Match UST : LCD 1080P Laser Epson EH-LS300 versus DLP 1080P Xiaomi Mi laser projector version globale.

Test Mi laser projector 150 version globale
EPSON versus XIAOMI

J’ai profité de la présence simultanée de deux nouveautés laser à ultracourte focale pour les aligner en un comparatif objectif et argumenté. Les protagonistes sont : un LCD, l’Epson EH-LS300W et un DLP, le Xiaomi Mi laser projector 150 dans sa version globale. Cette confrontation est justifiée puisque les deux appareils entrent dans la même catégorie. Ils sont tous les deux de résolution native 1080p, ont une source lumineuse laser et fonctionnent sous AndroïdTV. Le modèle LCD est commercialisé en France au tarif de 2290€ tandis que le DLP à 1080€ est un modèle d’importation mais dans une version globale totalement adaptée au marché français et aux options SmartTV locales.

Ce match s’articule autour de plusieurs sous-parties devant permettre de départager les deux concurrents en attribuant un point à celui le plus à son aise dans chacune des catégories.

Cette nouvelle mouture du Xiaomi Mi Projecteur laser à ultracourte focale supporte maintenant officiellement Netflix et Amazon Prime Video ainsi que l’assistant vocal Google . Elle est disponible ici depuis Hong-Kong au tarif de 1083€. C’est ici que ça se passe (cliquez sur le lien).

Pour consulter les images comparatives qui sont contenues dans cet article, cliquez à droite et sélectionnez « afficher image ».

1) Tour physique et facilité d’installation :

L’Epson est légèrement plus grand (467×400×149 mm) que le Xiaomi (410×291×88 mm), plus compact, ramassé et donc plus facile à dissimuler. Ce n’est pas le poids qui départagera les deux engins ; ils oscillent tous deux autour de 7 kg.

Le Xiaomi dispose d’une optique au rapport de 0,233:1 contre 0,26 – 0,35:1 pour l’Epson. Pour remplir les 110 pouces de mon écran CLR Vividstorm, le Xiaomi est celui qui se dispose le plus près de l’écran avec un recul limité à 24 cm. L’Epson a besoin de 28 cm pour produire la même taille d’image.

Test Mi laser projector 150 version globale
Mise en œuvre

Dans les deux configurations, la qualité de fabrication et d’assemblage est sans reproche mais là où l’Epson ne propose qu’une gestion de focus manuelle avec un levier de contrôle le Xiaomi offre une motorisation de l’objectif avec focus électrique pilotable à la télécommande.

Vainqueur Xiaomi

Vainqueur Xiaomi

2) Fonctions SmartTV Androîd TV, menus et options de réglages :

Test Mi laser projector 150 version globale
Comparaison menus AndroïdTV

Dans cette partie, il n’y a pas de confrontation. L’Epson et sa partie SmartTV réduite au minimum ne peut lutter contre une expérience complète avec un Xiaomi qui gère Netflix, Motolov, Amazon Prime Video et fait bénéficier de tous les avantages d’une solution multimédias totalement intégrée.

Bref, le Xiaomi se suffit à lui même quand pour le streaming l’Epson a besoin d’une aide externe.

Pour les menus et la gestion de la colorimétrie, c’est aussi pauvre et dépourvu de CMS et de réglages RVB chez l’un que chez l’autre.

Vainqueur Xiaomi

3) Partie sonore, bruit de fonctionnement et qualité du système sonore intégré :

Test Mi laser projector 150 version globale
Comparaison de bruit de fonctionnement sonomètre sur la coque

Avec le laser à 100% de sa puissance, le LS300 affiche 46,8 dB (sur le projecteur) et en l’éloignant à 50 cm on obtient 40,6 dB. Le Xiaomi dans la même configuration affiche 50,2 dB sonomètre placé sur la coque et 41,4 dB à 50 cm de distance.

Même si le système sonore de Xiaomi fait partie des meilleurs, ma préférence auditive ainsi que les nombreuses options de réglages disponibles inclinent mon choix vers la solution Yamaha intégrée au LS300.

Vainqueur Epson

4) Consommation électrique :

211W pour L’Epson et 209,4W pour le Xiaomi sur mire à 100% de blanc ; les deux appareils consomment quasiment le même volume d’électricité par heure. Il n’est pas possible de les départager dans ce domaine.

Égalité

5) Piqué et netteté :

Pour cette partie j’ai réalisé plusieurs montages comparatifs des mêmes scènes projetées par l’Epson et par le Xiaomi. Si le LS300 ne démérite pas sur le plan de la précision de l’image, il ne peut lutter contre le point fort de la technologie DLP. Pour consulter les images en grande taille cliquez à droite et sélectionnez « afficher image ».

