Test écran Blitzwolf BW-VS3 : l’avis de Grégory.

BLITZWOLF BW-VS3
BLITZWOLF BW-VS3

Cela fait plusieurs jours que j’ai procédé au montage du nouvel écran technique CLR (donc dédié aux projecteurs à ultracourte focale) de la marque Blitzwolf. Ce label n’est pas inconnu des adeptes des importations en provenance d’Asie, puisque le constructeur dispose de toute une gamme de projecteurs d’entrée de gamme. Axé sur les produits à petits prix, c’est dans cet esprit qu’il commercialise à moins de 350€ un écran qui vise à combattre la pollution lumineuse d’une pièce non traitée et en faisant disparaître toute trace de hot sport.

C’est presque 150€ de moins que le Fengmi Black Grid déjà testé sur ce blog.

La vidéo ci-dessous vous résume les 2 heures et 15 minutes qu’il nous aura fallu consacrer au montage (2 personnes sont nécessaires).

Mise à jour du 4 octobre 2021 :

C’est un écran cadre fixe qui est commercialisé depuis un entrepôt européen (PL) du site de vente Banggood au prix de 304€ avec le code de réduction BGPCS33 (c’est ici que ça se passe, cliquez sur le lien). *

  • Note de l’auteur : Si vous passez commande par ces liens d’affiliation vous permettez à l’auteur de l’article de pouvoir bénéficier en exclusivité des nouveaux modèles UST et d’écrans et d’être le seul en mesure de vous proposer cette gamme de tests unique pour des produits d’importation. Ce partenariat ne change en rien mes évaluations bonnes ou mauvaises de ces modèles. Elles sont établies sur un protocole rigoureux de mesures identiques depuis plus de dix ans maintenant et que vous retrouvez dans chaque banc d’essai.

Le colis dans lequel arrive l’écran mesure 153 cm de long, alors que la base de l’écran fait 2m21 (100 pouces). Ce format compact impose la découpe des bords les plus longs et donc leur montage.

Test BLITZWOLF BW-VS3
Emballage Blitzwolf BW-VS3

Toutes les pièces des cadres intérieur et extérieur sont emballées séparément et identifiées. C’est également le cas pour la visserie et le dispositif de fixation. Les outils nécessaires au montage sont fournis ainsi qu’un manuel de montage à la traduction française approximative mais qui a le mérite d’être présente.

Dans un premier temps, il faut procéder à l’assemblage des six éléments du cadre interne et solidifier l’ensemble à l’aide des vis et du tournevis fournis. Le manuel est bien clair sur ce point et les différentes vis nécessaires ainsi que leur nombre sont bien identifiés. Deux barres verticales viennent compléter cette partie et elles doivent être positionnées à 110 cm de distance l’une de l’autre.

C’est ensuite au tour de l’écran d’être déballé mais avant cela, il faut installer un drap de protection (qui est contenu dans le cylindre de protection de la toile) et porter des gants blancs (également fournis) pour pouvoir travailler sans abimer le Blitzwolf BW-VS3. Il faut positionner correctement la toile mais difficile de se tromper car un autocollant présent à l’arrière de l’écran matérialise bien son orientation (UP).

De longues baguettes doivent être glissées dans des emplacements dédiés de la toile. Une fois qu’elles sont en place, il faut se saisir des ressorts et des deux outils qui vont vous servir à bien les tendre (des anneaux avec une tige qui se terminent par une griffe). Cette partie est cruciale car elle va conditionner la tension uniforme (ou non) du BW-VS3.

Je recommande de doubler les ressorts sur chacun des œilletons, à mon premier essai ma toile présentait des vagues dans les coins principalement. Blitzwolf fournit largement plus de ressorts que d’œilletons alors ne soyez pas radins !

Dernière étape avec la mise en place du cadre externe : celui qui sera visible des spectateurs et viendra « habiller » le BW-VS3. Il faut bien clipser les 6 pièces (2 verticales et 4 horizontales) sur les montants de l’écran. Il ne reste plus qu’à visser les protections des angles pour pouvoir conclure que l’écran est bien monté.

De quoi s’agit-il ?

