Test Epson EH-TW7400 : l’avis de Grégory

EPSON EH-TW9400
EPSON EH-TW9400 BLANC

TEST EPSON EH-TW7400

 

Encore une fois, c’est en premier sur le blog de PassionHomeCinema.fr que je vous propose de découvrir le test d’un des nouveaux vidéoprojecteurs EPSON LCD à simulation 4K et compatible HDR : l’EH-TW7400 ( prix recommandé 2499€) . Comme son prédécesseur, le TW7300 il s’agit d’un modèle de technologie 3LCD qui à partir d’une résolution native Full HD, prend en charge et simule des images UHD, 4K et HDR.  Dans les lignes de ce nouveau banc d’essai je vais m’efforcer de déterminer si le TW7400 de 2018 se distingue du TW7300 de 2016.

Test EPSON EH-TW7400
Logo EPSON EH-TW7400

PRÉSENTATION

Le vidéoprojecteur Epson EH-TW7400 est équipé de panneaux LCD de résolution Full HD native (1920×1080) qui sont capables de simuler une image 4K par wobulation. Sous cette appellation, on trouve un dispositif qui consiste à afficher de façon rapide, 2 images de résolution Full HD décalées l’une de l’autre d’une taille équivalente à un demi-pixel en diagonale pour simuler le rendu d’une image 4K. Cette technique, nommée « Amélioration 4K » par Epson, permet d’obtenir une image plus lisse que celle obtenue avec une résolution haute définition. Elle a pour effet de doubler le nombre de pixels adressables que le projecteur peut utiliser pour représenter l’image. On passe ainsi de 2.1 millions en 1080p à environ 4.15 millions. Par comparaison, une vraie image 4K comporte 8.3 millions de pixels. Donc cette technique de décalage de pixels apporte le double de la résolution native 1080p et la moitié d’une résolution 4K native. L’Epson EH-TW7400 est compatible HDR (High Dynamic Range), certifié HDCP2.2 et gère également le 10 bits sur ses entrées HDMI. Le projecteur affiche une luminosité de 2400 lumens et offre un contraste dynamique de 200 000:1.

D’une belle couleur blanche nacrée, il est parfait pour venir s’installer dans une pièce à vivre comme un salon. L’embonpoint de sa coque est justifié par plusieurs améliorations techniques (52 x 45 x 17cm). Dans un premier temps cela concerne le bloc optique : Composé de 16 pièces de verre pour offrir une plus grande précision d’image, il est également entièrement motorisé. Le zoom, le focus et le Lens-shift sont commandés à distance et cette caractéristique permet également de sauvegarder  10 mémoires de zoom dans des blocs dédiés.

 

Test EPSON EH-TW7400
EPSON EH-TW7400 côté

 

Pour prolonger la durée de vie de lampe, la consommation d’énergie (mode de lampe) s’étoffe d’un mode « moyen » encadré par les classiques « éco » et « haut ».Le projecteur est non seulement techniquement compatible avec la diffusion de signaux UHD mais aussi avec les normes HDR BT2020 et DCI-P3. Signalons également sa capacité «Réseau» avec sa prise LAN, qui fait qu’il peut être intégré dans un réseau domestique et piloté à distance.

En matière d’installation, son Lens-shift offre un important battement vertical de 96,3 % et de 47,1 % latéral. Concrètement, pour obtenir une image de 2 mètres de base il  faudra un recul compris entre 2m70 et 5m68. Pour une image de 2 mètres 50 de base, ces distances sont portées à un minimum de 3m37 et un maximum de 7m10. Ce point est à souligner ; Epson est un des rares constructeurs à proposer une telle marge de manœuvre. Le nouveau TW7400 n’aura donc aucun mal à trouver sa place dans votre environnement.

