Test Fengmi Vogue Pro : l’avis de Grégory.

Test Fengmi Vogue Pro
Télécommande Fengmi Vogue Pro

Cinquième projecteur passé sur la sellette pour ce mois de novembre 2020 riche en nouveautés, le Fengmi Vogue Pro va t-il effacer les outrageux cartons pivoine décernés à l’occasion des tests du JmGO S3 et du Xiaomi 4K version française ? C’est ce que je vous propose de voir ensemble en examinant les performances de ce nouveau projecteur à LED et en le comparant bien évidemment à la version blanche déjà testée précédemment sur ce blog. Une fois n’est malheureusement plus coutume, cet appareil n’est pas disponible officiellement en Europe ; il faut l’acquérir en Asie sans couverture de garantie chez nous. Or, à moins de 750€ et à condition de performances de qualité le risque en vaut-il la chandelle? Très chers lecteurs et en ces temps de confinement propices au cinéma à domicile, nous jugerons de tout ça dans ce nouveau et impitoyable banc d’essai PHC.FR.

De quoi s’agit-t-il ?

Le Fengmi Vogue Pro est un diffuseur frontal prévu pour une installation fixe. Sa taille compacte peut laisser envisager une utilisation nomade mais il est bien plus gros qu’un Philips Picopix Max ou un Xgimi Halo et il ne dispose d’aucune batterie intégrée. Pour ces raisons il est plus logique de l’installer à demeure comme un pot de fleurs.

Test Fengmi Vogue Pro
Emballage Fengmi Vogue Pro

Si vous achetez ce projecteur sur Banggood il arrivera avec l’application Projectvtools de Spocky12 directement installée. Alors, je suis désolé pour Mickaël dont je tiens à souligner l’excellence du travail pour avoir permis de remédier à l’absence cruelle de menus en anglais sur pas mal de projecteurs Xiaomi, Wemax et Fengmi mais au moins pour cette dernière marque l’application n’est plus incontournable. En effet, le constructeur chinois a diffusé par le biais d’une mise à jour logicielle disponible en ligne la version 1.2.0.2087 du son operating system FengOS qui ajoute l’anglais à tous ses menus. L’usage s’en trouve donc grandement simplifié pour les européens britishophones et cela sans système D ou rootage… Il manque néanmoins toujours une adaptation en français, qui serait la bienvenue car le langage de la vidéoprojection reste tout de même obscur dans beaucoup de termes anglais.

Test Fengmi Vogue Pro
Version firmware Fengmi Vogue Pro

Les ingénieurs de Fengmi (ainsi que ceux de Xiaomi et consorts) ont pour habitude de sortir une première version classique d’un projecteur suivie quelques mois plus tard d’un modèle affublé d’une appellation « pro » gagnant souvent en luminosité. Mais en l’occurrence dans le cas du Vogue elle ne se limite pas au seul accroissement de 100 lumens (1500 lumens pour le premier diffuseur et 1600 pour le nouveau).

Il partage avec le LG HU70LS la source lumineuse à 4 LED pour en augmenter l’intensité. Ce quatuor a une durée de vie de 30 000 heures avec stabilité des couleurs et allumage ou extinction immédiats.

Le nouveau venu incorpore un dispositif permanent d’autofocus qui doit permettre de s’affranchir de tout réglage (d’après la publicité du constructeur). Il suffit d’allumer le projecteur et la mise au point automatique est immédiate. Qui plus est elle reste stable ensuite. Il y a également une option particulièrement utile et efficace d’auto-calibrage qui vient ajuster les paramètres de l’image à votre environnement de projection d’un simple appui sur une touche et ça c’est un gros progrès.

Le projecteur est réellement 1080p. Il utilise une puce DMD 0,47″. Les signaux 4K HDR-10 sont supportés par mise à l’échelle descendante.

Le Fengmi Vogue Pro fait partie de la catégorie des « Smart Projectors », ces appareils intelligents conçus comme des vecteurs de diffusion quasiment autonomes, avec système sonore intégré (pouvant également servir d’enceinte Bluetooth). Il est équipé du wifi et d’une prise LAN ; chacun permet le streaming mais également la mise à jour de l’appareil à distance.

Le Fengmi Vogue pro est disponible, il est possible de le commander à Hong-Kong au tarif de 717€ ici (cliquez sur le lien) avec le code de réduction BGFMVGUEP.

Tour physique

La première différence visuelle entre les deux Vogue tient à la couleur de la coque, blanche pour la version non Pro et grise anthracite pour la seconde. Les dimensions de l’appareil sont de 200×200×170 mm pour un poids de 3,5 kg.

Test Fengmi Vogue Pro
Fengmi Vogue Pro

Sous le projecteur un pas de vis ¼ » permet de le monter sur un trépied. Il peut évidemment aussi être placé sur une table ou fixé au plafond. Le ratio de projection du Vogue Pro est de 1,1 : 1. L’engin propose une fonction de zoom progressif électronique ainsi qu’une correction de trapèze sur 4 points.

Il n’existe pas de Lens-shift mécanique ou de zoom ; c’est la position du projecteur qui déterminera la taille de votre image.

Le focus est électrique et pilotable soit automatiquement soit finement à la télécommande. Cette dernière est appairée en Bluetooth au diffuseur. A mes yeux c’est la meilleure solution actuellement disponible sur le marché parce qu’elle s’affranchit de la directivité imposée par les capteurs infrarouge.

Test Fengmi Vogue Pro
Connectique Fengmi Vogue Pro

Sa connectique comprend une prise LAN réseau, deux prises HDMI 2.0 (dont 1 ARC) et autant d’USB 2.0 qui permettent de connecter directement un disque dur ou une clé USB pour diffuser des contenus audiovisuels.

Pour le reste, nous restons sur un projecteur intelligent équipé d’un système sonore d’une puissance totale de 10W (2×5W), d’un lecteur médias, du Wifi et du Bluetooth.

Menus

Comme signalé précédemment le Fengmi Vogue Pro version Banggood arrive avec Projectvtools installé. Il est néanmoins possible de revenir à la configuration initiale et aux menus par défaut tout en mandarin en effectuant un reset usine. C’est pour ma part ce que j’ai fait car l’application de Spocky12 n’est plus indispensable avec la nouvelle version du FengOS qui traduit l’ensemble des options de réglages en anglais. Cette mise à jour est maintenant disponible en téléchargement direct depuis les projecteurs de cette marque.

