Test Vava UST 4K : l’avis de Grégory

VAVA UST 4K
VAVA UST 4K

Chers lecteurs, l’heure est enfin venue de découvrir mon verdict sur le nouveau projecteur laser à ultracourte focale VAVA 4K. Je sais que vous trépignez d’impatience (le chiffre des lectures du sujet initial de cet appareil en atteste) et je ne vais donc pas m’étaler dans un long préambule. Je tiens simplement à vous signaler en entame que ce test sera conduit une nouvelle fois dans un esprit de comparaison avec la concurrence des Xiaomi et Wemax 4K mais surtout de l’Optoma UHZ65UST dont le prix et les conditions de commercialisation se rapprochent beaucoup de ceux du VAVA 4K.

VAVA UST 4K
Packaging VAVA UST 4K

PRESENTATION

Si vous êtes un fidèle lecteur de ce blog et de mes tests, les Xiaomi, Wemax et Fengmi équipés d’une source lumineuse laser APLD3.0 et d’un bloc optique UST (Ultra Short Throw = ultracourte focale) n’ont plus de secrets pour vous et leur réputation vient maintenant égalée celles de marques plus anciennes.

En revanche la marque VAVA n’est pas encore sortie de l’ombre et pour se faire connaître sur le vieux continent a décidé de lancer sur le marché européen son premier vidéoprojecteur 4K à focale ultracourte.

VAVA est la marque premium du groupe Sunvalley qui a été fondé aux USA en 2007. La marque VAVA a été lancée en 2015 avec l’ambition d’offrir aux consommateurs des produits de haute qualité, à la fois design, innovants et intuitifs, à un prix attractif. Elle a pour ambition de devenir un acteur majeur dans l’univers du Smart Home. Le succès a très rapidement été au rendez-vous. Moins d’un an après sa création, VAVA a remporté pour la qualité de son design, son premier Red Dot (2016). En 2019, la marque lance le VAVA 4K aux États-Unis et en Asie.

La ressemblance avec les projecteurs Xiaomi et Fengmi ne vous aura pas échappé, c’est d’ailleurs un laser APLD3.0 (durée de vie de 25 000 heures) qui équipe le VAVA et la partie sonore est dévolue à la sempiternelle marque (gage de qualité) Harman Kardon, tout comme nombre de projecteurs d’importation en provenance de Chine (Xgimi par exemple).

Mais la ressemblance s’arrête là, en effet face à une vague d’importation non officielle de projecteurs sans aucun support en France ou en Europe, VAVA a décidé de lancer une version adaptée au marché français et européen de son modèle UST laser 4K. A 2999€, cet appareil bénéficiera donc d’une commercialisation officielle dans les plus grandes enseignes françaises (Boulanger, LDLC, FNAC, etc…) ainsi que d’une garantie de deux années. Ce support sera pris en charge en Europe.

A ce tarif il propose les prestations suivantes : projection à très courte distance de l’écran avec un rapport de 0,233, forte luminosité de 2500 lumens, contraste de 1,500,000:1 (sig !), projecteur Smart TV fonctionnant sous Android 7.1 avec magasin d’applications Aptoïde, système sonore Harman-Kardon d’une puissance de 2X30W, Bluetooth, Wifi, compatible 4K HDR-10.

Le VAVA 4K fait donc partie de la catégorie des projecteurs intelligents, à savoir que c’est une véritable station multimédias indépendante. Il suffit de lui connecter un disque dur ou une clé USB avec du contenu dématérialisé et le lecteur médias ainsi que le système sonore intégré permettront de s’affranchir d’une platine externe et d’un système home cinéma.

VAVA UST 4K
VAVA UST 4K

TOUR PHYSIQUE

S’il partage des chromosomes avec les Xiaomi 4K UST, le VAVA 4K a pris de l’embonpoint et c’est un beau bébé de 10,8 kg (533x368x107) qu’on peut comparer à l’Optoma UHZ65UST (11 kg et 576 x 383 x 130mm). Il est donc à mi-chemin des projecteurs compacts style Wemax et Xiaomi et le costaud UHZ65UST.

Le VAVA 4K est un diffuseur frontal équipé d’une puce DMD de Texas Instrument 0.47 à simulation 4K XPR ×4 de seconde génération et résolution native 1920×1080 (donc avec un cadre lumineux réduit). Il supporte les signaux 4K et HDR-10 et est 3D Ready (DLP-Link).

VAVA UST 4K
VAVA UST 4K

Son rapport de projection est identique à celui des Xiaomi ou Fengmi 4K. Ainsi pour obtenir une image d’une base au format 16/9ème de 2,20 m l’appareil doit être placé à 22 cm de l’écran (rapport de projection de 0,233: 1). Cette distance correspond à l’arrière de la coque et au début de l’écran. Il ne s’agit pas de la distance comprise entre la sortie de l’optique et la toile.

Le projecteur ne dispose pas de zoom, c’est son positionnement qui détermine la taille de votre image. Une fois que vous l’avez placé à distance voulue, il ne restera qu’à corriger les éventuels défauts de géométrie grâce à la correction de trapèze électronique (sur 8 points) ou à l’aide des molettes d’élévation des pieds situées sur les côtés de l’appareil, puis à ajuster la netteté à l’aide du focus électrique et d’une mire de précision présente dans les menus de l’appareil.

La connectique est également à l’image des modèles d’importation en provenance de Chine avec 3 prises HDMI 2.0 dont une compatible ARC, 1 port Ethernet, 1 entrée audio numérique optique, 1 entrée analogique audio/vidéo, 1 sortie audio analogique compatible numérique, 1 prise USB 2.0, ainsi que les Wi-fi b/g/n/ac et Bluetooth 4.2. Pour pouvoir accéder à la télévision, il faudra utiliser un module externe, cet appareil ne disposant d’aucun tuner.

VAVA UST 4K
VAVA UST 4K

La télécommande design est épurée. Elle ne propose aucun éclairage et se connecte au projecteur avec le Bluetooth.

MENUS

VAVA UST 4K
Menu paramètres VAVA UST 4K

Configuration de l’image :

Les menus du VAVA 4K laisseront la plupart des calibreurs sur leur faim, le réglage de l’échelle de gris se fait de manière générale sur le rouge, le vert et le bleu mais sans séparation en Gain et en Bias (heureusement il est plutôt efficace).

Les différentes configurations images effectuées en usine sont listées de la manière suivante : « standard, pc, cinéma, coloré, sport et une mémoire utilisateur », chaque intervention sur un des paramètres de l’image aboutit dans le mode utilisateur, c’est une caractéristique que l’on retrouve chez tous les autres modèles en provenance de Chine.