Le TW7400 supporte les signaux 3D RF (aucune paire de lunettes n’est livrée avec l’appareil). Le récepteur est intégré dans la coque du vidéoprojecteur. La connectique arrière est riche : USB 2.0 type A, USB 2.0 Type B (pour le service après-vente), RS-232C, Sortie Trigger, Entrée VGA, Entrée HDMI (2x), HDMI (HDCP 2.2), Interface Ethernet (100 Base-TX/10 Base-T). Sur le panneau de connectique on découvre la mention Opt. HDMI (300ma) : cette prise est présente pour pouvoir connecter un câble HDMI en fibre optique qui permet une très longue distance de liaison.

Pour piloter tout ceci, le constructeur reconduit son format de télécommande rétro-éclairée. Elle dispose ainsi de touches dédiées à la simulation 4K. En cas de perte de l’accessoire, vous disposez d’un panneau de commande dissimulé sous une trappe placée sur un des côtés du projecteur.

 

Test EPSON EH-TW7400
Commandes manuelles EPSON EH-TW7400

 

Enfin, soulignons la longue garantie proposée par EPSON sur la lampe équipant ses nouveaux projecteurs : 36 mois ou 3000 heures. Elle a également le bon goût d’être très bon marché (108€) et d’offrir une durée de vie conséquente (3500H/4000H/5000H en fonction du mode de lampe sélectionné). Si la durée d’allumage est classique avant que l’image n’apparaisse, l’extinction de l’appareil est immédiate.

MENUS

Les personnes ayant déjà eu un vidéoprojecteur Epson seront en territoire connu, leur architecture est identique à celle des générations précédentes. Classicisme ne sous-entend pas pour autant options oubliées. En effet, tout y est ! Cette nouvelle génération de vidéoprojecteurs home cinéma Epson répond aussi bien aux attentes des amateurs que des professionnels. En matière d’ajustement de la colorimétrie, les réglages des niveaux RVB sont associés à un CMS sur 3 dimensions. Un éditeur de gamma est également disponible.

 

Test EPSON EH-TW7400

 

Pas moins de 7 préréglages usine sont proposés, 5 en 2D et 2 en 3D. Tous les réglages personnels peuvent être sauvegardés dans des mémoires utilisateur dédiés. En 2D on trouve les dénominations suivantes  : « DYNAMIQUE, CINEMA LUMINEUX, NATUREL, CINEMA et CINEMA NUMERIQUE« . Les 2 derniers entraînent la mise en place d’un filtre de couleurs dans le chemin de lumière pour agrandir l’espace couleurs du projecteur).

L’EH-TW7400 est compatible 3D active et inclut un ajustement manuel de l’effet de relief. La fonction Super-Résolution permet d’améliorer les détails et, pour plus de fluidité, vous avez à votre disposition une compensation de mouvement (interpolation d’images) qui vise à réduire les effets de traîne ou judder (mais uniquement en 1080p).

À ces options classiques s’ajoutent des commandes spécifiques qui concernent le pilotage du bloc optique et le support 4K et HDR. La motorisation du bloc optique permet de sauvegarder des positions, taille et formats d’images dans 10 mémoires. Une fois cette opération réalisée, il suffit d’appeler la sauvegarde correspondante pour passer par exemple d’une image au format 16/9ème au format 21/9.

 

VERDICT TECHNIQUE

Bruit de fonctionnement :

EPSON propose 3 modes de gestion de la puissance de la lampe. Sonomètre à 50 cm de distance de l’appareil, les niveaux « éco » et « moyen » sont respectivement mesurés à 30db et 31db, soit de bons résultats qui sont en opposition avec la sélection « haut » et ses 44db !

Netteté/piqué/alignement des panneaux :

 

Test EPSON EH-TW7400

L’utilisation de 3 panneaux par des projecteurs à matrices nécessite une parfaite coordination et un assemblage en interne pour de pas impacter la netteté de l’image. A cette première précaution s’ajoute la qualité de l’optique qui influe également directement sur la précision de l’image. Le constructeur japonais met en avant le choix d’une optique FUJINON dont les 16 éléments qui la composent sont en verre.

