TEST OPTOMA UHD40 – L’avis de greg

TEST OPTOMA UHD40
OPTOMA UHD40

TEST OPTOMA UHD40

 

Après avoir testé un premier modèle qui était affublé de nombreux défauts, le constructeur nous a contacté pour nous signaler que j’ai sûrement réceptionné un modèle défectueux, cette pour cette raison que je vous propose aujourd’hui un nouveau banc d’essai de l’Optoma UHD40 dans une version finalisée (FW : C03).

Version firmware second Optoma UHD40

PRESENTATION

L’Optoma UHD40 est lancé en France au tarif de 1499€. Il s’agit d’une version « allégée » de l’Optoma UHD51 avec quelques options en moins (télécommande et menus plus classiques, contraste natif en retrait et traitement vidéo sans aide à la fluidité.

C’est un vidéoprojecteur DLP de résolution native 2048x1200 et non 3840x2160. Tout comme le BenQ W1700, la puce DMD intégrée dans l’UHD40 n’exploite que 1920x1080 points (résolution full HD). Cette partie active va être décalée à grande vitesse à 4 reprises de façon à pouvoir obtenir une résolution UHD de 3860x2160. Donc, il ne s’agit nullement d’une résolution native UHD ou 4K mais d’une simulation à l’image, ce que propose JVC dans ses D-ila.

L’Optoma UHD40 est annoncé avec une luminosité de 2400 lumens et un contraste dynamique de 500 000:1 (… offenserons-nous nos lecteurs en leur indiquant qu’aucun de ces deux chiffres n’est approché dans nos mesures ?).

TOUR PHYSIQUE

TEST OPTOMA UHD40
OPTOMA UHD40

Le boîtier blanc et rectangulaire dénote par rapport aux UHD65 et UHZ65 déjà testés. Les dimensions de l’UHD40 sont plus compactes et l’appareil apparaît mieux fini que les deux modèles précédents. Fini le clapet fragile couvrant les molettes du lens-shift : sur l’UHD40 ce dispositif est directement accessible.

à 1499€ n’espérez pas trouver une motorisation du bloc optique, ici tout est manuel. Le focus, la netteté et le petit déplacement mécanique de l’objectif se font à la main. Le verre de l’objectif est protégé par un cache en plastique.

Si nous saluons la présence d’un lens-shift vertical (il est absent sur le BenQ W1700), sa petite amplitude n’apparaît pas d’une grande aide (10%). Pour déterminer la taille d’écran possible par rapport à votre distance de projection, Optoma met en ligne son calculateur à cette adresse :

http://www.optoma.fr/projector-distance-calculator/uhd40

Si le lens-shift ne suffit pas vous pourrez utiliser le pied central pour surélever l’image lorsque l’appareil est en position table.

L’évacuation de la chaleur se fait par les côtés, mais elle s’accompagne également de fuites de lumière par les mêmes orifices d’extraction de l’air.

Le panneau de connectique comprend 2 prises HDMI dont 1 HDCP, 1 prise VGA, 1 audio 3,5 mm, 1 S/PDIF, 1 USB-A, 1 USB service, 1 RS 232 et 1 12V trigger. La télécommande est identique à tous les modèles de la marque et nous apprécions son ergonomie et son éclairage intégré.

TEST OPTOMA UHD40
Connectique OPTOMA UHD40

MENUS

Point de fioritures à attendre dans les menus du UHD40, ils se présentent sous la forme d’une vignette carré. Le menu affichage concentre la plupart des options utiles pour configurer l’image, la gestion de la colorimétrie, le gamma SDR et celui HDR, le réglage de l’amplification de la netteté ou encore la gestion des formats.

Point d’aide à la fluidité ici, pour combattre les ralentissements dans les travellings il faudra acheter un UHD51.

Les modes de couleurs usine suivants sont disponibles : « cinéma, HDR, HDR Simulé, Jeu, Référence, Lumineux, Utilisateur, 3 dimensions et ISF ». Il est possible d’intervenir sur les couleurs en utilisant le CMS à 3 dimensions ainsi qu’un ajustement précis de toute l’échelle de gris.

modes couleurs

Pour le gamma SDR il faudra soit sélectionner une des valeurs usine « film, vidéo, graphique, standard, 1.8, 2.0, 2.4 » ou jouer des réglages de contraste et de luminosité. Pour les signaux HDR, l’UHD40 propose 3 choix de gamma «lumineux, standard, cinéma et détails ». Il est possible de simuler un rendu HDR avec des programmes SDR.

La netteté générale de l’image peut être rehaussée grâce à l’option «ultradétail » sur 4 niveaux « inactive, 1, 2 ou 3 ».

L’Optoma UHD40 est également compatible 3D avec des lunettes DLP-Link à acquérir en options.