Pourquoi revenir aux menus usine ? Et bien tout simplement parce que nombre des options proposées par Projectvtools ne fonctionnement pas. Je m’explique : il est possible d’installer le magasin d’applications AndroïdTV mais la plupart de celles de streaming sont inopérantes en raison de problèmes de droits. Ainsi, vous pouvez certes installer Netflix ou Amazon Prime mais vous ne pourrez lire aucun film ou série ; c’est un peu ballot! Pareillement, les réglages images sont opérants uniquement avec le FengOS et en tant que calibreur j’en ai besoin. Pour toutes ces raisons, c’est retour à la configuration usine et installation du firmware 1.2.0.2087 offrant accès aux réglages en anglais.

Test Fengmi Vogue Pro
Menu réglages image

C’est un choix personnel que je n’impose naturellement à personne mais vous connaissez maintenant mes motivations.

Pour en revenir au projecteur, les modes images ajustés en usine sont listés dans l’ordre suivant : « sport, child mode, standard, movie mode, showy mode, display mode, game » et une « sauvegarde utilisateur« . Comme toujours à chaque fois que vous modifiez un paramètre de l’image vous tombez dans le mode utilisateur.

Test Fengmi Vogue Pro
Modes images Fengmi Vogue Pro

Pour calibrer la colorimétrie se trouvent des réglages de luminosité, de contraste, de teinte et de saturation ainsi qu’une gestion globale de l’échelle de gris sur les niveaux des couleurs Rouge, Verte et Bleue.

Au rayon des absents on remarquera le défaut d’une gestion des couleurs primaires et secondaires par le biais d’un CMS sur 3 dimensions, celui d’un réglage de Gamma indépendant et enfin il n’y a point non plus de procédé d’interpolation d’images.

La puissance lumineuse de l’appareil est ajustable sur deux niveaux, à savoir « View Mode » et « Bright« . Une option de gestion dynamique du contraste et des couleurs est disponible. Comme toujours avec ce type de machine, dès que vous lui connectez un appareil sur une de ses deux prises HDMI il faut choisir entre HDMI 1.4 et 2.0 pour pouvoir diffuser du contenu 4K HDR.

Point notable déjà signalé plus haut, le Fengmi Vogue Pro permet grâce à une option d’auto-calibrage d’adapter simplement l’image à votre environnement en appuyant sur la touche correspondante et c’est davantage qu’un simple gadget.

Test Fengmi Vogue Pro
Auto calibragre Fengmi Vogue PRO
Test Fengmi Vogue Pro
Auto calibration Fengmi Vogue Pro

Bien qu’il s’agisse d’un projecteur intelligent vous ne ferez pas l’économie d’une box ou d’un stick externe pour pouvoir profiter de vos programmes préférés de streaming en 1080p ou en 4K, car sans cela seul Youtube est accessible en 1080p. Je rappelle qu’au départ c’est un projecteur conçu pour le marché chinois, autrement dit il est parfaitement apte à être utilisé chez nous pour notre loisir favori mais ne s’y suffit pas en lui même concernant les plateformes de vidéos à la demande.

Le lecteur médias intégré, qui autorise la lecture de fichiers à partir d’une clé ou d’un disque dur, retranscrit sans faillir la plupart des formats récents H264/H265 en reconnaissant les codages audio correspondants. Moi qui suis pourtant adepte de Kodi je n’ai même pas éprouvé le besoin de l’installer.

Verdict technique

Bruit de fonctionnement :

Le sonomètre placé à 50 cm du projecteur n’arrive pas à départager les deux modes de puissance de fonctionnement des LED. Avec un excellent 30dB dans les deux cas, le Fengmi Vogue Pro entre dans le club envié des diffuseurs frontaux dont le bruit de ventilation n’importune pas le spectateur.

Vous pouvez ajouter à cela un rendu très précis du système sonore intégré à l’appareil. Il s’est trouvé à l’aise dans ma pièce de projection qui approche les 30 m². Malgré l’absence de caisson de basses le rendu dynamique est tout à fait honorable.

Consommation électrique :

Dans ce domaine, il est possible de départager le mode « View » du mode pleine puissance, puisque le premier absorbe 152,5W alors que le plus gourmand monte à 166,1W. C’est moins qu’un UST laser mais plus que d’autres modèles LED, certainement le prix à payer pour obtenir le surcroît de luminosité.

Test Fengmi Vogue Pro
Consommation électrique Fengmi Vogue Pro

Piqué et netteté :

Plusieurs remarques sont à faire dans ce domaine ainsi qu’un petit tour d’horizon de l’offre disponible et des caractéristiques qui se retrouvent souvent d’un modèle à l’autre.

Test Fengmi Vogue Pro
Upscaling 4K

La première est la qualité du bloc optique, attribut associé à la stabilité du maintien du focus dans le temps. En effet, il n’est rien de plus pénible que de devoir refaire le focus de l’image pendant la projection d’un film. Les mauvais élèves dans ce domaine portent souvent le logo Xgimi. Le Fengmi Vogue Pro assure pour sa part une stabilité permanente et fine de la précision d’image : une fois que c’est au point on n’y revient plus.

Il faudra toutefois intervenir sur le réglage de netteté et le ramener de +50 à +23. Ceci vise à modérer ce paramètre car il est bien souvent trop poussé chez nos diffuseurs frontaux asiatiques. Vous pouvez voir dans le montage photographique ci-dessous qu’à +50 on remarque des doubles lignes sur la mire de test au contraire du réglage à +23.

Test Fengmi Vogue Pro
Comparaison impact netteté trop poussée Fengmi Vogue Pro

Passée cette opération vous pourrez bénéficier de toutes les qualités attendues d’un projecteur DLP à savoir la précision et le piqué, où la conception du bloc optique entièrement en verre n’est sans doute pas pour rien.

Test Fengmi Vogue Pro
Comparaison impact réglage netteté Fengmi Vogue Pro

Fluidité :

Là est le petit point noir de ce projecteur car à l’image de nombre de ses congénères chinois il convertit tous les signaux entrants en 60Hz, donc avec un effet 3:2 pulldown qui entraîne la perception de ralentissements ou de soubresauts pendant les travellings (le tristement fameux judder). La seule solution c’est de travailler sur votre source si vous en disposez d’une externe, par exemple un ordinateur en PCHC, mais on aurait apprécié la présence d’un mode d’interpolation d’images. Pour cette partie le LG HU70LS sera le meilleur choix.