Mes mires de netteté mettent en évidence une précision d’image du TW7400 en léger recul face à celle du TW7300. En effet si les lignes et  lettres sont bien dessinées au centre de l’image, l’examen des extrêmes permet de constater la présence d’un léger flou sur les bords.

Test EPSON EH-TW7400

Simulation 4K :

Le TW7400 intègre le dispositif de simulation 4K déjà mis en œuvre dans les TW7300/9300/LS10000 et LS10500. J’ai utilisé une mire 4K en activant et en désactivant cette option pour vous permettre de juger du résultat. Sa mise en œuvre a pour effet de lisser l’image mais en faisant disparaître une partie du piqué. Pour contrebalancer cet « adoucissement », il va falloir user du mode « super résolution ».

Test EPSON EH-TW7400
Comparaison émulation 4K on et off EPSON EH-TW7400

Vous pouvez découvrir en photos ci-dessous l’effet des différents niveaux du mode « super-résolution » sur une scène d’Oblivion . Encore une fois il conviendra de ne pas dépasser le mode 3 pour ne pas générer trop d’artefacts indésirables comme des doubles contours ou du bruit vidéo.

 

 

Test EPSON EH-TW7400
Zoom effet super résolution EPSON EH-TW7400

Fluidité :

Epson était jusqu’à présent réputé pour la qualité de son interpolation d’images (mais avant les 7300 et 9300). Ici le dispositif d’aide à la fluidité fonctionne sur 3 niveaux : « bas, moyen ou haut« . Il est possible de le désactiver complètement . Si j’ai souvent souligné la qualité de ses effets bénéfiques sur le judder et la précision d’image dans les travellings, il convient ici de nuancer ce propos. Avec des sources de qualité DVD, BR, il fait bien son œuvre si on se limite au niveau « bas ». Les sélections « moyen » et « haut » provoquent des artefacts de bougé indésirables. Rappelons encore une fois que le constructeur a limité cette option aux programmes full hd.

Input lag :

Les Gamers qui sont toujours à l’affût de la mesure de lag la moins élevée seront heureux d’apprendre que le mode « fin » dédié aux films a été mesuré à 28.8 msec et que le mode « rapide» destiné aux jeux vidéos affiche un retard limité à 28.2 msec. (je me demande bien à quoi sert donc cette option puisque dans les 2 cas, on obtient presque le même niveau de retard ??). Au passage, il faut noter que c’est un très bon résultat et que seul Viewsonic arrive à faire mieux.

Test EPSON EH-TW7400
INPUT LAG EPSON EH-TW7400

Overscan :

Par défaut aucun overscan ou cropping ne vient rogner le contenu de l’image projetée et tous les symboles de notre image de test UHD sont bien présents à l’écran.

Test EPSON EH-TW7400
Mire d’Overscan Epson EH-TW7400

Uniformité :

Je n’ai décelé aucune trace de shading. L’image du TW7400 est épargnée par les dérives de couleurs.

3D/ghosting :

 

Test EPSON EH-TW7400
Canal gauche Epson EH-TW7400

Mes mires 3D 1080p Burosch ne sont pas exemptes de traces de pollution d’un canal sur l’autre, signes de la présence « d’images fantômes » ou « ghosting » et ce malgré l’utilisation de lunettes 3D RF. La 3D délivrée par cet Epson EH-TW7400 reste malgré tout de haut niveau, grâce à la grande luminosité du projecteur qui permet de compenser l’effet « filtre à lumière » généré par le verre des lunettes.

Test EPSON EH-TW7400
Canal droit Epson EH-TW7400

 

Contraste et luminosité :

Pour afficher une image HDR, il faut de la lumière, beaucoup de lumière. Ainsi pour un téléviseur 4K, les préconisations HDR sont de 1000 nits ! A titre d’exemple pour atteindre cette valeur, un vidéoprojecteur devrait être capable d’afficher 300 fL soit une luminosité équivalente à 15 000 lumens !

