FENGMI 4K MAX : UST laser 4K 4500 lumens avec interpolation d’images.

FENGMI 4K MAX
FENGMI 4K MAX

Déclinaison Xiaomi/Fengmi de la version Appotronics que je vous présentais il y a quelques jours sur le blog, le 4K Max est ce que l’on peut appeler un beau gros bébé de 19 kg ( 608 x 389 x 140mm). Ce projecteur laser à ultra courte focale et simulation 4K XPR X4 (puce DMD 0,47″) est annoncé avec une puissance lumineuse de 4500 Ansi lumens et, revers de la médaille, un contraste de 1500:1. En comparaison le Xiaomi 1S est plus léger, moins cher et même s’il ne délivre que 2400 Ansi lumens son contraste mesuré par mes soins dépasse les 3000:1.

Cet appareil d’importation est actuellement commercialisé à près de 3200€ ici (cliquez sur le lien sponsorisé ). C’est trop pour un appareil sans garantie française. Pour le coup je ne suis pas en mesure de le recommander, tout simplement parce qu’à ce prix dans l’hexagone nous avons l’Optoma UHZ65UST, qui non seulement délivre une des meilleures images UST du moment, mais bénéficie également d’ une garantie et d’ un SAV local. Cette remarque vaut pour son prédécesseur d’Appotronics.

Je tenais toutefois à vous en parler car dans la longue listes des UST laser chinois, c’est un des rares à proposer un mode d’interpolation d’images 1080P et 4K. Hélas les premiers essais semblent indiquer que le fonctionnement de cette option est loin d’être optimisé (cf. la vidéo ci-dessous du site nothingbutlabel).

Dans ces conditions vous comprendrez que je ne prédise par un grand avenir à ce modèle dans nos contrées et qu’il est fort peu probable que je vous propose un test sachant qu’il faudrait d’abord que je l’achète. Pour le coup je suis tenté de faire confiance aux impressions mitigées de nothingbutlabel, dont je tiens à souligner l’objectivité sachant que ce site commercialise ce projecteur.

Il faut souligner que la vidéo met en évidence un bruit de fonctionnement de l’appareil mesuré à plus de 40dB, avec un sonomètre placé à distance respectable du projecteur. Ce n’est pas vraiment un modèle discret, ce qui n’est pas étonnant au regard de la puissance lumineuse annoncée. La consommation électrique est également élevée (<500W).

Concernant les autres caractéristiques, je relève un support HLG et HDR-10+, une certification ISFccc (qui semble n’exister que dans les documentations publicitaires du constructeur car la maison mère ISF ne connaît pas ces projecteurs !) et un système sonore intégré (2 X 20W) compatible Dolby Audio, DTS-HD et DTS:X virtuel.

FENGMI 4K MAX
FENGMI 4K MAX

Bref ce n’est pas encore aujourd’hui que nous aurons un équivalent du Xiaomi 1S avec interpolation d’images à moins de 1500€.


Le Fengmi Max 4K sera disponible à la vente le 29 septembre 2020.

4 Comments

  1. Bon Gregory,

    Au fur et à mesure que les modèles de projecteurs UST sortent, ils tombent de notre liste de courses pour une raison ou une autre, le dernier est Fengmi 4k MAX … J’espère toujours lire votre avis sur le Hisense 100L5F, Epson LS500 et j’ai vu qu’ils ont annoncé le successeur du Chiq B5U, le B6U.

  2. Il y a peut être quand même un point qui me semble très positif concernant ce vidéo projecteur. (tout du moins, pour moi, amateur de grandes images)

    Sur la doc commercial, il semble indiquer que l’on peut obtenir une image jusqu’à 200’’

    J’ai pas l’impression qu’avec les autres videoprojecteurs (dont le XIaomi 1s ou l’Epson …) l’on puisse obtenir une diagonale aussi grande (même en reculant l’appareil) ?

    Existe t’il actuellement, à votre connaissance, des videoprojecteur à ultra courte focale dépassant les 150’’ mise à part ce Fengmi ?

    Merci pour toutes ces infos.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*