JVC LX-NZ3 : DLP à simulation 4K 0.47″ avec source laser

JVC LX-NZ3
JVC LX-NZ3

C’est encore une fois à BenQ que JVC aura fait appel pour sortir au mois de novembre 2019, un nouveau projecteur non pas D-iLA mais DLP équipé d’une puce 0.47″ à simulation 4K XPR X4.

La gamme D-ila de l’année dernière N5, N7 et NX9 ne sera pas renouvelée et reste donc commercialisée jusqu’à 2020. C’est tout à fait logique au regard des retards de livraison qui ont frappé cette série.

Tout comme pour le JVC LX-UH1 (en test sur ce blog), la base sera fournie par BenQ . Le projecteur sera commercialisé en Europe au mois de novembre au prix de 3499€.

Au programme, 3000 lumens de luminosité annoncés avec source lumineuse laser BLU-Escent (20000 heures de durée de vie) et système HDR Auto Tone Mapping permettant de reconnaître les métadonnées des Blu-ray 4K.

Le Lens-shift manuel mais à grande amplitude du LX-UH1 est reconduit, avec un décalage vertical de +/- 60% et horizontal de +/- 23% avec un zoom 1.6X (tout pareil que le LX-UH1).

Pour l’affichage à plage dynamique élevée (HDR), le JVC LX-NZ3 prendra en charge à la fois le HDR10 et le HLG (Hybrid Log Gamma).

L’appareil sera disponible en blanc et en noir.

14 Comments

    • 3499€ chez nous et pour le moment les spécifications n’indiquent pas d’aide à la fluidité. A 3200€, on a déjà l’ACER VL7860 et sa puce 0.66 (donc meilleur piqué) et interpolation d’images 1080P et 4K.
      Je pense que pour son image JVC ne devrait pas s’égarer de cette manière et se renforcer dans ce qu’il sait très bien faire, à savoir des projecteurs D-ILA.

  1. C’est quoi ce délire avec les puces à simulation 4K ? Ca aurait dû ne pas exister, ou être transitoire par rapport aux puces réellement 4k. Et les constructeurs nous en sortent à toutes les sauces. Il y a un problème avec les matrices true 4k ?

      • C’est le principe de la poule et l’oeuf : si le prix est réellement le problème il baissera le jour ou les constructeurs les intégreront massivement, mais tant qu’ils restent sur leurs puces a simulation il ne passera rien côté prix 🙂

    • The smaller the micromirrors the worse the contrast. What we want is for them to use .95 or larger chips with wobulation as that will improve the contrast. Shifting has little negative with DLP due to the instantaneous pixel response, the only negative being higher input lag due to the extra processing required.

      Still havent heard anything about a color filter, if you look at the tvspecialists theo-z65, the added color filter and laser light source yielded 80% rec2020 with comparable light output to the jvc nx7 and epson 5050ub. Also with that projector they seemed to have much improved the contrast.

      For fluidity, try MadVRs « smooth motion » frame blending and supersampling at 60hz. I much prefer this over 24p 1:1 cadence, 60p 3/2 pulldown, or 60p frame interpolation.

  2. Bonjour,
    Bien qu’il soit décevant pour tous de voir un benq rebadgé JVC,
    Si on s’intéresse encore aux fond de salle 😉 ( pièce à chambouler sinon)

    Vu les tests élogieux du benq w5700

    Ce serait intéressant d’en voir une version laser, sans les défauts relevés, avec un mode cinema numérique ( filtre coloré) utilisable et des couleurs splendides et saturées
    -avec le laser a pleine puissance sur 2.5 de base ça passerait potentiellement.

    Donc n’en déplaise aux puristes 🙂 cette sortie m’intéresse 🙂

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*