BenQ GS50 : le projecteur DLP LED baroudeur !

BenQ GS50
BenQ GS50 projecteur et télécommande

A la veille de l’automne 2021, ce n’est pas une feuille qui s’est posée dans mon jardin mais un nouveau projecteur DLP LED de la marque BenQ. C’est une belle petite surprise que m’a réservé le constructeur. Il m’offre la possibilité de vous dévoiler toutes ses performances dans un futur banc d’essai, avant sa sortie officielle.

Ce petit cube est doté d’une poignée de transport et protégé par une coque externe en plastique solide. Sa conception doit lui permettre de voyager partout avec vous et même jusqu’en randonnée sous une tente de camping ! L’absence de prise de courant ne lui fait pas peur car il est doté d’une batterie interne avec une autonomie annoncée de 2 heures 30 minutes.

BenQ GS50
BENQ GS50 ensemble

L’annonce du GS50 (sa référence officielle) est accompagnée de la sortie d’un second projecteur nomade, le GV30 également pourvu d’une source lumineuse LED mais avec une résolution 720p alors que le GS50 monte jusqu’au 1080p.

Les deux appareils sont équipés d’une puce DMD 0,23″ de Texas Instruments avec traitement XPR comme celle présente dans le JmGO O1 récemment testé sur ce blog.

Le nouveau BenQ est annoncé avec une luminosité de 500 lumens. Il est livré avec une sacoche de transport et une clé HDMI Wifi de BenQ pour bénéficier de fonctionnalités SmartTV (AndroïdTV 8). Cette dernière vient s’installer sous la coque dans un emplacement spécialement aménagé.

BenQ GS50
BenQ GS50 emplacement du module Wifi

Le GS50 est doté d’un bloc optique avec un rapport de projection de 1.2:1 sans zoom, ni Lens-shift mécanique. Le focus est entièrement motorisé et il dispose d’une fonction d’ajustement automatisée. La correction de trapèze électronique élaborée permet de projeter une image sans être dans l’axe de l’écran (projection latérale).

BenQ GS50
Connectique BenQ GS50

Malgré sa résolution 1080p il est capable d’accepter les signaux 4K HDR et HLG grâce à une mise à l’échelle inversée. La 3D n’est pas au programme. Il intègre également d’un mode jeu. Sa source lumineuse à LED est donnée pour une durée de vie de 20 000 heures en mode de fonctionnement normal et jusqu’à 30 000 heures en mode économique.

J’ai déjà pu allumer le GS50 et la première chose qui m’a épaté, c’est la puissance et la qualité du système sonore intégré § Oubliez les Xgimi, Fengmi et autres modèles cubiques ou rectangulaires qui jusqu’à présent dominaient cette partie audio, le GS50 supplante en rendu tout ce que j’ai entendu jusqu’à présent. Les haut-parleurs intégrés sont au format 2.1 avec une puissance de 2×5 W et il sont associés à un caisson de grave, d’où cette sensation de grande dynamique.

Le BenQ GS50 devrait être commercialisé en France dans les prochains jours au tarif de 749€ TTC. Je vous donne rendez-vous sur ce blog dans une petite semaine pour la publication de son banc d’essai.

BenQ GS50
BENQ GS50 sacoche carton télécommande et projecteur

2 Comments

  1. Benq sort 2 modèles qui me semblent arriver sur le marché du projecteur LED mobile avec au bas mot 2 ans de retard sur Xgimi et Xiaomi conceptuellement. Xgimi propose plus mobile et pratique que le GS30S (trapèze automatique vertical ET horizontal) ainsi qu’une résolution 1080p avec le Xgimi Mogo pro +, et une version plus musclée en lumens que le GS50 avec le Xgimi Halo.

    Le positionnement de ces 2 produits me rend dubitatif. Si l’on choisit un projecteur portable c’est que la dimension, le poids et les aspects pratiques sont les facteurs les plus importants, l’objet étant appelé à être déplacé plusieurs fois par semaine, voire par jour. La capacité du produit à descendre dans les basses ( qui sera de toutes façons très éloignée de ce que peut procurer un véritable caisson ) ne sera jamais vraiment une priorité. Et si ce n’est pas d’un projecteur portable mais simplement légèrement mobile dont on a besoin alors mieux vaut mettre une centaine d’euros de plus que le GS50 pour aller chercher un Xgimi Horizon ou un Xiaomi Mijia Alpd 3.0 !

    Vraiment le positionnement de ces 2 produits Benq je ne le comprends pas. J’ai l’impression que la marque sort des produits tous azimut sans aucune étude sur les consommateurs :-/

1 Trackback / Pingback

  1. Test BenQ GS50 : l’avis de Grégory. – – Le Blog de PHC –

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*