La nouvelle Blitzwolf est une toile dite « CLR » pour Ceiling Light Réduction ou réduction de la lumière du plafond.

Il s’agit d’écrans spéciaux avec des milliers de lamelles horizontales incorporées dans leur surface et qui, à un angle de 45°, ne reflètent que la lumière venant du bas. Ainsi, l’écran ignore la plupart des éclairages perturbateurs et rend la projection à courte distance débarrassée de la lumière parasite, préservant de la sorte le contraste de l’image comme dans une salle dédiée.

Ce type de toile est spécifiquement conçu pour les projecteurs à ultra courte focale (UST : Ultra Short Throw ou UCF en français) dans le but d’éviter les effets de concentration de la lumière et la perte de contraste.

La BW-VS3 est montée sur un cadre fixe et elle ne peut pas être repliée ou dissimulée dans un cache du plafond. Théoriquement, c’est la meilleure solution pour assurer une bonne tension de la toile mais elle vous oblige à vivre avec un grand cadre gris dans votre pièce.

Verdict technique

La Blitzwolf BW-VS3 a été installée dans une pièce à vivre en combinaison avec le nouveau DLP laser ultra courte focale de Fengmi Cinéma 2 (son test est sur le blog).

Test écran Blitzwolf BW-VS3

En préambule, j’ai effectué des relevés de colorimétrie sonde face au projecteur pour être en capacité de déterminer l’influence de la toile sur la luminosité (le Gain), la colorimétrie et l’espace couleurs.

C’est ensuite que ma sonde de mesures fut orientée vers l’écran pour constater d’emblée que classiquement (c’est le cas de beaucoup de toiles techniques) impacte tout particulièrement notre échelle de gris avec une prédominance du bleu, ce qui engendre une image trop froide.

Test écran Blitzwolf BW-VS3
A Gauche : RVB Gamma calibré. A droite l’influence de l’écran Blitzwolf

Le Gamma et l’espace couleurs restent quasiment dans les mêmes niveaux.

Avec une luminosité de 174 fL sonde orientée vers le projecteur, j’obtiens ensuite une valeur de 52,1 fL appareil de mesure tourné vers l’écran, soit un gain moyen de 0,3. Le contraste reste dans les mêmes niveaux quelle que soit l’orientation de l’écran soit un peu moins de 3500:1.

Si vous envisagez d’acquérir cet écran, il faudra donc intervenir sur l’échelle de gris du projecteur pour compenser les dérives générées sur le bleu.

Recherche des principaux défauts des écrans techniques :

J’ai d’abord recherché la présence de l’effet paillettes lié à l’incrustation de paillettes métalliques dans le substrat revêtant l’écran, ensuite la présence ou l’absence d’un point chaud (hot-spot) au centre de l’écran (concentration de la luminosité dans un même point) et pour terminer, examiner l’amplitude du champ de vision.

Effet paillettes :

Aucune trace de paillettes et ce n’est pas étonnant car ce sont principalement les écrans à gain élevés qui en sont victimes. Les fonds d’images clairs restent unis sans cet effet de vitre sale qui gêne le spectateur.

Point chaud (hot spot) :

La conception de cette toile avec ses lamelles horizontales vise à éviter la présence d’un point plus lumineux situé au milieu de la partie basse de la toile. Cette mission est réussie par la Blitzwolf BW-VS3 et la répartition de la lumière reste bien uniforme.

Angle de vision :

L’angle de vision annoncé à 160° est au rendez-vous. Sur un canapé large, les spectateurs situés sur les côtés ne seront pas défavorisés par rapport à ceux du centre.

Test écran Blitzwolf BW-VS3
Angle de vision Blitzwolf

Verdict subjectif

La Blitzwolf n’est pas conçue pour projeter une image en plein jour ; il faudra donc faire le noir dans votre pièce pour obtenir les meilleurs résultats.

Le contraste natif du projecteur est bien conservé mais le gain négatif de l’écran est plus important qu’annoncé et la dynamique est inférieure à celle du Fengmi black grid.

Après correction de l’échelle de gris, on retrouve des blancs sans dérive de couleurs mais avec une perte de dynamique.