Test Fengmi Vogue Pro
Fluidité 4K Fengmi Vogue Pro

Input lag :

Dans son mode Game, le Vogue Pro arrive à abaisser le niveau de retard à l’image à 69,1 ms en 4K et 56 ms en 1080p. Ce n’est pas encore en dessous de la limite acceptable de 50 ms mais ça reste supportable pour les adeptes de jeux en réseau. Le choix de ce projecteur pour le home cinéma et le Gaming n’est donc pas une douce illusion.

Test Fengmi Vogue Pro
Input lag Fengmi Vogue Pro mode Game

Overscan, cadre lumineux et accroche HDMI :

La configuration de l’overscan par défaut sur le Vogue Pro est désactivée. Il n’y a donc aucune perte de partie de l’image. L’utilisation d’une puce DMD 0,47″ entraîne une fois encore la présence d’un cadre gris autour de l’image. Celui-ci est d’une largeur de 3 centimètres, signe d’une puce de seconde génération. Si vous avez un écran avec des bords noirs il sera aisé de le faire disparaître dans ses montants.

Le passage d’une prise HDMI à l’autre se fait sans retard ; aucun souci d’accroche HDMI à l’horizon.

Colorimétrie, Gamma, contraste et luminosité :

C’est dans cette partie que nous allons ensemble mettre en évidence les principales avancées offertes par le modèle Pro face à son prédécesseur.

La colorimétrie est amplifiée par le gain en luminosité. Le Gamut natif du projecteur atteint ici 120,1% du rec.709 (contre 114% pour le Fengmi Vogue classique), 88,6% du DCI-P3 (84,1% Vogue classique) et 63,5% du rec.2020 (60,4% Vogue classique).

Test Fengmi Vogue Pro
CIE post calib Fengmi Vogue Pro

Ces caractéristiques permettent d’obtenir une image avec des couleurs plus saturées et mieux adaptées aux programmes HDR qu’un projecteur qui se limite à un Gamut plus restreint comme celui de la HDTV (rec.709).

L’examen du travail préalable réalisé sur la colorimétrie par les concepteurs du Vogue Pro permet d’identifier plusieurs modes qui se rapprochent en SDR des valeurs de références rec.709 pour les programmes SDR (température de couleurs de 6500K, écart deltaE inférieur à 3 et Gamma linéaire à 2.2). Dans ces conditions, les modes « child mode, standard et movie mode » permettent d’obtenir des couleurs proches de la volonté du réalisateur de l’œuvre que vous souhaitez projeter.

Petite précision : je mesure en Foot Lamberts (fL) car le Lamberts est la mesure de luminosité utilisée par la Société du cinéma et de la télévision (SMPTE) ayant défini la norme, comprise entre 12-22 fL.

Pour pousser plus loin la précision des couleurs, il convient d’intervenir sur l’échelle de gris et malgré l’absence de réglages séparés de Gain et de Bias j’ai réussi à obtenir une température de couleurs en-dessous des valeurs limites de tolérance à savoir 6530K avec un écart delta inférieur à 3 (0,7) et un Gamma de 2.31.

Pour obtenir ces valeurs, voici les modes et corrections utilisés :

Mode utilisateur

Luminosité : 47

Contraste : 42

Température de couleurs personnalisée

R : 1233/1500

G : 1024/1500

B : 982/1500

Puissance lumineuse : View Mode

Avant d’épiloguer sur les chiffres de luminosité, il convient de rappeler quelques caractéristiques particulières aux projecteurs LED : la luminosité ANSI seule ne peut pas toujours fournir suffisamment d’informations pour caractériser pleinement les performances de luminosité de la dernière génération de projecteurs à large gamme de couleurs munis de sources de lumière LED. Cela est principalement dû à l’effet HK (Helmholtz-Kohlrausch), qui fait que les observateurs perçoivent les images avec une saturation des couleurs plus élevée et comme étant plus brillantes que celles qui sont moins saturées.

Imaginez maintenant deux projecteurs avec la même luminosité mesurée en lumens ANSI qui semblent pourtant être à des niveaux d’éclat différents, typiquement un projecteur à lampe classique face à un projecteur à LED. Pour saisir comment cela est possible, nous devons également comprendre que l’œil humain est plus sensible à certaines longueurs d’onde de la lumière, et tout projecteur dont la source correspond plus étroitement à la réponse de l’œil humain en la matière aura naturellement une luminosité perçue plus élevée.


L’expérience apprend que de nombreux projecteurs équipés de sources à LED ont une luminosité perçue plus élevée que beaucoup de projecteurs à lampes alors même qu’ils ont la même valeur mesurée de lumens ANSI. En conclusion, cette particularité me fait appliquer à mes chiffres de luminosité indiqués dans le tableau récapitulatif un ratio de 25% supplémentaires par rapport aux valeurs quantifiées, afin donc d’indiquer la luminosité perçue en cohérence proportionnelle avec les projecteurs à lampes.


Outre une luminosité perçue plus élevée, les projecteurs équipés de sources lumineuses LED ont également pour avantage d’avoir un meilleur rendement énergétique, une gamme de couleurs plus large et une qualité d’image plus stable dans le temps.

Armé de ces éléments vous pouvez découvrir mes relevés de luminosité et de contraste, mesurés sur l’ensemble des modes images du Fengmi Vogue Pro ainsi qu’après calibrage. Ils permettent de constater que le nouveau venu est bien plus lumineux et contrasté que son prédécesseur. Cette nouvelle mouture est apte à travailler sur des écrans de plus de 3 mètres en SDR et de 2m50 en 4K HDR.

Test Fengmi Vogue Pro

Si la puissance lumineuse est en progression constante sur les projecteurs à led, il reste aux ingénieurs à trouver une solution pour accroître sensiblement le contraste, parce que si des progrès sont notables sur la version Pro, ce n’est cependant pas suffisant pour faire l’économie d’usage d’un écran technique redonnant de la puissance aux noirs.

Verdict subjectif

Le propre du passionné est de se laisser porter par son enthousiasme lorsqu’il déniche une nouvelle perle… et bien je vais me laisser aller à la distribution de fleurs pour décrire les impressions ressenties avec ce nouveau Fengmi. Elles pourraient être résumées de la manière suivante : le Vogue Pro est un LG HU70LS light dépourvu d’aide à la fluidité mais les deux images pures sont très proches avec un excellent piqué, une forte saturation des couleurs et une grande dynamique.