Pour régler le Gamma, il faudra intervenir sur les niveaux de contraste et de luminosité, il n’existe pas de réglage spécifique à ce paramètre. Le traitement vidéo est limité au seul ajustement de la netteté, l’aide à la fluidité (interpolation d’images) brille par son absence. (comme les Xiaomi, Fengmi et Wemax).

Menus Smart TV :

Après avoir allumé le projecteur, le menu accueil permet d’accéder au magasin d’applications. VAVA utilise Aptoïd donc avec peu de choix. Si Netflix est disponible, le programme de streaming plante dès que j’ai essayé de lancer un film. Amazon Prime n’est pas disponible, tout comme Kodi. J’ai uniquement installé BSplayer pour trouver une alternative à la barre grise du lecteur médias du projecteur.

VAVA UST 4K
Menu accueil VAVA UST 4K

Si vous voulez avoir accès à une offre Smart TV plus étoffée il faudra privilégier une source externe comme une Xiaomi Box.

Lecteur médias interne :

VAVA UST 4K
Lecteur médias interne VAVA UST 4K

La gestion des fichiers dématérialisés (clé USB ou disque dur) est prise en compte par le lecteur médias interne, dont les performances en 4K avec gestion de l’auto-mapping HDR sont à souligner mais il souffre d’un défaut, l’apparition d’une barre grise en bas de l’image quand on configure le format de l’image au format 16/9ème. Ce bug devrait être corrigé dans une prochaine mise à jour (source : VAVA).

VAVA UST 4K
Bande grise lecteur médias interne VAVA UST 4K

La sélection de BSplayer permet de la faire disparaître, mais on perd alors l’auto-mapping et le support HDR.

  • Mise à jour du 27 février 2020 : Suite à mes remarques sur la présence de cette barre grise avec le lecteur médias interne, les concepteurs du Vava ont pu résoudre le problème. Un correctif a été lancé et il sera disponible dans une mise à jour qui sera déployée au mois de mars 2020 donc avant sa sortie officielle. Belle réactivité de la marque.

Application Androïd et iOS spécifique :

L’application VAVA projector à installer sur votre téléphone portable ou votre tablette vous permet de commander à distance le projecteur (votre Smartphone fait alors office de télécommande) et de diffuser du contenu médias (audio et vidéo) directement depuis votre appareil Androïd ou iOS sans fil.

Test VAVA UST 4K
Application VAVA projector (télécommande)

VERDICT TECHNIQUE

Bruit de fonctionnement :

Le VAVA 4K dispose de deux modes de fonctionnement de la puissance du laser (standard ou élevée), en fonction de votre sélection le bruit de l’appareil passera de 34dB à 39 dB mais pas de manière continue. Je m’explique, j’ai pu constater la présence de variation du système de refroidissement qui impacte directement les mesures, vous pouvez ainsi passer d’un appareil discret à une présence sonore bien plus marquée en cours de visionnage.

Petit aparté habituel sur la qualité du système sonore embarqué, le choix d’Harman Kardon permet d’égaler le rendu des Xiaomi, Fengmi et consorts avec une scène sonore ample mais avec toutefois une dynamique légèrement en retrait, un caisson de basses en renfort serait le bienvenu. Petit conseil de réglage, enlever vite le mode « standard » pour activer « cinéma » nettement plus convaincant.

Piqué et netteté :

VAVA UST 4K
4K UHD netteté VAVA UST 4K

Ces dernier mois j’en ai vu passer des appareils laser à focale ultracourte dans ma salle de tests mais je reconnais que la netteté et le piqué du VAVA 4K sont d’un très haut niveau. J’ai effectué un zoom de ma mire de précision 4K et vous pouvez apercevoir le découpage aux ciseaux de toutes les lignes de test.

VAVA UST 4K
Netteté 4K UHD VAVA UST 4K

Cette caractéristique se retrouve également pendant les films avec des images 1080P et UHD qui regorgent de détails. Je sais que ce n’est que de la simulation par traitement XPR mais avec un tel niveau de reproduction, les projecteurs natifs 4K peuvent commencer à trembler.

Fluidité :

Après avoir été enchanté par le piqué et la netteté du VAVA 4K, mon enthousiasme a été douché par les résultats obtenus dans le domaine de la recherche de judder (ralentissements, déchirements d’images et autres joyeusetés qui se manifestent dans des travellings). Le VAVA 4K n’est pas compatible 1080p24, il retransforme tout en 1080p60 et malheureusement ça se voit, avec un judder bien présent. J’ai rapidement regretté l’absence de l’interpolation d’images.

Input lag :

Le VAVA 4K ne fera pas le bonheur des Gamers, la plupart de ses modes usines affichent 107,1 ms de retard, ce qui est beaucoup trop pour du jeu vidéo en réseau dans lequel le temps de réponse est crucial. Le passage dans le mode PC permet de réduire le lag à 91,8 ms en 4K.

VAVA UST 4K
Input lag VAVA UST 4K

Ce nouveau projecteur doit être consacré au home cinéma ou au jeu vidéo en solo mais pas à des parties de « Modern Warfare » en ligne.

Overscan/cadre lumineux/bruit vidéo/hot spot effet point chaud :

La mire d’overscan démontre bien que le projecteur n’applique aucun rognage à l’image.

VAVA UST 4K
Overscan VAVA UST 4K

Le VAVA 4k est équipé de la puce DLP 0.47 de seconde génération, ce qui signifie que le fâcheux cadre lumineux entourant l’image et qui distrayait les spectateurs de projecteurs équipés de la puce génération 1 est réduit. A vrai dire et c’est encore plus intéressant, il est quasiment imperceptible. Ce point était déjà notable sur les Xiaomi.

Pour le bruit vidéo, le réglage de netteté à +50 l’exacerbe, il faudra le réduire à moins de 30.

En matière de point chaud, je ne peux que saluer son absence totale, mais j’ai effectué mes tests sur un écran particulièrement conçu pour les projecteurs à ultracourte focale, le Vividstorm Floor screen Gain 0.6 qui fait des miracles.

Colorimétrie/Contraste et luminosité :

VAVA UST 4K
Burosh Ladies VAVA UST 4K

Même si la perfection n’est pas de ce monde, il faut souligner le travail des concepteurs du VAVA 4K qui permettent (et c’est assez rare pour le souligner) d’utiliser le projecteur sans ressentir l’obligation d’un calibrage. Dans ce club des projecteurs laser UST, seul l’Epson LS500 proposait des couleurs naturelles dès le déballage.

