Test Xgimi Elfin : l’avis de Grégory.

XGIMI Elfin
XGIMI Elfin

Avec le test du Xgimi Elfin s’achève un panorama complet des nouveautés 2021 du constructeur chinois. Ce petit modèle nomade positionné en import à moins de 550€ est équipé de la plupart des nouvelles options apparues sur la gamme Horizon de la marque. Interpolation d’images, évitement des obstacles, Androïd 10, etc. L’Elfin a bien fait progresser le Z6 auquel il succède. Achevons donc ensemble ce tour d’horizon des Xgimi 2021 avec ce nouveau banc d’essai.

De quoi s’agit-il ?

Le dernier venu se présente sous la forme d’une petite boîte blanche rectangulaire. Il est équipé d’une puce DMD de Texas Instruments d’une taille de 0.33″. La résolution native de la puce est de 1368×768 ; elle va donc émuler une résolution Full HD avec le même traitement XPR appliqué dans les projecteurs DLP à simulation 4K. L’Elfin est justement compatible 4K par mise à l’échelle et supporte les signaux HDR10 4K à 60hz.

Sa source lumineuse est basée sur des diodes LED capables de délivrer 800 lumens. Cette technique doit permettre au projecteur d’afficher un Gamut plus étendu que celui de la Haute Définition (rec.709) et surtout d’offrir une durée de vie de 30 000 heures. Elle est également peu gourmande en énergie et donne la possibilité d’allumer l’appareil sans temps chauffe et de l’éteindre sans période de refroidissement.

L’Elfin intègre un système sonore Harman-Kardon de 2×3W, le wifi, un lecteur de médias, un traitement vidéo avec interpolation d’images ainsi qu’un convertisseur 2D/3D. Grâce à ses haut-parleurs et à sa comptabilité Bluetooth 5.0, il peut servir d’enceinte externe et être connecté à votre téléphone portable ou à votre tablette. Basé sur un OS Androïd 10., il est également compatible Miracast, AirPlay, DLNA et 3D. Vous bénéficiez en prime d’une gestion électrique et automatisée du focus de l’image !

L’ELFIN est disponible à 530€ TTC depuis Hong-Kong avec le code de réduction BGPROBuscape, c’est ici que ça se passe cliquez sur le lien qui suit (Xgimi ELFIN). *

Tour physique

Le bloc optique est protégé contre les rayures par un verre frontal. D’un rapport de projection de 1:2:1 il vous faudra un recul de 3 mètres pour obtenir une base d’image de 2m50. Le projecteur ne dispose pas de zoom mécanique, uniquement électronique. La correction de trapèze est particulièrement élaborée. Ainsi, en cas de débordement de l’image à l’extérieur de l’écran, une option automatisée va en réduire la taille au bon format. Idem s’il y a un obstacle dans le champ (pot de fleur ou prise de courant), l’image sera réduite pour faire disparaître l’intrus (évitement d’obstacle).

Ainsi qu’il est courant, le projecteur peut être placé en position table, plafond ou à l’arrière d’un écran par transparence en configuration miroir.

Sous la coque vous trouverez un pas de vis pour fixer le projeteur sur un trépied. C’est une solution que je recommande car en l’absence de Lens-shift elle facilite la vie de l’utilisateur en offrant une plus grande latitude dans le positionnement de l’appareil.

Test XGIMI ELFIN
WANBO T6 MAX et XGIMI ELFIN

La coque de l’appareil embarque deux haut-parleurs signés Harman Kardon d’une puissance de 2×3W. Le projecteur peut être utilisé comme une enceinte externe grâce à sa liaison Bluetooth 5.0./BLE ; il intègre également le wifi Dual-band 2.4/5GHz, 802.11a/b/g/b/ac.

La connectique comprend 1 prise HDMI 2.0 HDCP 2.2, 1 prise USB 2.0 et une sortie audio jack 3,5mm type casque.

Test XGIMI ELFIN
Connectique XGIMI ELFIN et WANBO T6 MAX

La télécommande est compatible avec une gouverne à la voix. De couleur blanche, elle vient se synchroniser en Bluetooth au projecteur et fonctionne sur piles.

Menus

Le nouveau modèle de XGIMI fait partie de la catégorie des « smart projectors » ou « projecteurs intelligents ». Tout son système de fonctionnement est dédié à l’exploitation la plus simplifiée possible de nos sources vidéos actuelles : streaming, contenus dématérialisés ainsi que platines plus classiques Blu-ray ou UHD Blu-ray.