VERDICT TECHNIQUE

 

Bruit de fonctionnement 

Contrairement au premier UHD40 que j’ai testé, ce second modèle est étonnamment discret et sans le grésillement  du traitement XPR. En mode économique, j’atteint les limites de mon sonomètre avec 30dB mesurés, ce qui est excellent. Le passage en mode lampe à pleine puissance élève la mesure à 35dB mais là encore c’est très bon et cela correspond à mes mesures de l’Optoma UHD51.

Piqué et netteté 

L’Optoma UHD40 n’est pas un vidéoprojecteur 4k natif comme les SXRD de Sony mais malgré une résolution native full HD il réussit à reproduire les plus petits détails de notre mire UHD avec le traitement XPR de simulation 4K.

Sur ces mires UHD, les lignes sont subtilement retranscrites avec peu d’aberrations chromatiques ; il faut atteindre les coins de l’image pour en déceler mais cela reste anecdotique.

Le traitement vidéo interne du projecteur dispose d’une augmentation de la netteté « ultradétail » (0 à 3). Il faudra user de cette option avec parcimonie pour ne pas générer de doubles contours ou du bruit vidéo. Nous vous recommandons de rester à +1.

TEST OPTOMA UHD40
Précision image OPTOMA UHD40

Fluidité 

L’Optoma UDH40 ne dispose pas de mode d’interpolation d’images et c’est regrettable car les ralentissements à l’image pendant les travellings sont bien là (le judder), sa version anthracite (l’optoma UHD51) est avantagée dans ce domaine.

Input lag 

L’UHD40 dans son mode jeu affiche un input lag relativement bien maîtrisé avec une mesure de 42,7 ms. S’il n’est pas le meilleur dans le domaine, cette valeur reste supportable pour les Gamers chevronnés souhaitant s’adonner à leur loisir favori sur très grand écran. Pour le coup l’absence d’aide à la fluidité avantage l’UHD40 face à l’UHD51 et ses 60 ms mesurés.

Input lag Optoma UHD40

Overscan 

A l’aide de notre mire 4K ci-dessous, nous avons pu vérifier qu’aucun cropping n’était appliqué à l’image. Ce point est vérifié par la présence de toutes les flèches placées sur ses limites.

TEST OPTOMA UHD40
overscan Optoma UHD40

Synchronisation HDMI 

Encore un mauvais point pour l’UHD40 car il faut attendre 8 à 10 secondes pour obtenir une image à chaque changement de source ou de fréquence. L’appareil est également très sensible aux types de câbles HDMI utilisé. Alors que nos câbles HDMI compatibles de 4K étaient bien acceptés sur des appareils concurrents, nous avons éprouvé beaucoup de difficultés à trouver le bon câble avec l’UHD40.

Contraste et luminosité 

Le constructeur annonce 2400 lumens ce qui serait appréciable pour les signaux HDR mais ils ne sont pas là. La meilleure valeur obtenue est de 1934 lumens mais avec une forte dominante du vert. Avec des couleurs justes, l’UDH40 affiche en mode lampe haut 1097 lumens et en mode économique 765 lumens. Dans ces conditions il est capable au maximum d’éclairer une image de 3m40 de base avec 16fL.

TEST OPTOMA UHD40
CONTRASTE NATIF POST CALIBRATION

Le contraste mesuré est légèrement supérieur à celui du BenQ W1700 récemment testé mais il reste bien décevant, même en activant l’option « contraste dynamique ». Encore une fois dans ce domaine l’Optoma UHD51 justifie son surcoût par des meilleures performances.

TEST OPTOMA UHD40
contraste dynamique calibré Optoma UHD40

 

Colorimétrie et gamma 

TEST OPTOMA UHD40
CIE référence

Les modes de couleurs usine suivants sont disponibles : « cinéma, HDR, HDR Simulé, Jeu, Référence, Lumineux, Utilisateur, 3 dimensions et ISF ». En sortie de boîte, par rapport aux références HDTV, les espaces couleurs les mieux ajustés sont ceux correspondant aux sélections « cinéma, référence». Notez sur le relevé CIE ci-dessus la précision exemplaire des réglages usine avec la référence HDTV rec.709.

Si cette précision est bon signe, il n’en est pas de même pour le gamma, qui mérite d’être corrigé.

TEST OPTOMA UHD40
RVB Gamma référence Optoma UHD40

Pour les signaux HDR, n’espérez pas atteindre un gamut REC2020. Dans le meilleur des cas notre second UHD40 n’arrive à afficher que 77,3% de l’espace couleurs DCI-P3 et 55,4% de l’espace couleurs REC2020. Ce nouvel Optoma délivre une image HDR lumineuse sur 2m50 de base mais avec des couleurs moins fortes que celles d’un JVC DLA ou d’un projecteur laser.