Conclusion

Ce nouvel écran cadre Blitzwolf est une bonne solution pour ne pas gâcher l’image de son nouveau DLP laser 4K UST sur un mur blanc sans se fâcher avec son banquier.

En comparaison avec l’écran Fengmi Black Grid qui coute 150€ de plus, je dois reconnaître que ma préférence va à la version la plus chère en raison d’une meilleure finition et d’un gain réel plus élevé.

Reste que la BW-VS3 remplit parfaitement son rôle en salle non dédiée. Si pour vous la vidéoprojection ne peut s’envisager qu’en partage familial dans une pièce à vivre sans se couper du reste de la maison, la nouvelle toile Blitzwolf est parfaite pour profiter au mieux de votre vidéoprojecteur dans votre environnement.

BLITZWOLF BW-VS3
BLITZWOLF BW-VS3

J’ai apprécié :

– Le tarif,

– L’effet CLR,

– Un angle de vue assez large,

– Un bon lissé de l’image sans effet paillettes.

Je regrette :

– Une qualité de fabrication moyenne,

– Des trous de fixation des ressorts en nombre insuffisant,

– Une perte de luminosité plus importante qu’annoncée.

41 Comments

  1. Bonjour, est-ce que tu penses qu’il est préférable de doubler le nombre de ressorts, ou plutôt le nombre de trous pour palier au problème de tension de l’écran ?

  2. Bonjour,
    Un grand merci pour l’ensemble de tes tests qui sont toujours ultra complets. Je n’ai pas bien compris si tu conseillais (uniquement sur l’aspect matériel évidemment) cet écran Blitzwolf ou si tu nous conseillais d’attendre que le fengmi revienne dans notre contrée ?
    En te remerciant

  3. Je ne connais pas cet écran désolé mais par expérience un gain de 0.6 est plus adapté pour les UST laser qu’un gain 0.8 (pour faire disparaître totalement l’effet point chaud).

  4. Tu as élite screen qui fait un CLR 0.6, sinon il faut voir du côté de XYscreen pour les marques connues et reconnues. Pour ma part je suis un inconditionnel des écrans déroulants depuis le sol de Vividdtorm. Ce sont des vrais CLR 0,6 et ils existent en 120 pouces mais c’est plus cher que ta marque inconnue.

  5. Je suis aussi intéressé par un écran 120″ non motorisé pour un futur Fengmi C2 s’il comble nos attentes. Je commence à me renseigner, mais avez vous une idée de ce que valent les écrans Telon ? J’ai vu ce lien :

    https://www.alibaba.com/product-detail/Telon-120-4K-PET-Crystal-ust_62313256897.html?spm=a2700.12243863.0.0.471b3e5fw5Om51&bypass=true&bm=cps&src=saf&pid=269979&amp943_1578774046_29173f8873d3792acea32bf0a68b853d&awc=17943_1578774046_29173f8873d3792acea32bf0a68b853d#reviewSubHeader

  6. La structure, en attendant d’en voir plus sur la toile, est TRES similaire au Fengmi dans mon souvenir. Blitzwolff propose du prix doux, je ne serai pas étonné que l’on soit sur le même produit… À suivre

      • Pour info, j’ai commandé cet écran début juillet, reçu en quelques jours.
        Malheureusement, ils m’ont envoyé 4 fois la même piece pour le cadre métallique ( alors qu’ils auraient dû me fournir deux fois la même pièce + les pièces miroirs). J’ai reçu 4 fois la pièce 13-A, alors que j’aurai du recevoir deux fois la pièce 13-A + deux fois la pièce 13-B.
        La communication est assez compliquée avec le vendeur, maintenant il me demande si je peux chercher les pièces chez un revendeur local et lui communiquer le tarif.. alors que c’est une pièce bien spécifique à ce cadre, je ne vois pas l’intérêt de sa question, je ne trouverai jamais une pièce métallique de la bonne taille, de la bonne forme avec les bons pré-trous…
        J’ai mis tous les ressorts fournis et la toile n’est pas assez tendu, je ne mettrais pas la faute sur Blitzwolf, c’est la première fois que je tend une toile de ce type, la toile n’est pas bien centré, ca doit expliquer que le résultat n’est pas parfait. Je pense rajouter des ressorts dans le futur.