L’Elfin est disponible dans une version adaptée au marché international : tous les menus sont traduits en français et la prise de courant fournie dans le packaging correspond à notre format européen.

Test XGIMI ELFIN
Menu XGIMI ELFIN

Tout ceci fonctionne sous un OS Androïd 10.0. Le menu d’accueil comporte les vignettes classiques à cette configuration et après avoir enregistré votre compte Google vous pouvez ajouter des applications, à l’exception de Netflix qui ne fonctionnera pas directement.

Un lecteur médias est préinstallé et par le biais d’un branchement avec un disque dur ou une clé USB il prend en charge la majorité des fichiers audio et vidéo disponibles.

Pour les réglages images, il faut sélectionner la roue crantée présente sur la télécommande. Vous aurez ainsi accès aux valeurs configurées en usine qui sont listées de la manière suivante : « Film, Football, Bureau, Jeu et Personnalisé ».

Test XGIMI ELFIN
Configuration personnalisée

Les modes film et personnalisé permettent d’avoir des options de réglages absents des autres modes, comme la gestion du contraste dynamique (faible, moyen et fort). Le HDR peut être désactivé ou fonctionner de manière automatique. L’interpolation d’images (MEMC) est présente avec 3 paliers de fonctionnement « faible, moyen et fort ».

La gestion personnalisée de l’image permet de régler le contraste, la luminosité, la netteté, la saturation, ou encore la température de couleurs à l’aide de réglages RVB séparés mais de manière globale et non avec une séparation Gain et Bias.

Verdict technique

Bruit de fonctionnement et qualité du système sonore intégré :

Dans son mode le plus bruyant « performance » l’Elfin génère un bruit de fonctionnement de 38 dB. En passant dans le mode « standard », le plus discret, j’ai mesuré 33 dB. Les meilleurs résultats en termes de colorimétrie et de discrétion de fonctionnement sont obtenus dans cette dernière configuration et si vous vous portez acquéreur de cet appareil c’est celle que vous utiliserez le plus. En conséquence pour l’usage conseillé l’Elfin produit un bruit relativement contenu.

Concernant le rendu du système Harman Kardon intégré, malgré une restitution des voix claire et précise, sa faible puissance vous conduira à privilégier une solution externe telle une enceinte Bluetooth par exemple (comptez au moins 100€ pour une enceinte de bonne facture qui vous fera oublier le système intégré de n’importe quel projecteur).

Consommation électrique :

Dans son mode le plus énergivore (performance) l’Elfin ne réclame que 58W pour fonctionner et le passage dans la sélection standard abaisse cette valeur à 54W. Dans ces conditions ce n’est pas la consommation du nouveau Xgimi qui va venir disputer au lave-linge ou au chauffe-eau une part du camembert graphique issu de votre compteur Linky!.

Petit aparté sur le choix du constructeur de ne pas avoir équipé son modèle d’une batterie intégrée : C’est à mon avis regrettable alors que sa taille permet justement d’envisager une utilisation nomade. Autre difficulté liée à cette absence de batterie, il faut se coltiner un transformateur et le câble d’alimentation. En outre dans ma configuration, la rallonge électrique s’est imposée et cela alourdit encore le nombre d’accessoires à posséder pour pouvoir utiliser ce petit projecteur, le tout rendant l’Elfin pas aussi nomade que sur le papier.

Test XGIMI ELFIN
Blocs d’ alimentation électrique WANBO T6 MAX et XGIMI ELFIN

Netteté et stabilité du focus :

Le moteur d’image X-VUE 2.0 de Xgimi est impressionnant mais il a aussi tendance à vouloir en faire trop (c’est souvent le cas chez Xgimi). Malgré la petite taille de l’appareil et de sa puce DMD, les détails de toutes mes mires de tests sont présents à l’écran voire même plus ! Le niveau de netteté est trop élevé et il faut le rabaisser de 50 à 20 pour effacer tous les effets de doubles contours se déclarant à l’image.

Test XGIMI ELFIN
Précision d’images du Xgimi ELFIN, en 4K, seules les 2 cases rectangulaires du centre de l’image sont bien reproduites.

Concernant la stabilité du focus, il faut attendre la montée en température de l’appareil pour garantir une invariabilité de la précision d’image dans le temps. Si vous démarrez le projecteur à froid, il conviendra ainsi de retoucher une fois la netteté après 15 à 20 minutes de fonctionnement.