TEST OPTOMA UHD40
cms avancé référence

Après calibrage, les écarts sont réduits mais dès la sortie de boîte il est possible de bénéficier d’une colorimétrie naturelle dont la précision est à souligner et à l’honneur d’Optoma qui rentre dans le club fermé des constructeurs soucieux de respecter les recommandations de l’industrie cinématographique.

TEST OPTOMA UHD40
RVB GAMMA POST CALIBRATION

CONCLUSION

Si mon premier exemplaire de test était désastreux, il n’en va pas de même pour ce second appareil qui a fait disparaître la pollution sonore que j’avais relevé. Je tiens également à souligner la précision de l’image et de la colorimétrie. Alors faut-il acheter cet Optoma UHD40 à 1499€ ? Malgré les progrès constatés, je pense que l’UHD51 reste le meilleur choix, car avec un surcoût limité à 100€, il propose des performances supérieures (contraste et fluidité) et de meilleurs équipements (télécommande, menus).

Je tiens à remercier Optoma pour m’avoir prêté ce second modèle qui m’a permis de constater que le premier UHD40 que j’ai testé était défectueux.

TEST OPTOMA UHD40
OPTOMA UHD40

J’ai apprécié :

– La qualité de la fabrication,
– La discrétion de fonctionnement,
– La précision des couleurs,
– La netteté chirurgicale de l’image,

Je regrette :

– Un contraste moyen,
– Le cadre lumineux extérieur à l’image.

Caractéristiques techniques (données constructeur)

Résolution simulée : UHD (3840×2160)
Luminosité 1 (mode Lumineux) : 2 400 lumens
Contraste : 500 000:1
Affichage (natif) : 16:9
Aspect ratio – compatible : 4:3
Correction Keystone – verticale : 40
Fréquence de balayage horizontal : 31 ~ 135Khz
Taux de rafraîchissement Vertical : 24 ~ 120Hz
Uniformité : 75%
Taille d’écran : 0.87m – 7.68m (34.1in – 302.4in)

37 Comments

  1. Good Review Greg !!
    At this moment the optoma uhd 40 can be bought for 1200 euros.
    The viewsonic 747 1200 euros also.
    Acer M550 1550 Euros.
    The Optoma UHD51 1700 Euros, with Alexa 1800 euros, and the new Acer V6820i with alexa for 1500 Euros,
    Would the V6820i steel be the best choice? Or for 1200 euros the UHD40 would be a good option?

    Thanks !!

  2. super test GREG .Décidement je veux pas faire le raba joie . Un petit mot pour les constructeurs plutôt que de sortir des models pas terminés on continue dans la même voie .Quand ce n’est pas la puce avec le cadre lumineux c’est la syncro HDMI pas facile en ce moment je suis pas près de passer à la 4k.Cela sert à quoi que les testeurs face remonter les problèmes sans les corriger !!!! ex JVC!!!!!et d’autre maintenant!!!!merci Greg pour t’on super boulot au moins on sait à quoi s’en tenir!!!

    • C’est mon but et sans langue de bois, décrire les forces et les faiblesses de chacun des projecteurs que je teste.

  3. bon moi avec tous ces modèles , je ne sais plus quoi prendre entre les Benq W1700,TK800, les Optoma à ne plus rien y comprendre aux references (420x , 41 , 51 , ..) il en pleut.

    Pour l’instant je suis sur le Viewsonic px727 , le moins cher d’ailleurs.

  4. Pour ma part quand ils sortiront autre chose que du pas abouti ce ne sera rien!!!! je ne veux pas dépasser 1500€. Cela avance trop vite la technologie mais franchement j’arrive pas à comprendre leur politique !!!! faut faire du fric on sort de la m.. mais c’est pas grave on continue cela devient navrant je m excuse pour mes propos durs mais c’est mon ressenti en ce moment .Benq réveillez vous !!!

  5. Good afternoon, Greg,

    For 1500 euros the best option could be the Acer v6820i?
    Possibly It´s a clone of the UHD51.
    The manufacturer is the same.
    The contrast of the acer is 10000 and the uhd51 optoma does not exceed 2500 in Greg’s test, could they then be the same?

    Thanks

    • Forget the contrast numbers given by the Brand, the real contrast are far away from this specfications.

  6. Salut Greg merci pour tous ces tests. Je n’arrive pas a trouver un vp 4k qui me satisfasse pleinement. Je vais rester sur du 1080p du coup. Selon toi, jusqu’à 1000 euros environ quel est le meilleur vp 1080p ?
    Merci d’avance

  7. Bonjour Gregory, pouvez vous me dire selon vous quel est le meilleur entre ces deux projecteurs SVP :
    Acer V7850 ou Optoma UHD 60 ?