VAVA UST 4K
CIE avant calibrage VAVA 4K

Le Gamut de ce modèle atteint 113% du Rec.709, 83,3% du DCI-P3 et 59,8% du Rec.2020. Pour la température de couleurs, les écarts deltaE des modes usines atteignent un maximum de 5,13 pour le plus élevé, mais on tourne plus autour de 4,50. Le Gamma est trop bas à 1.8 (référence 2.2.) avec un effondrement sur les niveaux de gris les plus élevés.

VAVA UST 4K
Mode film RVB GAMMA sortie de boîte VAVA 4K

La température de couleurs est trop froide et tourne autour de 7500K (6500K valeur de référence). Il faudra donc retoucher principalement le bleu et abaisser le contraste pour redresser la courbe de Gamma.

Voici les valeurs correctives que j’ai appliqué :

Mode personnalisé

Luminosité : 49

Contraste : 21

Température de couleurs custom

R : 1257

G : 1024

B : 908

VAVA UST 4K
CIE post calibrage VAVA 4K

Dans ces conditions j’obtiens un excellent 6509K, un Gamma de 2.2 et un écart deltaE inférieur 3. Le contraste dans ces conditions est mesuré à 1658:1, bien meilleur que tous les modèles DLP 4K XPR à focale longue.

VAVA UST 4K
Echelle de gris post-calibrage VAVA 4K

Hors calibrage, le contraste tourne autour des 2500:1, à l’image des Xiaomi, Fengmi, Wemax 4K (encore une preuve de l’origine chinoise du VAVA). A noter que ce modèle ne dispose pas de contraste dynamique, en tout cas pas dans ses menus utilisateurs.

Pour la luminosité, hors calibrage elle avoisine les 2000 lumens en mode puissance « élevée » et 1800 lumens avec la sélection « standard ».

VAVA UST 4K

Après calibrage elle s’abaisse respectivement à 1307 et 1203 lumens, le résultat du travail de correction du Gamma. Dans ces conditions le projecteur est capable d’afficher une image SDR de 3m70 en conservant 16 fL et 2m90 en HDR avec 26 fL.

VERDICT SUBJECTIF

1080P SDR :

Sur l’introduction de James Bond « Spectre » que je connais bien, James abandonne sa dulcinée pour enjamber le balcon et se rendre par les toits sur le lieu de sa mission. La colorimétrie particulière de ce film est admirablement rendue par le VAVA 4K et ce superbe master est mis en valeur par la précision d’image offerte par le nouveau venu.

Le travelling avant de « Dark Knight » vers les immeubles est quant à lui entaché par le judder trop présent et qui fait que j’adresse mes prières aux ingénieurs de la marque pour ne pas faire l’impasse sur l’interpolation d’images sur leur prochain modèle (surtout à 2999€).

Pour les scènes nocturnes, le VAVA vient effacer le souvenir désagréable de tous ses cousins DLP 4K XPR qui arrivent à un piteux 500:1, la profondeur des couloirs du Nostromo (Alien 1080P) qui combinent endroits sombres et lumières jalonnant les coursives est bien retranscrite par mon couple VAVA/Vividstorm, sans aucun trace de pollution lumineuse.

4K HDR :

La gestion 4K HDR est étonnamment bonne avec un auto-mapping HDR qui s’est bien configuré dans les bons niveaux de luminosité pour tous les films que je lui ai demandé de reproduire : « Alien Covenant, King Arthur, Sicario » ainsi que dans les images de tests UHD qui suivent. Le contraste fait encore un bond visuel en avant et que dire du piqué ! Pour la fluidité vous aurez compris que ce soit en 1080P ou en 4K, ce n’est pas le point fort de ce modèle.

VAVA UST 4K
Marché 4K UHD VAVA UST 4K
VAVA UST 4K
Maison 4K UHD VAVA UST 4K

CONCLUSION

A l’issue de ce test, je souhaite la bienvenue à VAVA et je gage que ce premier essai sera rapidement suivi de nouvelles « naissances« . Mon conseil aux ingénieurs de la marque, conservez les points forts de ce modèle à savoir le contraste, la fidélité colorimétrique et la précision d’image et rajoutez-y une aide à la fluidité, un mode Smart TV plus développé, avec Netflix, Amazon Prime et Molotov disponibles et pleinement opérationnels.

La sortie en Europe de ce nouveau modèle et l’arrivée de VAVA sur le vieux continent sont deux très bonnes nouvelles pour notre domaine de prédilection, celui de la projection home cinéma. Elles démontrent également ce que je pressens depuis plusieurs mois déjà à savoir, la consolidation du segment des projecteurs laser ou LED à ultracourte focale, appareils dont les coups de boutoirs réduisent de plus en plus la place dévolue aux appareils à lampe et focale classique. En ce début d’année je peux déjà vous annoncer que la vague UST va nous frapper en 2020 et ce pour le plus grand bonheur des amoureux du cinéma à domicile.

VAVA UST 4K
VAVA UST 4K

J’ai apprécié :

La colorimétrie en sortie de boîte,

– Le système sonore,

– La précision d’images,

– Le SAV européen,

– La gestion des métadonnées HDR,

Je regrette :

L’encombrement et le poids face aux petits modèles,

– Le prix,

– L’absence d’interpolation d’images,

– Lecteur médias interne avec un bug (barre grise) en cours de résolution,

– Des menus de réglages de l’image qui mériteraient d’être plus étoffés.

– Magasin d’applications avec trop peu de choix.

Je tiens à remercier VAVA FRANCE pour le prêt en exclusivité de ce projecteur. Vous pouvez contacter le responsable commercial français, pour toute question supplémentaire, à cette adresse : aymeric.schindler@sunvalley-group.de

ENGLISH VERSION

TEST VAVA 4K



Dear readers, it’s finally time for my verdict on the new VAVA 4K ultra-short laser projector. I know that you’re eager to hear it (as the readings on the original subject of this device show), so I won’t go into a long preamble. I just want to point out that this test will be conducted once again in a spirit of comparison with the competition of the Xiaomi and Wemax 4K but especially with the Optoma UHZ65UST whose price and marketing conditions are very close to those of the VAVA 4K.

VAVA UST 4K
Packaging VAVA UST 4K

PRESENTATION


If you are a faithful reader of this blog and of my tests, the Xiaomi, Wemax and Fengmi equipped with an APLD3.0 laser light source and a UST (Ultra Short Throw) optical block have no more secrets for you and their reputation is now equal to that of older brands.


However, the VAVA brand is not yet out of the shadows and to make itself known on the old continent has decided to launch on the European market its first 4K projector with ultra short focal length.

VAVA is the premium brand of the Sunvalley Group, which was founded in the USA in 2007. The VAVA brand was launched in 2015 with the ambition to offer consumers high quality products that are stylish, innovative and intuitive at an attractive price. Its ambition is to become a major player in the Smart Home universe. It has been very quickly successful. Less than a year after its creation, VAVA won its first Red Dot (2016) for the quality of its design. In 2019, the brand launches the VAVA 4K in the United States and Asia.