Fluidité :

Vous savez que la plupart des DLP récents chinois convertissent tous les signaux entrants en 60hz, ce qui génère pour le coup des ralentissements et déformations sur les images en mouvement (le judder). Pour éviter cela, les ingénieurs de Xgimi ont équipé ce nouveau modèle d’un mode d’interpolation d’images qui s’avère particulièrement performant, en 1080p SDR comme en 4K HDR. Il permet de bénéficier d’une image fluide et précise en toutes circonstances et sans artefact de mouvement.

Input lag :

Le constructeur annonce un input lag de 26,5 ms dans son mode jeu… Hé bien! je salue la précision de l’annonce puisque c’est quasiment ce que je mesure avec 26,6 ms. C’est excellent et permet d’utiliser l’Elfin avec des jeux vidéo en réseau pour lesquels la rapidité du temps de réponse est cruciale.

Le projecteur offre deux gestions de réduction du lag dans le mode jeu, une baptisée « standard » et la seconde « boost », toutes deux affichent un temps de latence de 26,6 ms.

Overscan et bordure grise entourant l’image :

Point de rognage et donc de pertes de parties d’image qui seraient la conséquence d’un overscan trop poussé. En revanche, un liséré gris périphérique (cadre lumineux) est toujours là, que je mesure à 3 centimètres de large ; mieux vaut disposer d’un écran à bords noirs pour le faire disparaître.

Test XGIMI ELFIN
Overscan XGIMI Elfin

Colorimétrie et Gamma :

Fidèle à mes habitudes, toutes les configurations usine ont été mesurées pour déterminer si l’une d’entre elles se rapprochait des valeurs de références HDTV (température de couleurs au plus proche de 6500K, écart deltaE inférieur à 3 et Gamma linéaire à 2.2). Parmi les 5 sélections proposées par l’Elfin, la plus proche de rec.709 se dévoile dans le mode « bureau ». L’échelle de gris s’en trouve positionnée à 6299K avec un écart deltaE de 5,76 et un Gamma de 2.08.

Test XGIMI ELFIN
RVB Gamma Bureau XGIMI ELFIN

Tous les autres modes présentent une température de couleurs trop froides tournant aux alentours de glaciaux 8400/8500K.

Après calibrage sont atteintes les valeurs suivantes : 6741K avec un écart deltaE de 3,29 et un Gamma de 2.1. Les outils de réglages disponibles dans l’Elfin ne permettent pas d’obtenir un réglage plus fin. La gestion de la température de couleurs est globale et pas décomposée en Gain et Bias.

Le Gamut du projecteur atteint 86,3 % du container DCI-P3.

Voici les valeurs correctives apportées pour obtenir ce résultat :

Mode personnalisé

Luminosité standard

Température de couleurs personnalisée :

Rouge : 64

Bleu : 42

Vert : 50

Contraste : 43

Luminosité : 50

Netteté : 20

Test XGIMI ELFIN
RVB Gamma POST CALIBRAGE XGIMI ELFIN

Contraste et luminosité :

Les 800 lumens annoncés par le constructeur sont certes présents dans le mode film avec la puissance de LED en mode « performance » mais pas avec des couleurs naturelles. Après calibrage il ne reste que 596 lumens au maximum et 470 dans le mode de fonctionnement standard. Dans ces conditions il faudra se limiter à un écran de 2m48 de base au format 16/9ème en SDR et 1m94 en HDR.

La compatibilité HDR est donc anecdotique au regard de la luminosité du projecteur.

Test XGIMI ELFIN

Le contraste natif est toujours le point faible de la technologie de projection à LED, les lasers font bien mieux en terme de luminosité et de contraste mais sont certes plus gourmands en énergie. Après calibrage le contraste natif se limite à un piètre 376:1 et n’est en outre nullement épaulé par l’activation des options de contraste dynamique, lesquelles n’ont aucun effet sur mes mesures.