Les recommandations de Dolby Vision pour le cinéma (le concurrent du HDR) se limitent à 32 fL, soit 1500 lumens en permettant des tailles d’image allant jusqu’à 3 mètres de base.
Pour faire face à ce besoin en puissance lumineuse, l’EH-TW7400 est annoncé avec une luminosité de 2400 lumens (2300 pour le TW7300). En fait, dans le mode le plus lumineux « dynamique », j’ai mesuré 2339 lumens mais avec des couleurs inutilisables en home cinéma. Le mode « naturel » quant à lui oscille avec des couleurs justes entre 1514 et 1084 lumens, ce qui le destine à des bases d’image pouvant aller jusqu’à 4 mètres avec la lampe à pleine puissance.

Test EPSON EH-TW7400
Contraste et luminosité EPSON EH-TW7400

L’EH-TW7400 intègre également un filtre cinéma qui vient se placer dans le chemin de lumière dans les sélections « cinéma » et « cinéma numérique ». Cette solution technique vise à élargir le gamut du vidéoprojecteur pour le faire correspondre à la référence de l’espace couleurs DCI-P3. En corollaire, lorsque vous placez un obstacle sur le chemin de la lumière, celui-ci entraîne une chute du rendement lumineux. La luminosité du mode cinéma est donc mesurée à 567 lumens en mode « éco » et 780 lumens en mode « haut » (ce qui correspond presque point par point à mes mesures du TW7300).

Bien que ces deux modes sont avant tout destinés à la restitution des programmes 4K HDR, la mise en place du filtre de couleurs va limiter la taille d’image possible pour ce format de visionnage. C’est un  problème car l’image apparaît alors trop sombre. Une des solutions consiste à sélectionner un des modes sans filtre comme « cinéma lumineux » et de « forcer » l’espace couleurs BT2020. Certes le gamut sera réduit mais l’image HDR bénéficiera d’un surcroît notable et appréciable en lumière. L’EH-TW7400 dispose d’une réserve lumineuse qui peut être réduite en fonction des options sélectionnées, ce qui le rend capable de prendre en charge un nombre important de configurations et de tailles d’écrans.

Forte luminosité et contraste ne font généralement pas bon ménage avec des panneaux LCD transmissifs. C’est encore une fois le cas avec ce modèle ou le contraste natif après calibrage culmine à 1450:1. Pour améliorer la situation il faudra obligatoirement faire intervenir l’iris dynamique qui fort heureusement au fil des modèles est devenu bien plus discret dans son fonctionnement. Avec l’aide de cet artifice et avec des couleurs justes on obtient un contraste dynamique de 10890:1.

Colorimétrie :

 

Test EPSON EH-TW7400
CIE naturel sortie de boîte

Pour ce critère d’évaluation, il convient de scinder l’analyse en deux parties, l’une destinée à la précision colorimétrique pour les programmes SDR Haute Définition et l’autre pour les images UHD 4K HDR.

Avec la référence HDTV rec.709, le mode « naturel » est le plus proche des valeurs recherchées (espace couleurs, luminance, saturation, température de couleurs et gamma). Faute de possibilité de calibrage c’est cette sélection que je vous recommande d’utiliser pour les films 1080P.

 

Test EPSON EH-TW7400
CMS avancé sortie de boite mode naturel EPSON EH-TW7400

 

Test EPSON EH-TW7400
RVB et Gamma mode naturel sortie de boîte Epson EH-TW7400

 

Test EPSON EH-TW7400
RVB gamma post calibrage EPSON EH-TW7400

 

 

En 4K c’est plus compliqué : les valeurs de référence de l’espace couleurs REC.2020 ne peuvent être atteintes et il faudra se contenter du DCI-P3, ce qui suffit pour répondre aux spécifications UHD Premium pour le home cinéma. En matière de luminance et de saturation, c’est le mode « cinéma digital » que je vous recommande en sortie de boîte car la sélection « cinéma » est trop éloignée des références.

