que l’année prochaine ce type d’écran va se démocratiser,et que l’on puisse en trouver a des prix raisonnables et en France !

  9. Bonjour,
    CineScreen propose la toile au mètre notamment celle qui devrait être testée ici (d’autres le font aussi) ce qui permet de diviser par 2 à 4 le cout de revient final

  10. Bonjour Greg,
    Pour un projecteur que tu connais bien…. le BENQ W5700 qui chez moi n’est pas à l’envers au plafond , mais sur une bibliothèque à 2,25 m , dans l’axe latéralement très légèrement au dessus du milieu du centre de l’écran, donc dans des conditions assez optimales pour ce genre d’écran ! penses tu que cela convienne et font-ils des écrans enrouleurs descendant avec cette toile ALR quelles sont les coordonnées pour contacts
    Merci d’avance !
    Gilles

  11. Alors as tu un conseil, puisque c’est l’appareil que tu as testé et calibré… et que j’utilise avec un écran blanc gain 1
    La luminosité, qui pour moi, me convient bien, je suis en mode »eco » est elle insuffisante pour un écran ALR ?
    Merci de détailler.. et si tu passes à St Christophe, toujours le bien venu !!!

    • Avec le W5700 je partirai plutôt sur un écran comme le Lusoscreen dark star (mais tu en as un déjà non ?).
      En tout cas le BenQ tirera avantage d’un écran ALR à gain 1 ou 0.8.

      • Merci pour cette réponse rapide ! je lis souvent pourtant qu’avec les toiles ALR il faut que le projecteur soit plein centre par rapport à la toile pour éviter les « hotspot »…la ALR 1.3 doit bien fonctionner avec un Benq 1070W plustôt lumineux ou il y encore à gagner avec la 1.5 ? en ce moment vous proposez la 1.3 à 70 € le Lé le prix est le même pour le Lé en 210 ?
        Cordialement.

1 Trackback / Pingback

  1. Test écran technique ALR 1.5. ciné-screen : l’avis de grégory – – Le Blog de PHC –

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*