Verdict subjectif

A chaque fois c’est la même chose avec Xgimi et ses projecteurs à LED, j’allume l’appareil, je lance un premier film qui débute généralement par une scène de jour ou lumineuse et là je me prends une belle claque visuelle en me disant : « Diable de pivoine à queue! Mais comment arrivent-ils à produire une image aussi nette et remplie de détails dans un si petit boîtier ? L’enthousiasme est à son comble avec l‘Elfin, amplifié par une fluidité exemplaire ; le travelling sur les pavillons de l’introduction de Red à partir du visage de Bruce Willis est reproduit à la perfection avec l’interpolation d’images active… Et puis c’est la douche froide dès qu’une scène nocturne ou sombre pointe le bout de son nez ! Le contraste reste et restera malheureusement encore longtemps le talon d’Achille de ces petits appareils à LED. La présence de 3 paliers de contraste dynamique n’y change rien. Oubliez les films sombres et nocturnes avec l’Elfin, il lui faut des scènes éblouissantes de désert ou des films d’animation pour être à son aise.

Test XGIMI ELFIN
Niveau de noir XGIMI Elfin

Conclusion

L’Elfin a amélioré le rendu du Z6 polar et ce en ajoutant de nouvelles options présentes sur la gamme Horizon et sur l’Aura. A moins de 550€, il est en concurrence avec des modèles comme le Fengmi Smart DMD ou le Philips PicoPix Max TV.

Si les résultats sont en progrès, deux points m’ont chagriné pendant ce test, le premier étant l’absence de batterie sur un appareil nomade (une erreur stratégique que n’a pas commise Philips avec son PicoPix MaxTV ou Fengmi avec son Smart DMD) et le second, c’est bien entendu la faiblesse du contraste rendant difficile le visionnage de films à ambiance sombre comme Alien.

Si vous envisagez d’acquérir un DLP LED nomade je ne peux que vous recommander de relire les tests du Fengmi Smart DMD qui est quasiment au même prix que le nouveau Xgimi, est équipé de la même puce, a le bon goût de ne pas faire l’impasse sur la batterie ce qui le rend réellement nomade ! … l’interpolation d’images cependant en moins qu’avec l‘Elfin de même que les menus traduits en français. Fais ton choix camarade!

J’ai aimé :

– La compacité de l’appareil,

– L’interpolation d’images,

– Les couleurs,

– La précision,

– L’input lag,

– La faible consommation électrique.

Je regrette :

– L’absence de batterie,

– La faiblesse du contraste.

XGIMI Elfin
XGIMI Elfin

* *Note de l’auteur : Si vous passez commande par ces liens d’affiliation vous permettez à l’auteur de l’article de pouvoir bénéficier en exclusivité des nouveaux modèles UST et d’être le seul en mesure de vous proposer cette gamme de tests unique de projecteurs à ultra courte focale d’importation. Ce partenariat ne change en rien mes évaluations bonnes ou mauvaises de ces modèles. Elles sont établies sur un protocole rigoureux de mesures identiques depuis plus de dix ans maintenant et que vous retrouvez dans chaque banc d’essai.

ENGLISH VERSION

With the Xgimi Elfin review, a complete panorama of the Chinese manufacturer’s 2021 novelties is completed. This small nomadic model positioned in import at less than 550€ is equipped with most of the new options that appeared on the Horizon range of the brand. Image interpolation, obstacle avoidance, Android 10, etc. The Elfin has made good progress on the Z6 which it succeeds. So let’s complete this overview of theXgimi 2021 with this new test bench.

What is it about?

The latest addition comes in the form of a small white rectangular box. It is equipped with a 0.33″ DMD chip from Texas Instruments. The native resolution of the chip is 1368×768, so it will emulate Full HD resolution with the same XPR processing applied in 4K simulated DLP projectors. The Elfin is precisely 4K compatible by scaling and supports 4K HDR10 signals at 60hz.

Its light source is based on LEDs capable of delivering 800 lumens. This technique should allow the projector to display a wider gamut than that of High Definition (rec.709) and above all to offer a lifespan of 30,000 hours. It is also energy efficient and allows the projector to be switched on and off without a warm-up period.

The Elfin features a 2× 3W Harman-Kardon sound system, wifi, media player, video processing with image interpolation, and a 2D/3D converter. With speakers and Bluetooth 5.0 accounting, it can be used as an external speaker and connected to your mobile phone or tablet. Based on an Android 10 OS, it is also Miracast, AirPlay, DLNA and 3D compatible. As a bonus, you benefit from an electric and automated management of the image focus!