Test Fengmi Vogue Pro
Manoir 4K HDR

J’adore ce type d’image en liaison avec mon écran technique Vividstorm Obsidian ; j’ai pu remédier à la faiblesse du contraste en ne sacrifiant rien aux qualités évoquées plus haut.

Ce projecteur, qui est très discret je le rappelle, vous enchantera les rétines sans vous fâcher avec votre comptable ni votre banquier.

Test Fengmi Vogue Pro
ALIEN COVENANT 1080p SDR Fengmi Vogue Pro

Si ce petit cube gris est particulièrement à l’aise avec les sources 1080p SDR et qu’il ne propose pas de simulation 4K XPR, il réalise pourtant des prouesses de mise à l’échelle inversée sur des sources 4K HDR. Il faudra toutefois intervenir sur le niveau de contraste pour obtenir une bonne gestion de la luminosité du Gamma EOTF propre aux programmes à haute dynamique. Une valeur de +70 représente un bon compromis.

Test Fengmi Vogue Pro
Comparaison Bond Fengmi Vogue Pro versus Sony VPL-VW790ES


Sur mes images de tests de la série AVSFORUMS, le Fengmi Vogue Pro arrive à égaler le Sony VPL-VW790ES en terme de qualité du rendu lumineux. Pour les plans sombres il ne peut évidemment pas lutter mais vous devez imaginer que pour les scènes de jour le petit projecteur à LED arrive mine de rien à jouer dans la cour des grands.

Fidèle à l’habitude, je parsème cette partie de photos de l’image produite par l’association du projecteur avec l’écran Vividstorm Obsidian 0.8. (James Bond Spectre 4K HDR, Alien Covenant 1080p SDR et images de tests de la suite AVSFORUMS 4K HDR). Pour voir les images en grand, cliquez à droite sur celle qui vous intérèsse et choissisez « affichez image« .

Test Fengmi Vogue Pro
James Bond Spectre 4K HDR Fengmi Vogue Pro
Test Fengmi Vogue Pro
ALIEN COVENANT 1080p SDR Fengmi Vogue Pro

Conclusion

Elle prend la forme d’une chaude recommandation à l’égard de ce Fengmi Vogue Pro. Il ferait même oublier le Vogue classique, le Xiaomi Pro2 et plus encore les Xgimi Halo ou Fengmi Smart DMD. Le Vogue Pro malgré sa petite taille n’est pas un lilliputien de l’image home cinéma. Au contraire, il vient taquiner des modèles à lampe bien plus onéreux. Il ne lui manque que l’aide à la fluidité et un contraste plus profond pour toucher à la perfection. Malgré ces deux points à améliorer, je n’hésite pas à lui décerner un Gold Award (ce qui fait du bien au moral après deux cartons rouge successifs).

De fait, le Fengmi Vogue Pro vient trouver sa place dans le guide d’achat de la projection classique 2020 en dérobant celle qui était jusqu’à présent attribuée au Xiaomi Pro2.

A l’approche des fêtes, si vous cherchez un appareil qui trônera dans votre salle dédiée ou dans votre salon pour un budget inférieur à 700€, ne cherchez plus il porte le logo triangulaire propre aux projecteurs Fengmi et je s’appelle pas Groot mais Fengmi Vogue Pro.

Bravo Fengmi, continuez à nous développer des appareils de ce niveau !

J’ai apprécié :

– Le prix,

– La nouvelle coque grise que je préfère à la version blanche,

– La discrétion de fonctionnement,

– La télécommande Bluetooth,

– La précision de l’image,

– L’option d’auto-calibrage,

– Le travail sur la colorimétrie,

– Le système sonore intégré.

Je regrette :

– Une partie « SmartTV » inaccessible sans box externe (Netflix, Amazon prime vidéo),

– Le contraste relatif,

– L’absence d’interpolation d’images.

Les liens sponsorisés qui figurent dans le test me permettent de vous proposer en exclusivité des tests de projecteurs qui ne sont pas disponibles en France. Ils ne changent en rien mes évaluations, bonnes ou mauvaises, de ces projecteurs.

ENGLISH VERSION

Fifth projector in the spotlight for this month of November 2020 rich in novelties, is the Fengmi Vogue Pro going to erase the outrageous peony cards awarded during the tests of the JmGO S3 and the French version of the Xiaomi 4K? This is what I propose you to see together by examining the performances of this new LED projector and by comparing it obviously to the white version already tested previously on this blog. Unfortunately, this device is no longer officially available in Europe; it has to be purchased in Asia without warranty coverage from us. However, at less than 750€ and provided that the performance is of high quality, is the risk worth the candle? Dear readers and in these times of confinement favourable to home cinema, we will judge all this in this new and ruthless PHC.FR test bench.

What is it all about?

The Fengmi Vogue Pro is a front diffuser designed for fixed installation. Its compact size may be suitable for nomadic use, but it is much larger than a Philips Picopix Max or Xgimi Halo and has no built-in battery. For these reasons it makes more sense to install it permanently as a flowerpot.

Test Fengmi Vogue Pro
Emballage Fengmi Vogue Pro

If you buy this projector from Banggood it will arrive with Spocky12’s P rojectvtools application directly installed. So I feel sorry for Mickaël whose excellent work I would like to underline for having made it possible to remedy the cruel absence of English menus on quite a few Xiaomi, Wemax and Fengmi projectors but at least for this last brand the application is no longer essential. In fact, the Chinese manufacturer has released a software update available on line with version 1.2.0.2087 of its FengOS operating system, which adds English to all its menus. This makes it much easier for British speaking Europeans to use the FengOS system without the need for a D-system or rotate… However, a French adaptation is still missing, which would be welcome as the language of video projection is still obscure in many English terms.

Test Fengmi Vogue Pro
Version firmware Fengmi Vogue Pro

Fengmi’s engineers (as well as those of Xiaomi et al.) are in the habit of releasing a first classic version of a projector, followed a few months later by a model with a « pro » label that often gains in brightness. But in the case of the Vogue it is not limited to the increase of 100 lumens (1500 lumens for the first diffuser and 1600 lumens for the new one).

It shares with the LG HU70LS the 4 LED light source to increase its intensity. This quartet has a life span of 30,000 hours with colour stability and immediate switching on or off .