The resemblance with the Xiaomi and Fengmi projectors will not have escaped you, it is besides a laser APLD3.0 (life span of 25 000 hours) which equips the VAVA and the sound part is devoted to the everlasting brand (pledge of quality) Harman Kardon, just like many projectors imported from China (Xgimi for example).

But the resemblance stops there, because faced with a wave of unofficial importation of projectors without any support in France or Europe, VAVA has decided to launch an official version of its UST 4K laser model. At 2999€, this device will therefore benefit from official marketing in the biggest French brands as well as a two-year warranty. This support will be supported in Europe.

At this price, it offers the following services: projection at a very short distance from the screen with a ratio of 0.233, high brightness of 2500 lumens, contrast of 1,500,000:1 (sig!), Smart TV projector running under Android 7.1 with Aptoïde application store, Harman-Kardon sound system with a power of 2X30W, Bluetooth, Wifi, 4K HDR-10 compatible.

The VAVA 4K therefore belongs to the category of intelligent projectors, i.e. it is a true independent multimedia station. Simply connect a hard disk or USB key with dematerialized content to it and the media player and the integrated sound system will allow you to dispense with an external turntable and a home cinema system.

VAVA UST 4K
VAVA UST 4K



PHYSICAL TOUR


If he shares chromosomes with the Xiaomi 4K UST, the VAVA 4K has become overweight and is a beautiful 10,8 kg baby (533x368x107) that can be compared to the Optoma UHZ65UST (11 kg and 576 x 383 x 130mm). He is therefore halfway between the compact Wemax and Xiaomi style projectors and the sturdy UHZ65UST.

The VAVA 4K is a front diffuser equipped with a Texas Instrument 0.47 DMD chip with second-generation 4K XPR × 4 simulation and 1920×1080 native resolution (thus with a reduced light frame). It supports 4K and HDR-10 signals and is 3D Ready (DLP-Link).

VAVA UST 4K
VAVA UST 4K



Its projection ratio is the same as that of the Xiaomi and Fengmi 4K. Therefore, in order to obtain an image from a 2.20 m 16:9 base, the device must be placed 22 cm away from the screen (projection ratio 0.233: 1). This distance corresponds to the back of the shell and the beginning of the screen. It is not the distance between the exit of the optics and the screen.

The projector does not have a zoom lens, it is the positioning of the projector that determines the size of your image. Once you have placed it at the desired distance, all that remains to be done is to correct any geometrical defects using the electronic keystone correction (on 8 points) or using the foot elevation wheels located on the sides of the device, then to adjust the sharpness using the electric focus and a precision test pattern present in the device menus.

The connectivity is also like the models imported from China with 3 HDMI 2.0 sockets including one ARC compatible, 1 Ethernet port, 1 optical digital audio input, 1 audio/video analogue input, 1 digital compatible analogue audio output, 1 USB 2.0 socket, as well as Wi-fi b/g/n/ac and Bluetooth 4.2. In order to be able to access the TV, you will need to use an external module, as this device has no tuner or stick with Molotov.

VAVA UST 4K
VAVA UST 4K



The design remote control is sleek. It offers no lighting and connects to the projector with Bluetooth.

MENUS

VAVA UST 4K
Menu paramètres VAVA UST 4K

Setting up the image :

The menus of the VAVA 4K will leave most calibrators on their hunger, the adjustment of the gray scale is generally done on red, green and blue but without separation in Gain and Bias (fortunately it is rather effective).

The different image configurations made in the factory are listed in the following way: « standard, pc, cinema, color, sport and a user memory« , each intervention on one of the parameters of the image results in the user mode, it is a characteristic that we find in all the other models coming from China.

To adjust the Gamma, it will be necessary to intervene on the contrast and brightness levels, there is no specific setting for this parameter. Video processing is limited to adjusting sharpness only, the fluidity aid (image interpolation) is conspicuous by its absence. (such as Xiaomi, Fengmi and Wemax).

Smart TV menus :

VAVA UST 4K
Menu accueil VAVA UST 4K

After turning on the projector, the home menu provides access to the application store. VAVA uses Apptoïd so with few choices. If Netflix is available, the streaming program crashes as soon as I try to launch a movie. Amazon Prime is not available, and neither is Kodi. I only installed BSplayer to find an alternative to the gray bar in the projector’s media player.
If you want to have access to a richer Smart TV offer you will have to choose an external source like a Xiaomi Box.


Internal media player :

VAVA UST 4K
Lecteur médias interne VAVA UST 4K

The management of dematerialized files (USB key or hard disk) is taken into account by the internal media player, whose 4K performances with HDR auto-mapping management are to be underlined but it suffers from a defect : the appearance of a grey bar at the bottom of the image when the image format is set to 16:9. This defect should be corrected in a future update (source: VAVA* ).

VAVA UST 4K
Bande grise lecteur médias interne VAVA UST 4K


Selecting BSplayer allows to remove it, but then you lose auto-mapping and HDR support.

  • Update 27/02/2020 : Following my remarks on the presence of this grey bar with the internal media player, the designers of the Vava were able to solve the problem. A patch has been released and it will be available in an update to be deployed in March 2020 before its official release. Nice reactivity of the brand.

    Androïd and iOS specific application :
Test VAVA UST 4K
Application VAVA projector (télécommande)

The VAVA projector application installed on your mobile phone or tablet allows you to remotely control the projector (your smartphone then acts as a remote control) and to broadcast media content (audio and video) directly from your Androïd or iOS wireless device.


TECHNICAL VERDICT

Operating noise :

The VAVA 4K has two modes of laser power operation (standard or high), depending on your selection the noise of the unit will increase from 34dB to 39 dB but not continuously. I can explain, I have noticed the presence of variation in the cooling system that directly impacts the measurements, so you can go from a discrete device to a much more pronounced sound presence during viewing.

A small aside on the quality of the onboard sound system, the choice of Harman Kardon allows to match the rendering of the Xiaomi, Fengmi and others with a large sound stage but with a slightly lower dynamic range, a subwoofer would be welcome. A little advice of adjustment, quickly remove the « standard » mode to activate « cinema » much more convincing.

Sharp and crisp :

VAVA UST 4K
4K UHD netteté VAVA UST 4K

In the last few months I’ve seen some ultra-short laser devices in my test room, but I can say that the sharpness and sharpness of the VAVA 4K is of a very high standard. I have zoomed my 4K precision sights and you can see the scissor cut of all the test lines.