 

Test EPSON EH-TW7400
CIE cinéma avec les références rec.2020 : Epson EH-TW7400

A noter qu’avec la présence du filtre cinéma, l’espace couleurs du projecteur dépasse le DCI-P3 à 106,5% et atteint 76,4% du Rec.2020, c’est une sacré performance pour un projecteur à lampe classique.

 

Mes recommandations :

Pour tous vos films 1080p sélectionnez simplement le mode « naturel », dont le gamma, le Gamut, les saturations et la température de couleurs ne nécessitent pas de calibrage.

 

IMPRESSIONS SUBJECTIVES

 

SDR/HDR :

J’ai utilisé un petit éventail de mes scènes habituelles de test issues des Blu-ray et Blu-Ray UHD d’Alien Covenant pour évaluer visuellement l’image du TW7400.

Test EPSON EH-TW7400
COMPARAISON 1080P 4K HDR EPSON EH-TW7400 GANT

En additionnant toutes les qualités du nouvel Epson, à savoir une colorimétrie bien ajustée dans le mode « naturel« , un traitement vidéo rehaussant le piqué et la netteté de l’image, une fluidité exemplaire, un gamma bien linéaire et une forte luminosité, vous obtenez une image cinéma qui vient flatter l’œil et rend justice au travail de tous les directeurs de la photographie.

Test EPSON EH-TW7400
1080p versus 4K HDR escalier EPSON EH-TW7400

Dans les scènes nocturnes on regrettera simplement des noirs qui ne disposent pas de la densité de ceux d’un JVC. L’Epson TW7400 dispose heureusement d’un iris adaptatif fonctionnant avec des effets de pompage limités et je vous recommande de l’activer. La différente SD 1080P/4K HDR n’est pas flagrante mais l’image gagne en densité et en lissé sans sacrifier les détails. Seul regret, l’aide à la fluidité est désactivée avec une image 4K. Le passage en HDR génère une image avec des couleurs plus saturées et un meilleur contraste mais avec une perte importante en luminosité avec les réglages dédiés et le filtre cinéma « cinéma » et « cinéma numérique ».

Test EPSON EH-TW7400

CONCLUSION

 

Mais où se cachent donc dans le nouveau TW7400 les évolutions par rapport au TW-7300 ? C’est sur cette interrogation que j’achève mon tour du TW7400. En effet les mesures, les résultats visuels, ne m’ont pas permis de départager ces deux générations de projecteurs. On attendait Epson sur la mise à jour de ce modèle et tout particulièrement sur la présence d’une aide à la fluidité sur signaux 4K et bien nos attentes ne seront pas satisfaites.
Reste un appareil équilibré et bien équipé mais qui n’arrive pas à se distinguer de son prédécesseur qui lui est commercialisé actuellement aux alentours de 1500€. Dans ces conditions le choix est vite fait, foncez réserver un TW7300 pendant qu’il en reste encore.

 

EPSON EH-TW7400
EPSON EH-TW7400

 

 

J’ai apprécié :

– La qualité de fabrication,
– La discrétion de fonctionnement dans les modes « éco » et « moyen »,
– La colorimétrie en sortie de boîte,
– La luminosité,
– Le traitement vidéo,
– Le support et la simulation 4K,
– Des menus où rien ne manque,
– Le bloc optique motorisé et toutes les possibilités qu’il offre,
– La facilité de placement.

Je regrette :

– Le bruit de fonctionnement en mode « haut »,
– Pas d’aide à la fluidité sur des sources 4K,
– Un contraste natif limité,
– Un résultat final qui ne se démarque pas du modèle précédent.