        Sinon sur la toile en elle même, la qualité est bien présente, aucun reproche à lui faire.
        Avec un Samsung The Premier LSP7, En plein jour ou avec la lumière allumée, on peut regarder la télé ( info, météo, reportage..) sans problème, par contre, c’est insuffisant pour profiter convenablement d’un film.

        • Ca se confirme, le vendeur fait tout pour gagner du temps et ne pas m’envoyer les pièces manquantes. Il répète en boucle de vérifier si je ne peux pas trouver la pièce chez un revendeur local.
          A éviter, je ne rachèterai pas, je me retrouve avec un écran avec la moitié du cadre manquant sans aucune solution réaliste de la part du vendeur. Je l’avais pris car le Fengmi n’était pas disponible, si il est disponible, celui ci n’a plus d’intérêt.

          • Pour vous tenir au courant, on est mi septembre et toujours aucune solution n’a été trouvé.
            Les pièces manquantes sont hors stock chez le fournisseur et ca fait 2 mois qu’ils me demandent d’être patient et qu’ils ont incapable de me dire si les pièces seront disponibles un jour..

  7. Bonjour,
    Il est écrit sur certains sites (bangood, techreviewer…) que l’écran BW-VS3 est de type ALR et non CLR comme mentionné dans l’article. J’ai cru comprendre que cela avait un impact sur l’usage d’un projecteur UST (point chaud ?).
    Pouvez-vous confirmer la technologie employée ?
    Merci

  8. il n’y a pas d’erreur, mais une confusion :
    un écran CLR est un écran de type ALR adapté aux UST, c’est pour ça que sur beaucoup de site, c’est confus…
    le mieux c’est de chercher dans la description les petits schémas avec un coupe latérale de la toile en forme de petits triangles. Si le schéma est bien là, plus de doutes à avoir sur la toile

  9. Bonjour Grégory et encore merci pour ce test.
    Une petite question concernant le gain négatif de l’écran et du coup la dynamique inférieure à celle du Fengmi, si mon utilisation est presque exclusivement dans le noir, je vais quand même ressentir une grosse différence entre les 2 écrans?
    En gros est-ce que le gain est vraiment important lorsque l’on ne veut pas faire de projection en journée?
    Merci

  10. Hi from Barcelona Gregory
    Thanks for all analisis and useful comments. Fengmi cinema 2 is on the way home and now….what screen you consider is the best choice for this projector? Thanks in advance

  11. Bonjour,
    Un grand merci pour tes derniers tests, très utiles pour moi qui suis relativement novice, c’est à la fois très complet et très compréhensible 🙂
    Je cherche un écran fixe pour aller avec mon futur Fengmi Cinéma 2, j’attendais ce test mais malheureusement il ne semble pas vraiment convenir pour du visionnage en journée (que je veux pouvoir faire même si ça ne sera pas l’usage principal).
    Quel écran serait plus adapté selon toi?
    Merci encore

  12. Je savais que tu allais répondre ça Grégory . Petite question néanmoins. Même si les projecteurs sont conçus pour une projection avec obscurité. Est-ce qu’en baissant un peu les stores dans la journée on arrive quand même à voir un petit peu un film où alors on ne voit rien du tout et il y a des reflets partout…?! J’ai actuellement une télé pas top concernant les anti-reflets mais j’arrive quand même à regarder un film même si on n’est pas dans les conditions idéales du soir avec une vraie séance cinéma… Merci pour ton travail énorme c’est top

  13. Aucun écran peu importe le prix ne peut être largement regardable en journée et être aussi qualitatif que celui-ci avec le fengmi cinema 2?
    j’ai du mal à choisir. je vais peut-être m’orienter vers un telon 100″

  14. Bonjour Gregory, le code BGSVD33 a expiré, un autre code serait-il disponible ?

    (le Fengmi Black Grid semble incommandable depuis 2 semaines, si jamais tu en sais plus sur un retour éventuel je veux bien patienter et suivre ta préférence qui va sur ce modèle)

1 Trackback / Pingback

  1. Fengmi R1 : DLP laser 1080p à ultra courte focale. – – Le Blog de PHC –

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*