VAVA UST 4K
Netteté 4K UHD VAVA UST 4K

This feature is also found during movies with 1080P and UHD images that are full of detail. I know it’s only XPR simulation, but with this level of reproduction, native 4K projectors can start to shake.

Smoothness :

After being delighted by the sharpness and sharpness of the VAVA 4K, my enthusiasm was showered by the results of judder research (slowdowns, image tears and other joyfulness that occur in dolly shots). The VAVA 4K is not 1080p24 compatible, it transforms everything back to 1080p60 and unfortunately it shows, with a very present judder. I quickly regretted the lack of image interpolation.

Input lag :

The VAVA 4K won’t make Gamers happy, most of its factory modes are 107.1 ms late, which is way too much for networked gaming where response time is crucial. Switching to PC mode reduces the lag to 91.8 ms in 4K.

VAVA UST 4K
Input lag VAVA UST 4K

This new projector should be dedicated to home cinema or solo gaming but not to online Modern Warfare games.

Overscan/light frame/video noise/hot spot effect :

The overscan pattern shows that the projector does not apply any cropping to the image.

VAVA UST 4K
Overscan VAVA UST 4K

The VAVA 4k is equipped with the second generation DLP 0.47 chip, which means that the annoying light frame surrounding the image that distracts viewers from projectors equipped with the Generation 1 chip is reduced. Even more interestingly, it is almost imperceptible. This was already noticeable on the Xiaomi.

For video noise, the sharpness setting at +50 exacerbates it, it will have to be reduced to less than 30.

As for the hot spot, I can only welcome its total absence, but I did my tests on a screen specially designed for ultra-short projectors, the Vividstorm Floor screen Gain 0.6, which works miracles.

Colorimetry/Contrast and Brightness :

VAVA UST 4K
Burosh Ladies VAVA UST 4K


Even if perfection is not of this world, the work of the designers of the VAVA 4K must be underlined. They make it possible (and this is rare enough to underline it) to use the projector without feeling the obligation of a calibration. In this club of UST laser projectors, only the Epson LS500 offered natural colors right out of the box.

VAVA UST 4K
CIE avant calibrage VAVA 4K


The Gamut of this model reaches 113% of the Rec.709, 83.3% of the DCI-P3 and 59.8% of the Rec.2020. For colour temperature, the deltaE deviations of the factory modes reach a maximum of 5.13 for the highest, but it is more around 4.50. The Gamma is too low at 1.8 (reference 2.2.) with a collapse on the higher grey levels.

VAVA UST 4K
Mode film RVB GAMMA sortie de boîte VAVA 4K


The color temperature is too cold and hovers around 7500K (6500K reference value). It will therefore be necessary to retouch mainly the blue and lower the contrast to straighten the Gamma curve.


Here are the corrective values I applied:


Custom mode
Brightness: 49
Contrast: 21
Custom color temperature
R : 1257
G : 1024
B : 908

VAVA UST 4K
CIE post calibrage VAVA 4K


In these conditions I get an excellent 6509K, a Gamma of 2.2 and a deltaE difference of less than 3. The contrast in these conditions is measured at 1658:1, much better than all long focal length DLP 4K XPR models.

VAVA UST 4K
Echelle de gris post-calibrage VAVA 4K


Out of calibration, the contrast is around 2500:1, similar to the Xiaomi, Fengmi, Wemax 4K (another proof of the Chinese origin of VAVA). Note that this model does not have dynamic contrast, at least not in its user menus.


For brightness, without calibration, it is around 2000 lumens in « high » power mode and 1800 lumens with the « standard » selection.

VAVA UST 4K


After calibration it drops to 1307 and 1203 lumens respectively, the result of Gamma correction work. Under these conditions the projector is capable of an SDR image of 3m70 while keeping 16 fL and 2m90 in HDR with 26 fL.


SUBJECTIVE VERDICT


1080P SDR :


On the introduction of James Bond’s « Spectre« , which I know well, James abandons his sweetheart to climb over the balcony and reach the rooftop to the site of his mission. The particular colorimetry of this film is admirably rendered by the VAVA 4K and this superb master is enhanced by the image precision offered by the newcomer.
As for the Dark Knight’s front tracking shot towards the buildings, it is marred by the judder that is too present and that makes me pray to the engineers of the brand not to overlook the interpolation of images on their next model (especially at 2999€).
For the night scenes, the VAVA erases the unpleasant memory of all its DLP 4K XPR cousins arriving at a pitiful 500:1, the depth of the corridors of the Nostromo (Alien 1080P) which combine dark places and lights along the corridors is well transcribed by my VAVA/Vividstorm couple, without any trace of light pollution.


4K HDR :


The 4K HDR management is surprisingly good with HDR auto-mapping which has been well configured in the right brightness levels for all the movies I’ve asked it to reproduce: Alien Covenant, King Arthur, Sicario as well as in the following UHD test images. The contrast still makes a visual leap forward and what can I say about the sharpness! For the fluidity you will have understood that whether it is in 1080P or 4K, it is not the strong point of this model.

VAVA UST 4K
Marché 4K UHD VAVA UST 4K
VAVA UST 4K
Maison 4K UHD VAVA UST 4K


CONCLUSION

At the end of this test, I welcome VAVA and I guarantee that this first test will be quickly followed by new « births« . My advice to the engineers of the brand, keep the strong points of this model namely contrast, color fidelity and image precision and add to it a fluidity aid, a more developed Smart TV mode with Netflix, Amazon Prime and Molotov available and fully operational.
The release of this new model in Europe and the arrival of VAVA on the old continent is very good news for our favorite field, that of home cinema projection.

They also demonstrate what I have been sensing for several months now, namely the consolidation of the segment of ultra-short focus laser or LED projectors, devices whose knock-on effect is increasingly reducing the space devoted to conventional lamp and focus devices. At the beginning of this year, I can already announce that the UST wave will hit us in 2020, to the delight of home cinema lovers.

VAVA UST 4K
VAVA UST 4K



I enjoyed :


Colorimetry out of the box,
– The sound system,
– The precision of images,
– The European after-sales service,

HDR metadata management,

I regret :


– The size and weight compared to the small models,
– The price,
– Lack of image interpolation,
– Internal media player with a bug (gray bar) being resolved,
– Menus for image adjustments that could be expanded.
– Application store with too few choices.


I would like to thank VAVA FRANCE for the exclusive loan of this projector. You can contact the French business manager directly, for any additional questions, at this address: aymeric.schindler@sunvalley-group.de.


119 Comments

  1. Gregory, je suis content que vous ayez enfin commenté le fonctionnement de la puce DLP à 60Hz.
    J’ai reçu des critiques injustes lorsque j’ai commenté cela sur le test Xiaomi.