The ELFIN is available at 530€ TTC from Hong-Kong with the discount code BGPROBuscape, it’s here that it happens click on the following link (Xgimi ELFIN). *

Physical tour

The optical block is protected against scratches by a front glass. With a projection ratio of 1:2:1, you will need to stand back 3 meters to obtain an image base of 2.5 meters. The projector does not have a mechanical zoom, only an electronic one. The keystone correction is particularly elaborate. In case the image overflows outside the screen, an automated option will reduce the size to the correct format. Similarly, if there is an obstacle in the field (flower pot or socket), the image will be reduced to make the intruder disappear (obstacle avoidance).

As is common practice, the projector can be placed in a tabletop, ceiling or behind a screen in a transparent mirror configuration.

Test XGIMI ELFIN
WANBO T6 MAX et XGIMI ELFIN

Under the shell you will find a screw thread to fix the projector on a tripod. This is a solution that I recommend because, in the absence of a Lens-shift, it makes life easier for the user by offering greater latitude in the positioning of the device.

The shell of the device includes two Harman Kardon speakers with a power of 2×3W. The projector can be used as an external speaker thanks to its Bluetooth 5.0./BLE connection; it also integrates Dual-band wifi 2.4/5GHz, 802.11a/b/g/b/ac.

Test XGIMI ELFIN
Connectique XGIMI ELFIN et WANBO T6 MAX

Connectivity includes 1 HDMI 2.0 HDCP 2.2 socket, 1 USB 2.0 socket and a 3.5mm headphone jack.

The remote control is compatible with voice control. White in color, it is synchronized with the projector via Bluetooth and runs on batteries.

Menus

XGIMI’s new model belongs to the « smart projectors » category. Its entire operating system is dedicated to the simplest possible use of our current video sources: streaming, dematerialized content as well as the more classic Blu-ray or UHD Blu-ray decks.

The Elfin is available in a version adapted to the international market: all menus are translated into French and the power socket supplied in the packaging corresponds to our European format.

Test XGIMI ELFIN
Menu XGIMI ELFIN

All of this runs on an Android 10.0 OS. The home menu has the classic thumbnails for this setup and after registering your Google account you can add apps, except for Netflix which won’t work directly.

A media player is pre-installed and through a connection witha hard drive or USB keyit supports the majority of audio and video files available.

For image settings, you need to select the click wheel on the remote control. This will give you access to the factory-set values which are listed as follows: « Movie, Football, Office, Game and Custom ».

Test XGIMI ELFIN
Configuration personnalisée

The film and custom modes allow for setting options not found in other modes, such as dynamic contrast management (low, medium and high). HDR can be turned off or run automatically. The image interpolation (MEMC) is present with 3 levels of operation « low, medium and high« .

Custom image management allows contrast, brightness, sharpness, saturation, and color temperature to be adjusted using separate RGB settings, but in a global manner rather than with a Gain and Bias separation.

Technical verdict

Operating noise and quality of the integrated sound system :

In its loudest « performance » mode the Elfin generates an operating noise of 38 dB. Switching to the quietest « standard » mode, I measured 33 dB. The best results in terms of colorimetry and discretion of operation are obtained in this last configuration and if you acquire this deviceit is the one you will use the most. As a result, for recommended use the Elfin produces a relatively contained noise.

As for the rendering of the integrated Harman Kardon system, despitea clear and precise voice reproduction, its low power will lead you to prefer an external solution such as a Bluetooth speaker for example (count on at least 100€ fora good quality speaker that will make you forget the integrated system of any projector).

Power consumption :

In its most energy-consuming mode (performance) the Elfin requires only 58W to operate and the switch to the standard selection lowers this value to 54W. In these conditions it is notthe consumption of the new Xgimi that will compete with the washing machine or the water heater for a share of the graphical pie from yourLinkymeter!

Small aside on the choice of the manufacturer not to have equipped its model with an integrated battery: It is in my opinion regrettable whereas its size precisely allows to consider a nomadic use. Another difficulty related to this absence of battery, it is necessary to stick a transformer and the power cable. In addition, in my configuration, the extension cord was necessary and this adds to the number of accessories needed to use this small projector, making the Elfin not as mobile as it seems on paper.

Test XGIMI ELFIN
Blocs d’ alimentation électrique WANBO T6 MAX et XGIMI ELFIN

Sharpness and focus stability :

XGIMI’s X-VUE 2.0 image engine is impressive but it also has a tendency to overdo it (as is often the case with Xgimi). Despite the small size of the camera and its DMD chip, the details of all my test patterns are present on the screen and even more! The sharpness level is too high and needs to be lowered from 50 to 20 to erase all the double edge effectson the image.