80 Comments

  1. Salut greg
    Au vu du test du 7400 j’ai des gros doutes sur les avancées du 9400 par rapport au 9300.
    As tu des news sur les futurs modèles 4K NENQ /OPTOMA ou ces infos sont sur embargo.
    Urgent d’attendre ou craquer pour un 9300 en promo
    Sinon les valeurs relevées sur le test de projecteur central sont pratiquement les mêmes que toi
    Comme quoi -:)

  2. Bonjour Greg. Actuellement je possède un acer V9800 qui me satisfait mais je cherche un modèle avec mémoire de zoom car j’ai un écran 2:35. Comme beaucoup je réfléchis à l’achat du 7400 ou 9400. Cependant avec la baisse de prix des JVC série X900, il y a de très belle affaire à faire. Ma question : est ce qu’avec un JVC X7900 j’aurai un gain qualitatif par rapport à mon acer ? ou bien est ce qu’un epson 9300 pourrait faire l’affaire ? Merci

  3. Bonjour Greg,

    Ton teasing sur benq donne envie !
    Entre un m550 a 1389€ + 150€ d’odr Acer ou attendre le printemps pour ces nouveaux modèles tu recommandes donc la patience ?
    A+ et merci encore pour ce super blog

  4. Bonjour Grégory,
    Tu fais vraiment un super taf sur ce blog que je suis depuis plusieurs mois (année ) pour mieux comprendre le monde du VP.
    Le projet d’installation dans mon séjour se peaufine et je suis à la recherche du modèle idéal pour ma configuration. J’aimerais mettre le VP dans une niche(type faux plafond mais ouvert forcément, pour le WAF!) au plus près du plafond (hauteur du support+VP=niche pour un chien!) à une distance d’environ 3m de l’écran. Je proscris donc de le mettre à l’envers et si j’ai bien compris je dois écarter les modèles DLP car pas de possibilité de Lens shift. Quel modèle me conseillerais tu en tenant un budget autour des 1500€?
    Merci par avance du temps que tu prendras pour me répondre et encore bravo pour ton travail !
    Olivier.

  5. Bonjour Greg,

    A la lecture de ton post j’ai fait l’acquisition du TW7300 (pour 1500). Pas déçu, même en base 3M (la salle est dédiée), la super resol en mode 5 est parfaite dans ces conditions et en 4K, en tout cas dans ce que je perçois.
    Par contre les BR 4K sont lus sur xbox one x et je n’ai jamais de HDR à l’arrivée (constaté dans les infos du projecteur), idem avec plug en direct, sans ampli AV.
    As-tu une idée la dessus ?

  6. Bonjour Gregory
    etant possesseur d un benq 1070 , je voudrais passer a un modele plus performant,notamment pour lire des videos 4k
    j ai parcouru pas mal de forums et je pense acheter un epson 9400
    avez vous une idee de la periode ou vous pourrez le tester.a priori il devrait etre meilleur en piqué que le 9300…j attends votre avis avant de me decider eu egard a vos excellents tests
    Merci d avance et bonne journee a vous

  7. Salut GREG ,
    Tout d’abord un grand merci pour tout ton travail effectué a nous aider a ne pas se planter sur l’achat d’un projo !
    Je voulais te demander un conseil en remplacement d’un tw9200 …
    a savoir 2000 euros de budget que me conseillerais tu?
    merci d’avance et passe de bonne fetes

  8. Bonjour Grégory
    Pour le test du 9400, pourrais-tu, s’il te plaît, mesurer luminosité et contraste également avec la lampe en mode moyen. Ne serait-ce que pour un seul mode, cinéma ou calibré.

  9. J’ai fait l’acquisition du 9400 donc j’imagine que c’est la même chose que le 7400. Je n’arrive pas à selectionner l’Emulation 4K. Probléme de câble? Sur un lecteur 1080P Pas de probléme. Je séche.

  10. bonjour,

    je vous lis maintenant depuis quelques années mais toujours dans l’ombre.
    j’apprécie vos tests qui m’on fait passer du coté obscur des vp et ce depuis maintenant quelques années. j’ai été l’heureux possesseur des vps suivants benQ 1070,1090,2000+.
    j’attendais bcp de benQ sur leur nouveaux vp 4k première gamme. j’ai vu qu’il y avait en ce moment un bijou l’epson eh tw9400 dont les diffèrents test le mette sur un piédestal.qu’en pensez vous? allez vous le tester?
    au plaisir de vous lire…