  2. Le choix commence à être dur, ce Vava a des atouts pour lui, mais l’interpolation d’image est rédhibitoire pour moi. comme je ne suis pas pressé pour m’équiper, je vais encore attendre d’autres tests de produits à venir, notamment le Chiq B5U.

    La multiplication de modèles UST 4k pour 2020 sera bénéfique pour les passionnés que nous sommes, en espérant une baisse significative des prix.

    merci encore pour ce test 🙂

  3. Merci Grégory pour ce superbe test.
    Tu réponds clairement à toutes nos interrogations et pour ma part, j’étais sûr à 95% de prendre le vava mais l’absence d’interpolation m’a refroidît…
    Je note la compatibilité 3d (DLP-Link) mais maintenant je vais attendre ton test du Chiq B5U sur lequel je reporte tout mes espoirs!! Je suis prêt désormais à faire l’impasse sur la compatibilité 3d (DLP-Link) car le Chiq B5U a un énorme atout qu’est le Dolby Vision. Pour le son, j’ai un ampli Dolby Atmos et la partie smart TV est un plus mais mon Apple TV 4K fera le job. Pour l’écran, je compte prendre un 120’ Vividstorm electric floor ALR.

  4. Hello, petite coquille « . La marque VAVA a été lancée en 20015 ».
    Sinon je crois comprendre que malgré les performances affichés l’optoma l’emporte sur la luminosité une fois qualibré ?
    Je vais donc me tourner vers celui là. Encore merci Gregory

  5. qu’il n’y ait pas d’interpolation d’image, bon passe encore … mais alors pas de mode 24p ??? c’est une grosse blague ?

    Si c’est le cas , ce projecteur n’est donc pas un projecteur dédié au cinéma
    Grégory, tu es sur de ça ?

  6. Bonjour Gregory, j’aurais voulu savoir ce qu’il se passe lorsque l’on positionne un Videoprojecteur UST VAVA ou WEMAX A 300 a plus de 50 cm du mur ou de l’écran ,( 1 mètre par exemple) j’aurais voulu l’ utiliser pour un spectacle, l’image est elle legerement déformé ou pas , ou carrément déformé ? ou est ce jouable ? merci de ta réponse…

  7. Merci beaucoup de ton test Grégory 🙂 Si je comprends bien, la comparaison avec l’Optoma UHZ65UST fait ressortir :
    – un piqué similaire et très bon ;
    – un contraste après calibration un peu meilleur pour le VAVA (mais qui peut être amélioré sur l’Optoma grâce à un mode dynamique efficace sur le 1er niveau ;
    – un traitement d’image meilleur pour l’Optoma en raison notamment de l’aide à la fluidité ;
    – un bruit de fonctionnement inférieur pour l’Optoma.

    S’agissant de l’absence de traitement 24P sur le Vava, ceci peut-il être résolu grâce à une MAJ ?

    Par ailleurs, une video de comparaison sur Youtube semblait mettre en avant des noirs plus profonds sur le VAVA. Qu’en penses tu ?

    Merci

    • Je confirme Guillaume que le contraste et la colorimétrie du Vava sont meilleurs que l’Optoma UHZ65UST.

      Pour le prix effectivement à 2999€ ça va être compliqué face à l’Optoma.

      Pour le 24p non il n’y a pas de mise à jour au programme.

  8. Finalement le gros défaut de ce Vava c’est son positionnement tarifaire.
    A peine un peu moins cher que l’ optoma, mais plus bruyant, pas d’interpolation d’image, un peu moins lumineux, pas de contraste Dynamic… et beaucoup plus cher que les versions chinoises. Aux alentours des 2000 EUR il aurait pu trouver sa place sans problème.

  9. Sur le problème de la reproduction correcte des sources 24-25p, il existe une solution.
    Si vous lisez vos films sur un PC en utilisant madVR et sa fonction « smooth motion frame rate conversion »,le mouvement redeviendra fluide.
    Ce n’est pas une solution pour tout le monde, mais cela fonctionne.

  10. Bonjour Gregory. C’est toujours un plaisir de lire tes tests argumentés, mais j’avoue que je me perds dans l’immense variété de prix et de produits.

    Je cherche un projecteur UST à moins de 1 500 €
    – uniquement pour regarder des films, sur un mur blanc
    – avec SAV en France
    – avec effet judder minimal

    Quels modèles conseilles-tu ?

    Merci !

  11. Bonjour Grégory
    Du coup je me retourne vers le xiaomi 4k , le vendeur du store des halles m a dit qu’ils le vendraient à partir de juin , j’espère que cela aura bien lieu et que tu testeras la version français )

  12. @paul
    Bonjour,

    Nous faisons suite à votre e-mail du 20 Février 2020.

    Nous vous informons que nous n’avons pas encore des informations concernant la commercialisation du (Xiaomi Mijia MJJGTYDS01FM) en France.

    Nous restons à votre entière disposition pour toute autre demande.

    Cordialement,

    Equipe Xiaomi France

  13. Bonjour Grégory, dans une salle dédiée, avec un écran blanc y’a t’il un risque de hot spot avec un vp ust?
    Toujours en salle dédiée un écran technique avec vp ust donnera t’il de meilleurs résultats ?
    Merci

    • Ce n’est pas vraiment la place d’un projecteur UST (salle dédiée) mais oui la seule solution pour éviter le hot spot c’est l’écran technique spécial UST.

    • J’ai écrit que ce n’était pas vraiment leur place, il y a une nuance. Dans une salle dédiée on essaye de recréer un cinéma à domicile donc avec un projecteur fond de salle ou focale classique. Les UST ont été conçus pour les pièces avec peu de recul, mais également pour ne pas avoir d’ombre projetée par une personne qui passerait dans le champ du projecteur, ce n’est pas vraiment le cas d’une pièce dédiée classique. Maintenant libre à toi de mettre en œuvre un UST où tu le souhaites, mais sans écran technique spécial projecteur à ultracourte focale, tu auras un point chaud.

      • Salut,

        Avec mon expérience en salle dédiée (un seul mur blanc mate), je n’ai pas souvenir avec un screeneo hdp 2510 d’avoir eu un point chaud.
        Je ne pourrai malheureusement faire aucune photo, celui ci étant HS.