The newcomer incorporates a permanent autofocusing device that should make it possible to do without any adjustments (according to the manufacturer’s advertising). All you have to do is switch on the headlamp and the auto-focus is immediate. What’s more, it remains stable afterwards. There is also a particularly useful and effective auto-calibration option that adjusts the image parameters to your projection environment at the touch of a button, and that’s a big step forward.

The projector is actually 1080p . It uses a DMD 0 chip, 47″. 4K HDR-10 signals are supported by downscaling.

The Fengmi Vogue Pro belongs to the category of « Smart Projectors », intelligent devices designed as almost autonomous broadcasting vectors, with integrated sound system (which can also be used as a Bluetooth loudspeaker). It is equipped with wifi and a LAN socket; each allows streaming but also remote updating of the device.

The Fengmi Vogue pro is available, it is possible to order it in Hong-Kong at the price of 717€ here (click on the link) with the discount code BGFMVGUEP.

Physical tour

The first visual difference between the two Vogue models is the colour of the hull, white for the non Pro version and anthracite grey for the second. The dimensions of the camera are 200×200×170 mm with a weight of 3.5 kg.

Test Fengmi Vogue Pro
Fengmi Vogue Pro

Under the projector a thread ¼ » allows it to be mounted on a tripod. It can of course also be placed on a table or fixed to the ceiling. The projection ratio of the Vogue Pro is 1.1:1 and it offers an electronic progressive zoom function as well as 4-point keystone correction.

There is no mechanical Lens-shift or zoom; it is the position of the projector that will determine the size of your image.

The focus is electric and can be controlled either automatically or finely with the remote control. The latter is paired in Bluetooth to the diffuser. In my opinion, this is the best solution currently available on the market because it frees itself from the directionality imposed by the infrared sensors.

Test Fengmi Vogue Pro
Connectique Fengmi Vogue Pro

Its connections include a LAN network socket, two HDMI 2.0 sockets (including 1 ARC) and the same number of USB 2.0 sockets, which allow a hard disk or USB key to be connected directly to broadcast audiovisual content.

The manufacturer announces an ISFccc certification. I find this very hard to believe after having already contacted the Imaging Science Foundation (ISF) about the first Vogue, for which this model was unknown.

For the rest, we stay on an intelligent projector equipped with a sound system with a total power of 10W ( 2×5W), a media player, Wifi and Bluetooth.

Menus

As previously mentioned the Fengmi Vogue Pro Banggood version comes with P rojectvtools installed. However, it is possible to return to the initial configuration and default menus in Mandarin by performing a factory reset. This is what I have done because the Spocky12 application is no longer necessary with the new version of FengOS which translates all the settings options into English. This update is now available for download directly from the projectors of this brand.

Why return to factory menus? Quite simply because many of the options offered by Projectvtools are not working. Let me explain: it is possible to install the AndroïdTV application shop but most of the streaming ones are inoperative due to rights problems. For example, you can install Netflix or Amazon Prime but you won’t be able to play any films or series; it’s a bit of a hassle! Similarly, the image settings only work with the Feng OS and as a calibrator I need it. For all these reasons, it’s back to the factory configuration and installation of firmware 1.2.0.2087 offering access to the settings in English.

Test Fengmi Vogue Pro
Menu réglages image

It is a personal choice that I do not naturally impose on anyone, but you now know my motivations.

Returning to the projector, the factory-adjusted image modes are listed in the following order: « sport, child mode, standard, movie mode, showy mode, display mode, game » and a « user save« . As always every time you change an image setting you will fall into user mode.

Test Fengmi Vogue Pro
Modes images Fengmi Vogue Pro

To calibrate colorimetry, there are brightness, contrast, hue and saturation adjustments as well as global grayscale management on the Red, Green and Blue colour levels.

On the absent side of the screen, there is a lack of primary and secondary colour management by means of a 3-dimensional SMD, a lack of independent gamma adjustment, and finally, there is no image interpolation process either.

The light output of the device is adjustable in two levels, namely « View Mode » and « Bright« . A dynamic contrast and colour management option is available. As always with this type of machine, whenever you connect a device to one of its two HDMI sockets, you must choose between HDMI 1.4 and 2.0 to be able to broadcast 4K HDR content.

A noteworthy point already mentioned above, the Fengmi Vogue Pro allows, thanks to an auto-calibration option, to simply adapt the image to your environment by pressing the corresponding button and it is more than just a gadget.

Test Fengmi Vogue Pro
Auto calibragre Fengmi Vogue PRO
Test Fengmi Vogue Pro
Auto calibration Fengmi Vogue Pro

Although it is an intelligent projector you will not be able to do without a box or an external stick to enjoy your favourite streaming programmes in 1080p or 4K, because without it only Youtube is accessible in 1080p. I would like to remind you that this projector was initially designed for the Chinese market, in other words it is perfectly suited to be used at home for our favourite hobby, but is not sufficient on its own as far as video on demand platforms are concerned.

The integrated media player, which allows files to be read from a stick or hard disk, seamlessly transcribes most recent H264/H265 formats by recognising the corresponding audio encodings. Even though I’m a Kodi enthusiast, I didn’t even feel the need to install it.

Technical verdict

Operating noise :

The sound level meter placed 50 cm away from the projector is unable to distinguish between the two modes of power of the LEDs. With an excellent 30dB in both cases, the Fengmi Vogue Pro enters the envied club of front diffusers whose ventilation noise does not bother the spectator.

You can add to this a very precise rendering of the sound system built into the device. He found himself at home in my projection room, which is close to 30 m² in size. Despite the absence of a subwoofer, the dynamic rendering is quite honourable.

Power consumption :

In this area, it is possible to separate the « View » mode from the full power mode, since the former absorbs 152.5W while the more power-hungry one rises to 166.1W. This is less than a laser UST but more than other LED models, certainly the price to pay for the extra brightness.

Test Fengmi Vogue Pro
Consommation électrique Fengmi Vogue Pro

Quilted and clean :

A number of remarks should be made in this area, as well as a brief overview of the available offer and the features that are often found in one model to another.

Test Fengmi Vogue Pro
Upscaling 4K

The first is the quality of the optical block, an attribute associated with the stability of the focus over time. Indeed, there is nothing more painful than having to refocus the image during the projection of a film. Bad students in this field often wear the Xgimi logo. The Fengmi Vogue Pro, on the other hand, ensures a permanent and fine stability of the image precision: once it is in focus, there is no turning back.