    Merci beaucoup.

  8. Bonjour Grégory
    Merci pour vos tests et commentaires.

    Pour un premier projecteur j hésite :
    -acer v7850 a 1900 euros.
    -optoma uhd51 a 1400 euros.

    L important pour moi:
    -definition de l image.
    -fluidite et donc qualité de l interpolation d image.
    – pas de bruit vidéo.
    -contraste.
    Rendu général image: couleur…

    Merci.
    Très bonne journée Grégory.

    • Frédéric, l’Acer V7850 est le meilleur choix car il a une puce 0.67 à simulation 4K X2 (donc pas de défaut de cadre lumineux) et une roue chromatique RVBRVB (meilleure pour la reproduction des couleurs).

      • Merci.
        J ai posté sur le sujet du hd40 désolé
        . Je vous lis depuis plusieurs mois et depuis plusieurs sites sans avoir jamais posté.
        Je serai plus attentif à l avenir.

        Quitte à répéter ce que j ai pu dire sur un autre post, merci de nous offrir un point de vue réfléchir.
        Bonne continuation.

  9. Bonjour Grégory ,
    Je cherche depuis tout à l’heure sur la fiche technique du produit et sur le site optoma qu’il est bien compatible 3d , ( avec des lunettes aquéquates) , est ce que tu me confirme cette info ,avant d’acheter les lunettes ?
    Merci , et bonne continuation !!

      • Salut de Pologne,
        C’est pas facile de trouver info complet a propos de uhd40.
        Pour moi c’est surrout a propos son 3D.
        Avant d’acheter dlp link lunettes (doivent etre de optoma?), j’ai connecte mon xbox one s via hdmi 1.4 (et aussi 2.0). Fhd et 120hz
        Mais bluray3d a ete visible avec 2 images un en bas et 2me en haut( comme sur ton test de uhd51)
        . Comment cela switch (ou pas besoin?) quand on demmare les lunetes ?
        J’ai pas experiamce de 3d . Merci pour des detaies comment cela fonctionne.
        J’ai lu beaucoup a propos 3d ready ( pour PC uniquement) ?

      • Merci, je le considérais comme un achat pour l’utiliser actuellement en Full HD supporté par un processeur darbee 5000b, mais ayant ensuite la possibilité de l’exploiter occasionnellement avec certains films et de le lire en 4k

      • Spero si capisca, purtroppo uso un traduttore per il francese, ma non sono sicuro traduca bene, te lo scrivo anche in Italiano. Praticamente lo voglio usare per il mio full HD con un processore Darbee 5000s per migliorare l’immagine , avendo poi la possibilità di sfruttarlo ogni tanto per il 4k.

  10. Bonjour,
    Je cherche un vidéo projecteur hd ou full hd ou UHD et qui me permet de projeter une image avec une distance entre 13 et 15 mètres afin d’obtenir une image qui remplie mon ecran c’est à dire image d’une largeur entre 6.5 mètre et 7,5m ainsi la hauteur entre 9.5m et 10.5m. Je vous remercie d’avance.

  11. merci pour ce test et tous ces renseignements,dans une petite piece de 3 metres cinquantes sur 2 metres cinquantes de large le Xgimi h2 aurai t il sa place? placé au plafond ,il corrige la trajectoiore sur le mur? pas besoin d’enceinte suplementaire?
    merci

  12. Bonjour Greg et merci pour ce test très complet.
    Cependant, vous parlez de grandes difficultés pour trouver le bon câble hdmi pour cet Optoma UHD40, pouvez-vous me donner la référence du câble que vous avez finalement retenu ?
    Merci de votre retour…
    Bien à vous,

    Bernard.

  13. Bonjour Greg et merci pour ce test très complet.
    Cependant, vous parlez de grandes difficultés pour trouver le bon câble hdmi pour cet Optoma UHD40, pouvez-vous me donner la référence du câble que vous avez finalement retenu ?
    Merci de votre retour…
    Bien à vous,

    Bernard.

7 Trackbacks / Pingbacks

  1. Anonyme
  2. TEST ACER V6810 – L’avis de Greg – – Le Blog de PHC –
  3. Test LG CineBeam Laser 4K HU80K : L’avis de Greg – – Le Blog de PHC –
  4. OPTOMA UHD420X – – Le Blog de PHC –
  5. TEST XIAOMI DLP VERSION FRANCAISE : L’avis de Grégory. – – Le Blog de PHC –
  6. Test Optoma HD29H : l’avis de Grégory – – Le Blog de PHC –
  7. Test BenQ W5700 : l’avis de Grégory – – Le Blog de PHC –

Les commentaires sont fermés.