  14. Merci pour ta réponse, mais je voulais savoir si le fait d’avoir une pièce entièrement noire dédiée, avec un écran technique UST ,allez avoir une influence bonne ou mauvaise sur l’image ? Merci pour ta réponse

    • Une pièce dédiée aux murs sombres sera toujours plus propice à la vidéoprojection qu’une pièce non dédiée avec des fenêtres et des murs de couleur claire, quel que soit le type de videoprojecteur… Mais dans une pièce dédiée, une installation composée d’un écran et d’un videoprojecteur à focale « classique » coutera moins cher, pour une qualité similaire, qu’une installation avec videprojecteur et écran technique UST. Enfin ce n’est que mon opinion, celle de Grégory divergera peut-être…

  15. Bonjour Grégory ? Peut me dire le quel de ses Vidéoprojecteurs Ultra Focal Courte reste le meilleur en piqué et restitution de l’image ..?A part bien sur le OPTOMA UHZ65UST trop cher pour mon budget.Merci!

  16. Bonjour Grégory,
    Je pose peut-être une question bête: est-ce que la mauvaise fluidité du Vava peut-être corrigée par le fabricant avec une mise à jour ou est-ce lié au matériel?
    Merci.

  17. Suite à mes remarques sur la présence de cette barre grise avec le lecteur médias interne, les concepteurs du Vava ont pu résoudre le problème. Un correctif a été lancé et il sera disponible dans une mise à jour qui sera déployée au mois de mars 2020 donc avant sa sortie officielle. Belle réactivité de la marque.

      • Tous les constructeurs ont des défauts (d’où l’intérêt dès tests). Citons au passage Texas Instrument et ses puces avec cadre plus clair autour de l’image, BenQ et ses écrans scindés, JVC et son accroche HDMI, Sony et la dégradation de ses panneaux SXRD et je suis en mesure de continuer longtemps les exemples.

  18. Bonjour Grégory, Je viens vers vous concernant le test du vidéoprojecteur VAVA au niveau du 3D.Pouvez vous me dire comment fonctionne, car vous ne le précisez pas dans votre test?Je ne vois pas de menus approprier a cette fonction.Merci!

  19. SVP Grégory,

    Le judder serait il réduit passant le 1080 24p par un marseille cable pour sortir en 4K et envoyer le 4k directement dans le VAVA ? (si il le supporte)

    • Il n’est pas impossible que mcable sorte un cable « cinéma » avec interpellation d’image afin de faire passer le 180 24p en 1080 60p… (pas dans l’immédiat mais dans un futur)

  20. Bonjour Grégory,
    Comme d’habitude, merci pour la qualité de ce test, très complet.
    En relisant, je ne trouve pas l’info : l’absence d’interpolation d’image est elle plus pénalisante sur le Vava que sur le Fengmi, qui en est aussi dépourvu ? Ou le judder est-il plus prononcé sur le Vava ?

    Je suis possesseur d’un Fengmi, que je renvoie pour cause de « sifflement » de la roue chromatique. Le Judder ne me dérange pas sur le Fengmi.

    Merci beaucoup pour votre retour !

    • Salut Christophe,
      J’avoue ne pas comprendre pourquoi le Vava est ainsi déclassé, même après avoir lu et relu en détail les tests du Fengmi 4k et l’Optoma uhz65ust. Le Vava semble entre les 2 avec une fluidité médiocre à l’image du Fengmi (mais dont le test n’insiste pas autant). Or l’encombrement et le prix sont des points négatif pour le Vava mais ne le sont pas pour l’Optoma).

      C’est quoi le « sifflement » de la roue chromatique ?

      • Salut Marco. Je me suis fait la même réflexion, c’est pour cela que je demande des précisions à Grégory. Peut-être que l’absence d’interpolation est vraiment préjudiciable à ce modèle ? Les autres défauts ne m’impactent pas.
        Concernant le sifflement, je t’invite à regarde les commentaires des différents forums et notamment sur celui-ci, à la page du fengmi. Ou d’aller voir sur youtube (j’ai moi meme posté une vidéo). Il s’agit d’un sifflement aigu qui se met en route à l’allumage du laser (ce n’est donc pas le ventilo). Très désagréable, et semble toucher quelques modèles puisque le problème est identifié et connu par pas mal d’utilisateurs ! En dehors de cela, l’image est parfaite pour moi et je l’aurais gardé sans ce bruit

        • Try to put it in higlight mode. Coil whine will be less present. Fan noise will be higher of course. I sold my Xiaomi 1080 global and bought a fengmi 4k. Quality and brighteness are quite superior.

          • Thanks a lot for your advice Alessandro. I allready read that on another forum and tried it. Actually, it works, and the noise is less distrubing, but it’s not acceptable for me. It’s why I’m returning the projector. About the others specificities, I totally agree with you, Fengmi 4k is perfect! I’m just hesitating to order an new one and come back with the same problem. Is you Fengmi noizy too?

    • Bonjour Carlos. J’ai le modèle gris. J’ai cru lire que des modèles blancs etaient également impactés. D’où tiens tu cette information?

    • I have the new white model from Bangood and coil whine is present in normal mode and disappears in highlight mode. Overally in highlight mode is a few dB more noisy than my previous 1080 Xiaomi global. I had a Epson ls500w too, completely useless for its throw distance, and at 75% of brighteness was very similar to both projectors I mentioned above. At 100% of brighteness Epson was too noisy. I would like to try the wemax a300 but 700 euros of difference are too much for a bunch of dB less. Imho Cristophe, considering that audio from movies or sports will cover noise from Projector I will give fengmi another chance.

  21. Bonjour Christophe, Vous allez sur Banggood cliqué sur le nouveau Vidéoprojecteur Fengmi,tout en bas vous avez les questions et réponses… J’ai un ami qui en posséde ce vidéoprojecteur il n’a pas ce bruit aigu au démarrage .

  22. Imho coil whine in movie mode and fan in highlights are common on fengmi 4k. Someone is more sensitive others less…in my case it is ok for me, considering overall performance and its cost. I have to watch movie and sports using it, not staring at the main screen listening for noise

    • On my Fengmi, the problem isn’t the fan (it’s not particulary quiet, but I can stand with that). It’s the coil whine when the laser starts.

  23. Bonjour,
    Je me demande pour ma part, si ce type d’équipement est cohérent dans une pièce type salon avec pas mal de luminosité, mais pas directement sur le mur blanc en question.
    J’ai peut que la luminosité ne soit pas assez puissante en pleine journée.
    Vous en pensez quoi ?

    Merci.

  24. Bonjour Grégory,

    Avec tout ces tests assez positifs, j’aurais souhaité avoir votre avis sur le meilleurs vidéo projecteur courte focale, à coupler avec un écran technique Vividstorm, qui offre le meilleurs rapport piqué / fluidité d’image.

    Je me suis arreté sur le A300 mais je ne suis pas certain.. Et pour tout dire, il est impossible de tester, je me fie donc à votre expertise.

