ACER V6820i : DLP 4K avec lecteur médias

ACER V6820i
ACER V6820i

Après avoir été dévoilé à l’occasion du dernier salon ISE d’Amsterdam (Février 2018), l’Acer V6820i débarque enfin chez les revendeurs français. Ce vidéoprojecteur DLP à simulation 4K (traitement XPR X4 et puce DLP 0.47) est un concurrent direct de l’Optoma UHD51 que j’ai déjà testé.

A 1499€ il propose les mêmes équipements que l’Optoma (1599€) mais avec un plus un lecteur médias intégré (une première pour ce type de projecteurs) et une compatibilité 3D 1080P (avec support Nvidia 3D).

ACER V6820i
ACER V6820i face

L’Acer V6820i est également compatible avec l’assistant domestique Alexa et doit donc pouvoir être piloté à la voix.

Dans ses entrailles on trouve une roue chromatique RVBRVB qui permet de proposer une colorimétrie répondant aux standards rec709. Il est également compatible 4K HDR10 et supporte l’espace couleurs REC2020. Toujours dans le domaine de la colorimétrie, ce nouveau modèle est certifiée ISFccc ce qui lui permet d’être finement calibré par un professionnel disposant de la formation ad hoc.

Pour faciliter son installation, son bloc optique est équipé d’un Lens-shift vertical et d’un zoom 1.3X (ratio de projection 1.21 à 1.59), zoom et focus sont manuels.

Son panneau de connectique comprend 2 prises HDMI 2.0, 2 ports US, 1 spdi/f (pour alimenter les enceintes internes de 2X5W, 1 prise réseau, etc…

 

ACER V6820i
ACER V6820i

 

Son lecteur médias est compatible avec les fichiers vidéos H.264, MPEG-2, MPEG-4, VC-1, XviD, audios AAC, MP3, PCM, WAV, WMA et images BMP, JPEG, PNG. Sa présence est assez rare pour être soulignée. Je salue cet effort qui correspond bien aux changement de nos habitudes de consommations d’œuvres cinématographiques et à la place de plus en plus importante du streaming et autres solutions dématérialisées. La nouvelle vague de constructeurs (Xgimi, Xiaomi, JmGO) l’a bien compris.

Le traitement vidéo interne du V6820i est complet et a le bon goût d’offrir une aide à la fluidité (interpolation d’images) baptisée « Accumotion » par Acer.

La lumière (2400 lumens) est délivrée par une lampe classique au mercure mais avec une longue durée de vie, puisqu’elle est donnée pour 15000 heures par le fabriquant en mode « Extrême éco » (4000 heures en mode normal et 10000 heures en mode économie classique). D’ailleurs à ce sujet, j’ai quelques doutes sur l’intérêt d’acquérir un projecteur à source laser face à ces modèles dont les lampes commencent à atteindre la durée de vie des modèles lasers bien plus chers (15000 heures pour la lampe et 20000 heures pour le laser). La plus grande stabilité annoncée des lasers dans le temps n’a pas résisté aux tests réels et surtout une fois que le laser est usé vous ne pouvez pas le changer aussi facilement qu’une simple lampe dont le prix à également bien baissé.

Cet Acer V6820i présente donc quelques caractéristiques bien intéressantes, mais il reste équipé de cette puce 0.47 de Texas Instrument et son défaut rédhibitoire de cadre lumineux.

ACER V6820i
ACER V6820i

 

Résumé de ses caractéristiques :

– Simulation Ultra HD 4K 3840 x 2160
– 2400 Lumens
– AcuMotion (aide à la fluidité)
– Compatible HDR10
– Compatible Rec 2020
– Supporte Gamut Rec 709 et sRGB
– ColorBoost 3D & ColorPurity
– Certification ISFccc
– Double HDMI
– Lecteurs Médias
– Compatible 3D et  nVidia 3DTV
– Lens-shift vertical
– Projecteur sans-fil avec module en option

9 Comments

    • Je ne l’al pas encore testé mais il était déjà actif sur les précédents modèles avec accumotion donc ce serait étonnant que cela ne soit pas le cas avec ce modèle.

  1. Bonjour

    J ai posté par ailleurs et je suis ravi de « tomber » sur ce post!
    Ce projecteur serait il supérieur à l optoma uhd51 avec une interpolation activable en 4K, un mode 3D complet…
    Le meilleur rapport qualité prix a moins de 2000 euros?
    Le test est prévu Grégory?
    Merci beaucoup pour ces tests et cette prise de risque/implication pour ne pas faire du consensuel non productif.

    Frédéric

    • Bonjour Frédéric,

      Tout d’abord merci pour vos commentaires, c’est bien mon but me positionner clairement sur la qualité et les défauts de chacun des modèles que je teste (au risque de froisser quelques susceptibilités ;)).

      Concernant l’Acer V6820i, c’est un Optoma UHD51 (menus, télécommande tout est à l’identique). Comme j’ai fait une indigestion des projecteur avec le défaut de cadre lumineux, je pense que je vais faire l’impasse sur ce modèle.

      • Merci gregory pour cette réponse claire.

        Avons nous unr visibilite syr la sortie d une nouvelle puce pour en finir avec « l indigestion du cadre lumineux  » ( nous voici à donner un nom à un Standard technique malheureux 😉 )
        Ps: J ai pu lire un de tes commentaires qui parle d une référence LG avec cette puce et sans ce cadre lumineux.

        Merci.
        Et encore bravo pour ton approche des tests.

        Bonne semaine à Tous.

          • J ai lu le test, intéressant.
            Merci.

            J ai vraiment besoin de la 3D et avec la remise Acer actuelle le prix peut être de 1200 euros, je vais passer le pas et fin 2019 je m offrirai un projo avec une puce de nouvelle generation qui n aura certainement pas de 3D suite a l abandon de cette technologie et qui sera performant/dedie au 4k qui sera aussi une technologie plus répandu.
            Compromis pour un budget global de 3000/3200 euros.

            Dernière question gregory sur cet Acer v6820 : dispose t’il d une aide du genre  » contraste dynamique  » ( sait on jamais….)

            Pas simple de faire son choix, cela a ai moins le mérite de nous occuper et de partager…
            😉

            Bon choix a Tous et trouvez votre bonheur.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*