  11. Bonjour Gregory
    Tout d abord falicilitatipn pour ton travail effectué… Un vrai passionné
    Je viens d acquérir un Epson eh tw7300 mon premier videoprojecteur
    Je souhaitais savoir si tu avais une liste de paramètres de prereglage à me conseiller comme J ai vu que tu as tester le 7400
    Je ta voué que suis un peu perdu avec tout ces paramètres… J ai essayé de le calibrer avec un sonde spyder 5 mais la sonde n interagir pas avec le videoprojecteur et donc compliquer de connaître les bon paramètres à modifier pour optimiser l image.
    Merci d avance pour ton aide si possible
    Julian

  12. Greg
    Avec respect Pour toi
    Pour tous ceux qui te demande une solution 4k avec leur Xbox toute confondu étant spécialiste dans ce domaine ya très très peu de solution soit un câble HDMI supportant le 2.2 hdcp mais attention de tres haute vitesse 60 mais même avec le signal sans coupure il n auront jamais de réel 4k
    Upcaling forcé par la carte graphique ça fait pas bon ménage
    On peut pas forcer du 4k upcaling même avec la Xbox one x qui a un lecteur blu ray 4k heummm !!! de très faible qualité
    Ya une perte de synchro en amont et aval
    La preuve le lecteur 4k de la one x ne lis pas tous les blu ray 4k ou que le remasters
    La vitesse de calcul ai trop faible

  13. Bonjour Grégory,
    Cela fait maintenant des mois que je lis tes tests avec beaucoup d’intérêt. Mais je me fais des noeuds dans la tête n’ayant pas la possibilité de voir les modèles en fonctionnement.

    J’hésites entre trois modèles de vidéos projecteurs sachant que j’ai un budget d’environ 2000€, que je souhaite pouvoir visionner dans une demie-pénombre, sur un mur blanc mat et avec une image de 2,5m de base, sans contrainte de positionnement du projecteur, longue, courte ou ultra courte focale. Le fait que l’EPSON ne fonctionne pas au laser ne me semble pas déterminant car cette technologie me semble manquer un peu de recul.

    Choisirais-tu l’EPSON EH-TW7400, le XIAOMI wemax one pro laser 7000 ou attendrais- tu la sortie du VIEWSONIC X100-4k ?

    Le SONY vpl-hw45es ne me semble pas assez lumineux.

    Merci d’avance pour ta réponse qui me sera très utile.

    • Je ne me prononcerai pas sur le ViewSonic UST LED 4K sans l’avoir testé. Pour le reste si tu n’utilises pas d’écran mieux vaut prendre le Xiaomi UST.

      • Ok merci beaucoup Grégory,
        Dans la mesure ou mon investissement est prévu pour octobre, je vais attendre ton éventuel test du prochain Viewsonic si tu l’as prévu, voire de nouveaux modèles s’il en sort d’ici là.
        Cordialement
        Hugues

  14. J’ai recu mon tw7400, l’image est belle mais j’ai un soucis au niveaux des blanc , ils sont bien blanc eclatant mais lors de gros contrastes , je trouve les blanc trop intense et on perd les details cela créé comme des taches un peu … je ne sais pas trop comment decrire ce probleme….

    une idée ?

  15. bonjour, j’hésite entre le w2700 et le tw7400. Sachant que j’ai un recul minimum de 3m. Le 4k à l’air meilleur sur le w2700.
    merci Greg pour ta réponse.
    Good test !

  16. Bonjour Greg,
    Je suis époustouflé par les précision que tu apporte à tes tests.
    J’avoue que je t’écris car j’ai du mal à décider quelle appareil choisir. Mon idéale sera un projecteur DLP, 4K – 3D avec focale longue, (je vais installer l’appareil à environ 6,5m de l’écran, qui fera environ 3m large et 2,5 de haut).Pourra-tu me conseiller un, pour un budget d’environ 1500€.
    Merci d’avance

  17. Bonjour Greg,
    D’après les tableaux des tests tw7400 et tw7100, on suppose que le TW7100 a un contraste supérieur au tw7400. Est ce vraiment le cas en réel?