    Merci par avance pour votre réponse, bonne fin de journée,

    Cdt,

    Geoffrey

  25. Merci Grégory, ça me rassure ^^.J’attends le mien,mais pour quand??Avec le probleme du coronavirus ça risque de chambouler les livraisons.

  26. Bonjour Gregory,

    Puisque le Judder semble être un sujet actuellement voilà une question en relation directe :

    IL me semble avoir lu que le Fengmi 4k avait peu ( voir pas du tout) dinterpolation.

    Or c’est aussi un défaut que tu as noté sur le Vava.

    Du coup et sachant que le Vava te paraît meilleur sur les autres points, pourquoi est ce que le Fengmi reste devant sur ton classement ?

    J’hésite vraiment entre les 2, le Fengmi 4k étant dispo sur Cdiscount et le Vava chez un revendeur Suisse.

    Merci pour tes lumières et bon courage à tous en ces temps de confinement

  27. C’est ce que je me disais.

    Merci beaucoup pour la précision.

    Est ce que quelqu’un de la communauté à déjà acheté le Fengmi 4k sur Cdiscount ? Quid de la garantie?

    Merci encore pour les réponses.

    • Ce n’est pas le sujet du Fengmi ici mais celui du VAVA 4K.

      Cette enseigne internet ne vend pas de Fengmi, ce sont des vendeurs tiers, tous situés en Asie donc garantie et SAV avec renvoi dans le pays d’origine, malgré les « promesses » et le surcoût de la garantie additionnelle.

  28. Bonjour à tous
    Pour les futurs utilisateurs, si vous passez par l’achat d’une box Nvidia shield, vous pourrez ensuite fixer sur 60hz dans les paramètres donc plus aucun soucis pour voir vos films via Netflix Amazon ou bien même kodi

    • J’ai déjà une Shield donc ça me rassure. Par contre j’ai été voir sur le site de Vava. En passant le site en Euro on a un prix de 2580€. J’me suis dit je vais leur envoyer un mail pour demander confirmation de la sortie en France et confirmer le prix. Il m’ont répondu rapidement qu’ils se concentraient pour le moment que sur le marché US mais qu’ils envisageaient de s’implanter sur d’autres marchés rapidement. Ce qui m’a surpris c’est qu’ils font une liste des clients intéressés par territoire et selon la longueur de cette liste ils cibleront les marchés correspondant. C’est quand même bizarre pour une société hitech de fabriquer limite à la demande ? Ils rajoutent ensuite que cette liste de potentiels clients est déjà assez longue et qu’ils envisagent la production….dans les prochains mois. Et ils me demandent de leur envoyer mes coordonnées si je veux être inscrit sur cette liste. Bref pas de date à priori pour le moment… Ils concluent le mail en annonçant un prix de « $2,799 USD before taxes and such ». Moi qui hésite avec l’Optoma ça ne m’avance pas beaucoup… Le prix de l’Optoma fait faire des cauchemars à mon banquier c’est le soucis lol (reste qu’Optoma est une marque reconnue et respectée alors que Vava… Je veux bien leur laisser une chance mais faudra la saisir)

  29. Oupsss j’avais zappé l’adresse mail du correspondant français à la fin du test. Je vais lui envoyé un message. Je précise que je n’ai pas d’écran UST et ne compte pas en acheter un. J’ai un écran DesignScreenHD (marque française qui fabrique des « écran-tableaux ») qui me ravit depuis plusieurs années. Je cherche juste à remplacer mon projo Vivitek H1188 afin de pouvoir déporter tout mon matos vers l’avant près de l’écran et ainsi pouvoir revoir l’agencement de ma salle de projo. (J’en profite pour remercier Grégory pour ce test !!!)

      • Bonjour, non aucun retour à ma demande par mail… Mais entre temps j’ai pris conscience que la sortie HDMI (1.3) de mon ampli ne me permettrait pas de passer sur du 4K (et j’aime mon ampli donc je ne compte pas le changer) donc je vais me tourner vers un projecteur 1080p (Adieu la 4K…)

  30. J’ai du ma à comprendre pourquoi la 3D n’est pas native (Gregory la mentionne, mais le site Vava l’annonce pour l’été, ce qui laisse le doute). Elle l’est sur les modèles en import. Il y a de très bon retour sur la 3d dans le test du Fengmi.
    Je ne vois pas en quoi un modèle export pose plus de pb pour la 3d.

  31. bonjour @tous,
    je suis un vieux de la vieille : j’ai une box Android avec Kodi embarqué qui lit mes films sur un NAS, je cherche un VP UST avec qq contraintes :
    – pièce à vivre (non dédiée), avec canapé à 3,5m de l’écran
    – un WAF élevé
    – un écran enroulable (je vise un Lumene Coliseum tendu)
    – « discret » pour la vue et l’ouïe

    1/Dans ces conditions, l’Optoma HZ65UST est sorti (WAF = 0) car il est ENORME et surtout NOIR, alors que notre pièce et notre meuble hifi est blanc 🙁 (ma femme a l’impression de revoir les antiques magnétoscopes…)
    2/quid du VAVA ???
    – est-ce que les pbs cités d’absence d’interpolation et de 24fps (que je ne comprends pas bien) vont être visibles dans les scènes d’action ?
    – quid du bruit + élevé que l’Optoma ?
    3/est-ce que mon choix d’écran est correct ?

    d’avance merci pour vos retours !

  32. Message du support VAVA. Les capacités 3D ont déjà été publiées le mois dernier lors de la mise à jour du firmware 1.64. Nos supporters peuvent utiliser la fonction 3D en associant des lunettes DLP Link et en visionnant du matériel 3D trouvé sur les services de streaming ou avec un lecteur Blu-ray 3D. De nombreuses personnes profitent désormais de la fonction 3D très attendue et l’utilisent comme principale source de divertissement.

    • Ah ben tiens, finalement un peu plus vite que prévu … J’aurais peut-être du être un peu plus patient. Après les 900€ de plus que le Xiaomi 4k pour le support Europe sont-ils un bon choix …

    • Outch ! Ça c’est vraiment canon. Je ne dois pas savoir bien chercher. Dommage pour moi, oui, ma commande est réglée. Je pourrais peut-être la faire annuler pour retard, mais bon…

  33. Bonjour Gregory, j’ai lu que pour ce VP la 3D a été ajoutée grâce à une mise à jour. Cela signifie-t’il que pour la 3D il s’agit juste d’une question de logiciel et pas de matériel ? Si tel était le cas, la 3D pourrait être ajoutée à moindre frais à tous les VP (si les fabricants le souhaitent).
    D’avance merci pour tes éclaircissements
    Cordialement

1 Trackback / Pingback

  1. Test CHiQ B5U : l’avis de Grégory – – Le Blog de PHC –

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*