Test XGIMI ELFIN
Précision d’images du Xgimi ELFIN, seules les 2 cases rectangulaires du centre de l’image sont bien reproduites.

Regarding the stability of the focus, it is necessary to wait for the temperature of the device to rise to guarantee an invariability of the image precision in time. If you start the projector cold, you should adjust the focus once after 15 to 20 minutes of operation.

Fluidity:

You know that most recent Chinese DLPs convert all incoming signals to 60hz, which generates slowdowns and distortions on moving images (the judder). To avoid this, Xgimi’s engineers have equipped this new model with an image interpolation mode that is particularly efficient, in 1080p SDR as well as in 4K HDR. It allows you to enjoy a smooth and accurate image in all circumstances and without motion artifacts.

Input lag :

The manufacturer announces an input lag of 26,5 ms in its game mode… Well, I salute the precision of the announcement since it is almost what I measure with 26.6 ms. This is excellent and allows me to use the Elfin with networked video games for which the speed of the response time is crucial.

The projector offers two lag reduction controls in game mode, one called « standard » and the second « boost« , both with a latency of 26.6 ms.

Overscan and grey border around the image:

No cropping and therefore no loss of image parts that would be the consequence of an overscan. On the other hand, a peripheral grey border (light frame) is still there, which I measure at 3 centimeters wide; better to have a screen with black borders to make it disappear.

Test XGIMI ELFIN
Overscan XGIMI Elfin

Colorimetry and Gamma :

As usual, all factory settings were measured to determine if any of them came close to the HDTV reference values (color temperature as close as possible to 6500K, deltaE deviation below 3 and linear Gamma at 2.2). Among the 5 selections offered by the Elfin, the closest to rec.709 is revealed in the « desktop » mode. The grey scale is positioned at 6299K with a deltaE of 5.76 and a Gamma of 2.08.

Test XGIMI ELFIN
RVB Gamma Bureau XGIMI ELFIN

All other modes have a too cold color temperature around 8400/8500K.

After calibration, the following values are reached: 6741K with a deltaE of 3.29 and a Gamma of 2.1. The adjustment tools available in the Elfin do not allow to obtain a finer adjustment. The management of the color temperature is global and not broken down into Gain and Bias.

The projector’s gamut reaches 86.3% of the DCI-P3 container.

The corrective valuesused to obtain this result are as follows:

Custom mode

Standard brightness

Custom color temperature :

Red: 64

Blue: 42

Green: 50

Contrast: 43

Brightness: 50

Sharpness: 20

Test XGIMI ELFIN
RVB Gamma POST CALIBRAGE XGIMI ELFIN

Contrast and brightness :

The 800 lumens announced by the manufacturer are certainly present in the film mode with the power of LED in « performance » mode but not with natural colors. After calibration there are only 596 lumens at the maximum and 470 in the standard operating mode. In these conditions it will be necessary to limit oneself to a screen of 2m48 in 16/9 format in SDR and 1m94 in HDR.

Test XGIMI ELFIN

The HDR compatibility is therefore anecdotal with respect to the brightness of the projector.

The native contrast is always the weak point of LED projection technology, lasers do much better in terms of brightness and contrast but are certainly more energy consuming. After calibration the native contrast is limited to a poor 376:1 and is not helped by the dynamic contrast options, which have no effect on my measurements.

Subjective verdict

Every time it’s the same thing with Xgimi and its LED projectors, I turn on the camera, I launch a first movie that usually starts with a day scene or a light scene and there I get a nice visual slap in the face saying to myself: « Damn peony with a tail! But how do they manage to produce such a sharp and detailed image in such a small body? The enthusiasm is at its peak with the Elfin, amplified by an exemplary fluidity; the tracking on the horns of the introduction of Red from the face of Bruce Willis is reproduced to perfection with the active image interpolation… And then it’s a cold shower as soon as a night or dark scene appears! The contrast remains and unfortunately will remain for a long time the Achilles heel of these small LED devices. The presence of 3 levels of dynamic contrast does not change anything. Forget dark and night movies with the Elfin, it needs dazzling desert scenes or animated movies to be at ease.

Test XGIMI ELFIN
Niveau de noir XGIMI Elfin

Conclusion

The Elfin has improved on the Z6 polar by adding new options found on the Horizon range and the Aura. At less than 550€, it is in competition with models like the Fengmi Smart DMD or the Philips PicoPix Max TV.