However, it will be necessary to intervene on the sharpness adjustment and reduce it from +50 to +23. This is intended to moderate this parameter as it is often too high in our Asian front diffusers. You can see in the photo montage below that at +50 you will notice double lines on the test pattern as opposed to the setting at +23.

Test Fengmi Vogue Pro
Comparaison impact netteté trop poussée Fengmi Vogue Pro

After this operation, you will be able to benefit from all the qualities expected from a DLP projector, namely precision and sharpness, where the all-glass optical block design is no doubt not for nothing.

Test Fengmi Vogue Pro
Comparaison impact réglage netteté Fengmi Vogue Pro

Fluidity :

This is the little black point of this projector because, like many of its Chinese counterparts, it converts all incoming signals to 60Hz, thus with a 3:2 pulldown effect that causes the perception of slowdowns or jolts during travel (the infamous judder). The only solution is to work on your source if you have an external one, for example a PCHC computer, but we would have appreciated the presence of an image interpolation mode. For this part the LG HU70LS will be the best choice.

Test Fengmi Vogue Pro
Fluidité 4K Fengmi Vogue Pro

Input lag :

In Game mode, Vogue Pro is able to lower the image delay level to 69.1ms in 4K and 56ms in 1080p. This is not yet below the acceptable 50ms limit, but it is still bearable for network gamers. The choice of this projector for home cinema and gaming is therefore not a sweet illusion.

Test Fengmi Vogue Pro
Input lag Fengmi Vogue Pro mode Game

Overscan, illuminated frame and HDMI hook :

The default overscan setting on Vogue Pro is disabled. This ensures that no part of the image is lost. The use of a 0.47″ DMD chip again results in a grey frame around the image. This frame is 3 cm wide, a sign of a second generation chip. If you have a screen with black borders, it will be easy to make it disappear in its uprights.

Switching from one HDMI socket to the other is done without delay; no worries about HDMI on the horizon.

Colorimetry, Gamma, contrast and brightness :

It is in this section that we will highlight the main advances offered by the Pro model compared to its predecessor.

Colourimetry is amplified by the gain in brightness. The projector’s native gamut here reaches 120.1% of the rec.709 (compared to 114% for classic Fengmi Vogue), 88.6% of the DCI-P3 (84.1% classic Vogue) and 63.5% of the rec.2020 (60.4% classic Vogue).

Test Fengmi Vogue Pro
CIE post calib Fengmi Vogue Pro

These features allow an image with more saturated colours and better adapted to HDR programmes than a projector that limits itself to a more restricted Gamut such as that of HDTV (rec.709).

Examination of the preliminary work done on colorimetry by the designers of Vogue Pro allows us to identify several modes that come close in SDR to the rec.709 reference values for SDR programmes (colour temperature of 6500K, deltaE deviation less than 3 and Linear Gamma at 2.2). Under these conditions, the « child mode, standard and movie mode » modes make it possible to obtain colours that are close to the wishes of the director of the work you wish to project.

Small precision: I measure in Foot Lamberts (fL) because the Lamberts is the luminosity measurement used by the Society for Film and Television (SMPTE) having defined the standard, between 12-22 fL.

In order to further improve colour accuracy, it is necessary to intervene on the grey scale and despite the absence of separate Gain and Bias settings I have managed to obtain a colour temperature below the tolerance limits, i.e. 6530K with a delta deviation of less than 3 (0.7) and a Gamma of 2.31.

To obtain these values, here are the modes and corrections used:

User mode

Brightness: 47

Contrast: 42

Customised colour temperature

R : 1233/1500

G : 1024/1500

B : 982/1500

Light output: View Mode

Before we go into detail about the brightness figures, we should recall some characteristics that are particular to LED projectors: ANSI brightness alone cannot always provide enough information to fully characterise the brightness performance of the latest generation of projectors with a wide range of colours equipped with LED light sources. This is mainly due to the HK (Helmholtz-Kohlrausch) effect, which causes observers to perceive images with higher colour saturation and as brighter than less saturated ones.

Now imagine two projectors with the same brightness measured in ANSI lumens that appear to be at different brightness levels, typically a conventional lamp projector versus a LED projector. To understand how this is possible, we also need to understand that the human eye is more sensitive to certain wavelengths of light, and any projector whose source more closely matches the human eye’s response to it will naturally have a higher perceived brightness.


Experience has shown that many projectors equipped with LED sources have a higher perceived brightness than many projectors with lamps even though they have the same measured ANSI lumen value. In conclusion, this particularity makes me apply to my brightness figures shown in the summary table a ratio of 25% more than the quantified values, in order to indicate the perceived brightness in proportion to the lamp projectors.

In addition to higher perceived brightness, projectors equipped with LED
light sources also have the advantage of better energy efficiency, a wider range of colours and more stable image quality over time.

Test Fengmi Vogue Pro

Armed with these elements you can discover my brightness and contrast readings, measured on all the image modes of the Fengmi Vogue Pro as well as after calibration. They show that the newcomer is much brighter and more contrasted than its predecessor. This new version is able to work on screens of more than 3 metres in SDR and 2.5 metres in 4K HDR.

If the light power is constantly increasing on LED projectors, the engineers still have to find a solution to significantly increase the contrast, because if progress is noticeable on the Pro version, it is however not enough to save the use of a technical screen that gives power back to the blacks.

Subjective verdict

The characteristic of the enthusiast is to let himself be carried away by his enthusiasm when he finds a new pearl… well I will let myself go to the flower distribution to describe the impressions felt with this new Fengmi. They could be summed up as follows: the Vogue Pro is a LG HU70LS light with no fluidity aid but the two pure images are very close together with excellent quilting, strong colour saturation and great dynamics.

Test Fengmi Vogue Pro
Manoir 4K HDR

I love this type of image in conjunction with my Vividstorm Obsidian technical screen; I was able to overcome the low contrast by not sacrificing any of the qualities mentioned above.

This projector, which is very discreet I remind you, will delight your retina without getting angry with your accountant or banker.

Test Fengmi Vogue Pro
ALIEN COVENANT 1080p SDR Fengmi Vogue Pro

While this small grey cube is particularly at ease with 1080p SDR sources and does not offer 4K XPR simulation, it nevertheless performs feats of reverse scaling on 4K HDR sources. However, it will be necessary to intervene on the contrast level to obtain good management of the EOTF Gamma brightness, which is specific to high dynamic range programmes. A value of +70 is a good compromise.