      • J’ai le Tw7100, et il est vrai qu’après réglage, les noirs sont plutôt bon, un bon contraste et de bonnes couleurs(en comparaison avec l Acer M550BD). Mais, d’un autre côté il a un gros manque de piqué en 4k, et je le trouve brouillant par rapport à ce même Acer. C’est pourquoi, je me suis intéressé au TW7400, pour regagner en piqué, et en silence. Certes le tw9400 serait le meilleur choix, mais hors budget. D’où ma question, est il mieux de rester sur le tw7100 ou repartir sur le TW7400. Merci

  18. Bonjour Grégory
    Bravo pour ton excellent travail de tests, impressionnant !
    Je suis sur le point d’acquérir un Epson tw7300 ou 7400 (la différence de prix est très faible entre les deux), mais j’ai lu d’un utilisateur « qu’il y a une incompatibilité 4H HDR avec certains lecteurs 4K comme la Xbox One S car le port HDMI du projecteur ne dépasse pas 10 gbps ». Qu’en penses-tu ? (Sachant que j’ai une Xbox one S…).
    Par ailleurs je fais ce choix de vidéoprojecteur car j’ai besoin de beaucoup de recul (5’5m pour 2m de base), et il me semble qu’en 4k l’epson est un des rares (bons) choix pour ceci ?
    Par avance merci pour tes lumières !

  19. Bonjour Gregory,

    Je possède le EH-TW7400, je souhaiterai le décaler par rapport à l’ecran de 2m sur le côté droit. Malgré les reglages « Keystone » permettant l’ajustement trapezoidal, impossible d’avoir l’image droite ! Quel autre reglage à effectuer ? ou mon decalage est trop important ? Merci

  20. Bonjour Lionel, il manque des éléments sur la taille d’écran et la distance de projection mais quand bien même 2 mètres ça ne paraît beaucoup trop. Il faut que tu lui trouve un autre emplacement

    • 2,80m de base
      4,50m de distance
      Je peux à l axe mais esthétiquement et techniquement si je peux le décaler côté mur droit ca serait super. Je pouvais le faire sur un appareil chinois bas de gamme, sur 2 axes
      Merci gregory

        • Ok donc c est réglé !
          J ai acheté le ew-th7400 suite à tes conseils, et j en suis pleinement satisfait. Un peu gros certe mais un appareil de pro. Certainement moins bien que le 9400 mais pour mon utilisation, il est génial. Encore merci bon dimanche !
          Lionel

  21. bonjour
    j’hésite entre le 7100 et le 7400 que j’envisage d’acquérir ce WE pour m’occuper pendant le confinement!
    pouvez-vous m’éclairer? je suis attentif au contraste, au noir et au piqué de l’image.

    Merci vivement par avance pour votre réponse

  22. Bonjour gregory
    J’ai trouvé un TW7300 à 800 euros plus écran
    Avec 110 heures de la lampe en sachant que j’ai un Benq w1090
    Est-ce une bonne affaire ?
    Est-ce que je verrais une grande différence entre c’est deux produit?
    Cdt

  23. bonjour gregory. Je veux remplacer mon 5350 epson. je recherche pour ma salle dediée un projo avec tres bon piquet d’image en tri lcd. et surtout bon lensshift horizontal. et surtout bon contraste avec 4 k ou simili 4k. mon budget 2900 grand maxi. Merci pour tous tes tests formidables.

5 Trackbacks / Pingbacks

  1. Anonyme
  2. Test EPSON EH-TW9400 : l’avis de Grégory – – Le Blog de PHC –
  3. Guide d’achat vidéoprojecteurs 2019 : la sélection de Grégory – – Le Blog de PHC –
  4. Test EPSON EH-TW7000 : l’avis de Grégory – – Le Blog de PHC –
  5. EPSON EH-TW5820 et EH-TW5700 : 2 projecteurs LCD 1080P Android TV – – Le Blog de PHC –

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*