If the results are in progress, two points bothered me during this test, the first one being the absence of battery on a mobile device (a strategic mistake that Philips didn’t make with its PicoPix MaxTV or Fengmi with its Smart DMD) and the second one, it’s of course the low contrast making it difficult to watch dark movies like Alien.

If you’re thinking of buying a mobile DLP LED I can only recommend you to read the tests of the Fengmi Smart DMD which is almost the same price as the new Xgimi, is equipped with the same chip, has the good taste of not doing without the battery which makes it really mobile! … the interpolation of images however less than with the Elfin as well as the menus translated into French Make your choice comrade!

I liked :

– The compactness of the camera,

– Image interpolation,

– The colors,

– Precision,

– Input lag,

– Low power consumption.

I regret :

– The lack of a battery,

– The weakness of the contrast.

XGIMI Elfin
XGIMI Elfin

*Author’s note: If you order through these affiliate links you allow the author of this article to have exclusive access to the new UST models and to be the only one able to offer you this unique range of imported ultra short-throw projectors. This partnership does not change my good or bad evaluations of these models. They are established on a rigorous protocol of identical measurements for more than ten years now and that you find in each test bench.Translated with

17 Comments

      • Hola Gregory, estaba buscando un proyector 4k con una buena gestión de hdr y mi precio sería 1500€, quería saber qué opina del xgimi horizon pro o del benq w2700i, o si conoces otro proyector dígame.
        Actualmente tengo el xgimi h2 pero quiero dar el salto al 4k y nose cual comprar.Gracias

  1. Merci pour ce test très intéressant.
    Je vous demande s’il est possible de combiner ce Xgimi Elfin avec un écran « ALR » comme celui de votre test, publié le 22/04/2020. Merci
    Rudy

  2. Hello, your reviews are very precise!
    I have a Elfin but I think it’s a bit “loud”. I see you rated the Xgimi Halo as 30 dB in eco while the Elfin is 34 dB in standard.
    Is it a real difference, is it actually noticeable? Do you think I should buy the halo?
    Or is there maybe a very quiet projector you recommend?

    Thanks!

  3. Bonjour, je vous contacte en commentaire afin d’avoir votre avis sur une comparaison : aujourd’hui le xgimi elfin et le xiaomi smart projector 2 pro se vendent au même prix. Ce sera mon premier projecteur, je ne sais pas lequel choisir. Je comprends que le xiaomi est plus lumineux, le xgimi bien plus léger et non encombrant (ce qui compte pour nos petits appartements parisiens). Est-ce qu’il y a des éléments qui feraient clairement tomber la balle d’un côté ou de l’autre ? Quelle est votre recommandation ? Un grand merci pour ces reviews.

  4. Bonjour franchement j’ai le Xgimi Elfin depuis plus de 2 mois est c’est le top l’image en 1080 est juste superbe je pense que le Xiaomi a des atouts comme app Netflix par défaut mais sous android 9 alors le Xgimi est sur android 10 « un stick amazon ou autre est voila pour depanner » les lumens franchement l’un est l’autre de toute façon il faut les utiliser dans la pénombre en plein jour cela ne sera pas le top la taille du Xgimmi est vraiment peut encombrante, au niveau son le Xiaomi doit être plus fort vu la taille de l’appareil peut être plus de basse mais franchement le Xgimmi n’a pas a rougir le son est bon et nette les voix sont distinct voila

  5. Thank you Gregory, good work! Please, Can I have the complete list of custom (brightness, contrast, saturation, sharpness, noise reduction, color temperature) and advanced settings you have utilised in Elfin? Thank you very much

  6. Je suis tiraillé entre le Elfin, le R1 et d’autres modèles pouvant présenter des caractéristiques un peu plus « standard ». Je cherche à équiper une pièce en sous sol avec un système du type VP + Écran (fixe ou mobile, motorisé ou non). En termes de recul, j’ai entre 2,5m et 3,6m. La petite subtilité est que j’aimerais pouvoir connecter une enceinte Bluetooth en tant que périphérique de sortie son.

    A ce jour, le Elfin me paraît être le mieux adapté (usage Séries, Films, Foot, PS5) mais j’ai l’impression de faire l’impasse d’un bon niveau de contraste et d’une luminosité pas idéale.
    Quel est votre avis ?

1 Trackback / Pingback

  1. Test Wanbo T6 Max : l’avis de Grégory. – – Le Blog de PHC –

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*