Test Fengmi Vogue Pro
Comparaison Bond Fengmi Vogue Pro versus Sony VPL-VW790ES


On my test images of the AVSFORUMS series, the Fengmi Vogue Pro manages to match the Sony VPL-VW790ES in terms of quality of light output. For the dark shots it obviously can’t fight but you have to imagine that for the daytime scenes the small led projector is not very good to play in the big league.

As usual, I smear this part with photos of the image produced by the association of the projector with the Vividstorm Obsidian 0.8 screen (James Bond Spectre 4K HDR, Alien Covenant 1080p SDR and test images from the AVSFORUMS 4K HDR suite).

Test Fengmi Vogue Pro
James Bond Spectre 4K HDR Fengmi Vogue Pro
Test Fengmi Vogue Pro
ALIEN COVENANT 1080p SDR Fengmi Vogue Pro

Conclusion

It takes the form of a high recommendation for this Fengmi Vogue Pro. It would even make you forget the classic Vogue, the Xiaomi Pro2 and even more the Xgimi Halo or Fengmi Smart DMD. The Vogue Pro, despite its small size, is not a lilliputian of the home cinema image. On the contrary, it comes to tease much more expensive lamp models. All it lacks is the help of fluidity and a deeper contrast for a perfect touch. Despite these two points for improvement, I don’t hesitate to give him a Gold Award (which is good for morale after two successive red cards).

In fact, the Fengmi Vogue Pro has found its place in the purchasing guide of the classic 2020 projection by stealing the one that was until now attributed to the Xiaomi Pro2.

With the festive season approaching, if you are looking for a fixture that will take pride of place in your dedicated room or in your living room for a budget of less than 700€, look no further for one with the triangular logo specific to Fengmi projectors and my name is not Groot but Fengmi Vogue Pro.

Bravo Fengmi, keep on developing devices of this level!

I enjoyed :

– The price,

– The new grey shell I prefer to the white version,

– Operational discretion,

– The Bluetooth remote control,

– The precision of the image,

– The auto-calibration option,

– Work on colorimetry,

– The integrated sound system.

I regret :

– A « SmartTV » part inaccessible without an external box (Netflix, Amazon prime video),

– Relative contrast,

– The absence of image interpolation.

The sponsored links that appear in the test allow me to offer you exclusive tests of projectors that are not available in France. They do not change my evaluations, good or bad, of these projectors.

55 Comments

  1. Pour bien débuter la semaine et de bon matin, voici le test de l’excellent Fengmi Vogue Pro et de son dispositif d’auto-calibration. Merci à cattod pour son travail dominical et nocturne.

  2. Bonjour Grégory et merci pour ce nouveau test ! Confirmes-tu que les appli Netflix et prime vidéo nécessiteront une box externe ? (Ton explication sur la maj SW laisse espérer le contraire… 😉

  3. Bonjour Grėgory super test comme d’habitude toujours aussi bien écrit.
    Deux petites remarques concernant le xiaomi pro2, le système d’auto calibration existe aussi sur le pro2 depuis la mise à jour qui a aussi rajouter l’anglais. De plus a la vue de tes mesures le pro 2 a un meilleur contraste mais il est moins lumineux. Peut-on en conclure que la luminosité a un Impacte subjectif sur l’image plus important que le contraste.

  4. Bonjour Gregory, et merci pour tous vos tests. Je songeais sérieusement à m’offrir le mijia alpd 3, et me voici en pleine hésitation suit à ce test… Entre ces deux-là lequel me conseilleriez vous? Bonne journée.

  5. Salut Grégory
    Merci encore pour ce très bon test.
    J’ai relu récemment le test du JmGO N7, qui pour le même prix que ce Vogue Pro offre à peu près les mêmes choses, notamment au niveau luminosité et piqué, mais avec en plus une fluidité qui semble meilleure et surtout un meilleur contraste.
    Ne conseillerais-tu pas le N7 de préférence ?

  6. Bonjour Gregory,

    Pourrais-tu nous indiquez une méthode simple pour mettre à jour le vidéo projecteur et profiter de l’anglais ? Car une fois le vidéo projecteur déballé avec menus en mandarin je peur de me perdre.

    Merci d’avance pour ta réponse et pour ton test.

  7. Bonjour Grégory je te confirme que c’est les même menu la même mire depuis la mise à jour de fengios, l’auto calibrage doit être fait entre 2 et 3 mètres pour qu’il fonctionne sur le pro 2, en outre on peut choisir le mode de mise au point entre le T.O.F ou auto focus classic.

  8. Bonjour Gregory petite déception pour moi aux vus de tes écrits:
    « C’est simple à décrire c’est l’équivalent du LG PF70L l’interpolation d’images ainsi que 700€ en moins. » Je pensais que l’interpolation sur ce fengmi était présente merci à vous deux une nouvelles fois pour ce test

  9. Merci beaucoup, mon choix est fait!
    Petite question, je serait contraint de le positionner à 3 mètres de mon mur mais surtout sur le côté (d’environ 2 mètres).
    Le keystone 40° signifie t’il que je peux corriger l’image jusqu’à 40° décaler de son axe ?

  10. Petit hors sujet et satisfecit personnel : vous étiez 10 137 visiteurs sur le blog hier, c’est un record de fréquentation pour notre petite structure. Merci pour votre fidélité.

  11. Super test encore très complet !
    Je me pose quand même la question avec le 2pro. Sans écran technique son meilleur contrast n’est pas un avantage sur un mur blanc ? Ou le fengmi est il vraiment meilleur ?

  12. Pour finir J’ai pris le laser de Xiaomi… Pour 150 € de plus le contraste sera bien mieux. J’ai un peu peur que les blancs soient brulés mais j’espère pouvoir baisser la luminosité. Bonsoir et merci pour vos tests.

  13. il y a une erreur dans le test sur la dimension du produit
    (ou sur le site banggood)
    Taille du produit 200x200x148mm
    C’est l emballage qui est à 274x274x256mm
    Il est donc effectivement très compacte.

  14. Bonjour Gregory
    Bravo pour les tests !
    Question sur ce nouveau modèle Vs Le Pro2, sur la partie son. Lequel a le meilleur rendu sonore (si on ne veut pas utiliser d’enceinte externe) même si j’ai bien compris que Xiaomi est réputé pour ses modèles. Peut on conclure que le Pro 2 est meilleur ?
    Merci
    Nicolas

  15. Salut Gregory et merci pour ce nouveau test que j’ai dévoré.
    Je compte changer mon petit Mijia compact pour un proj un peu plus lumineux.
    Celui-ci vaut il plus le coup que celui de première gen ?
    Il y a tout de même 200€ de différence soit près de 30% !
    Et au même prix tu préfères le Changhong ?
    Merci 🙂

  16. Salut Grégory,
    Il partait en effet très bon mais quand je compare son test a celui du vogue « classique » je vois qu’il y a un problème de fluidité sur celui là et pas le vogue.
    Même quand je regarde le test du 2pro tu ne parle pas de ce problème.
    Est-ce que le vogue pro est pire de ce point de vue où est-ce que tu es devenu plus exigeant ?
    Car j’avoue que même si l’image est plus belle est plus lumineuse si lors de scène rapide ou de travelling il y a de la traîné ça devrait être rédhibitoire ?
    Au vue de ta petite vidéo je ne semble pas voir de problème, est ce que ça viens de la source depuis laquelle je la regarde, de la « compression » youtube ou de mon manque de « capacité » a le voir ?
    Pour toi la vidéo représente bien le problème et si on ne le voit pas c’est bon où est-ce que pour ton oeil expert tu ne le vois pas alors qu’en vrai c’était visible ?
    Tu pourrais nous mettre un exemple de « worst case » afin de se rendre compte de l’étendue des dégâts ?
    Merci

    • Hi Grégory, I’m also interested in this particular difference between the Vogue and the Vogue Pro – I’m very sensitive to judder so it’s not an acceptable trade off for me.
      It seems odd that they included interpolation on the base model and then removed it….

  17. Bonjour à tous,

    Merci pour les tests Gréory.

    J’aurais une question sur ce projecteur et les risques d’apparition d’effet arc en ciel. J’ai actuellement un projecteur Epson LCD que j’ai acheté à la suite d’un Optoma DLP qui nous avait coller une migraine immédiate à cause d’effet arc en ciel et n’étant pas au point sur les avancées technologique sur ce point je me demandais si sur un modèle comme celui-ci le risque est toujours aussi présent ?

    Merci d’avance

  18. Bonjour,
    me voici quelques mois après mon 1er commentaire sur ce magnifique site de passionnés et mon futur projet immobilier touche a sa fin, mon choix de VP est toujours pas fait , je suis toujours perdu dans ce monde très vaste et très complexe , seul point positif je veut un VP courte focal voir un laser (si mon budget le permet) avec des apk car Mme ne veut pas de projo sur le plafond ou des fils qui traine derrière le canape
    je me permet d’envoyer ce petit message pour m’éclairer dans mes recherche ( niveau budget au début je me suis fixe 300€ puis 500€ après 700€ et maintenant moins de 900 ) c’est pour cela que je demande une aide 🙂 j’ai l’impression que je vais jamais m’en sortir xD
    merci d’avance

  19. Bouuuhh tu as désinstallé mon appli 😉
    Blague à part, je comprends tout à fait, en l’état (depuis que l’anglais est dispo) la version actuelle apporte assez peu de fonctionnalités à FengOS (si ce n’est de se débarrasser de l’interface par défaut avec les films en chinois, mais si l’on boote directement sur une source HDMI, ce n’est effectivement pas très gênant).
    Petite précision, le système de profils d’affichage de ProjecTivy Tools (ne fonctionnant pas actuellement sur FengOs à cause de droits limités sur Android 9, que je cherche à contourner) ne remplace pas celui d’origine, il vient s’y ajouter. En conséquence, le fait d’avoir les tools installés n’interfère en rien avec la gestion de profil par défaut.

  20. Bonjour Gregory et encore merci pour tous ces tests passionnant.
    J’ai 2 questions concernant ce projecteur que j’envisage d’acheter.
    Est-il possible d’inverser l’image pour un positionnement au plafond?
    Est-il possible d’ajouter un petit caisson de basse ? peut-être sur la sortie casque?
    Merci d’avance.
    Gilles

  21. Bonjour,
    J’ai reçu le fengmi vogue pro que j’ai commandé sur bangood mais ma problématique, c’est que la télécommande ne fonctionne pas malgré les piles neuves que j’ai mis dedans, quelqu’un sait si il y a une astuce pour la faire fonctionner ?

    • Il faut l’appairer en Bluetooth en appuyant sur les bouton gauche (icône maison) et droite (3 barres horizontales) en dessous du rond directionnel en étant à moins de 20 cm du projecteur.

  22. Bonjour Grégory,
    Tout d’abord merci pour ton blog très « éclairant », je prends vraiment plaisir à te lire régulièrement. J’aurai une question pratique pour toi. Tes derniers tests nous montrent que les vidéoprojecteurs arrivant des pays asiatiques sont très compétitifs (prix et performances). Y a t-il des risques d’acheter ces appareils sur les sites tels Banggood ou autre Aliexpress, je parle en termes de livraison et surtout SAV.
    Merci pour ton retour
    Bien à toi
    Martial

    • Je ne n’ai jamais commandé chez aliexpress mais pour Banggood, le seul risque c’est l’absence de garantie mais c’est valable pour tout achat de projecteur non importé officiellement en Europe.

  23. I can’t choose c300 or vogue pro I want to ask you to tell me which is better. I’m afraid that the c300 will be 2 times weaker in brightness or not? the screen will be 120 inches, if I order Changhong C300 will its brightness be enough? Perhaps there will be games from time to time. Of these 2 models, which one is better to take, your advice?

  24. Bonjour Gregory,

    Tout d’abord, merci pour le test.
    Quand vous dites que le contraste n’est « pas suffisant pour faire l’économie d’usage d’un écran technique redonnant de la puissance aux noirs » : est-ce que cela s’applique également lorsque l’on est dans le noir complet, ou puis-je garder mon Lumene Paradise 200c (gain 1) sans souci ?

3 Trackbacks / Pingbacks

  1. Guide d’achat 2020 : projecteurs à focale classique. – – Le Blog de PHC –
  2. Epson EF-12 : LCD 1080P Laser. – – Le Blog de PHC –
  3. Test Epson EF-12 : l’avis de Grégory. – – Le Blog de PHC –

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*