Vainqueur Xiaomi

6) Fluidité :

Aucun des deux projecteurs ne dispose d’un mode d’interpolation d’images mais l’Epson a pour avantage de n’effectuer aucune conversion sur les signaux 1080p24, ce qui n’est pas le cas du Xiaomi, lequel transforme tout ce qui lui est transmis en 60hz. Le LS300 est donc le meilleur choix dans ce domaine.

Vainqueur Epson

7) Input lag :

Le Xiaomi Mijia en son mode jeu adapté permet d’abaisser le retard à l’affichage jusqu’à 61,4 ms, ce qui est bien mieux que les 132,5 ms de lag mesurés sur le LS300.

Vainqueur Xiaomi

8) Colorimétrie :

Dans ce domaine on va dire qu’ils partagent tous deux la même médiocrité. D’ailleurs il est piquant de voir qu’aucun des deux ne peut être calibré finement en raison de l’absence des options adaptées.

Le Gamut du Xiaomi est plus large que celui du LS300, mais l’Epson regagne des points sur la proximité avec une température de couleurs dont le deltaE est meilleur que celui du Xiaomi.

Égalité

9) Contraste :

Test Mi laser projector 150 version globale
Contraste Xiaomi Mijia 150 pouces

Le contraste natif du Xiaomi dépasse de plus du double celui de l’Epson. Le rendu des noirs s’en ressent avec une meilleure profondeur et plus de détails sur le DLP. Il faut jouer du contraste dynamique sur l’Epson pour leur redonner de la densité.

Test Mi laser projector 150 version globale
Comparaison de niveau de noir

Vainqueur Xiaomi

10) Luminosité :

Avec plus de 3534 lumens mesurés, le LS300 dépasse largement les 1698 lumens du Xiaomi Mijia. En termes de puissance brute le DLP ne peut donc lutter mais il faut toutefois noter que la réduction du laser sur le LS300 inverse la tendance et place cette fois le Xiaomi et sa colorimétrie plus juste devant Epson.

Pour consulter les images en grande taille cliquez à droite et sélectionnez « afficher image ».

Vainqueur Epson

CONCLUSION

Sur un total de 10 points maximum possibles, le Xiaomi laser projector 150 version globale engrange 7 points et l’Epson EH-LS300 5 (chaque match se terminant par une égalité attribue un point à chacun des protagonistes).

Sans oublier que l’Epson coute le double du Xiaomi mais bénéficie d’une importation officielle, du support et de la garantie française, au delà du simple aspect tarifaire l’analyse fine de plusieurs critères qualitatifs fondamentaux en vidéoprojection permet de déclarer le Xiaomi Mi laser projector 150 vainqueur de cette confrontation.

C’est surtout sur la partie SmartTV et accès direct aux chaînes de Streaming qu’Epson perd des points. Sur la colorimétrie, je ne peux que regretter la pauvreté des options disponibles sur ces projecteurs à base d’AndroïdTV et j’appréhende l’abandon des Color Management System (CMS) et autres réglages de l’échelle de gris sur les futurs modèles. C’est très bien d’avoir accès à Netflix complet en direct mais cela ne doit pas se faire au détriment du respect du directeur de la photographie du film ou de la série projetée. Cette tendance donne l’impression que le marché s’oriente vers la consommation tous azimuts de la foultitude de productions davantage TV que cinéma, au détriment de ce qui fait le charme de ce dernier. Autrement dit, ce déni qualitatif laisse craindre que les appareils se conforment davantage aux habitudes des télévores frivoles (et du coup publivores forcés) qu’aux cinéphiles un tant soit peu exigeants.

Test Mi laser projector 150 version globale
EPSON versus XIAOMI

Note du rédacteur : Les liens sponsorisés qui figurent dans le test me permettent de vous proposer des tests de projecteurs qui ne sont pas disponibles en France. Ils ne changent en rien mes évaluations, bonnes ou mauvaises, de ces projecteurs.

21 Comments

  1. Merci Beaucoup Grégory pour ce test.
    Je pense, comme beaucoup de gens ici, que nous attendions ce genre de comparatif et là c’est une carrément une démonstration que fait Xiaomi.
    Si je me fie à ton test, Xiaomi sort grand vainqueur de cette confrontation avant même d’aborder le tarif qui aurait permis de relativiser dans un sens ou dans l’autre.
    Merci beaucoup pour la qualité de ton travail et le temps que tu consacres à ce forum et j’espère voir d’autres matchs de ce type.

  2. Merci pour ce comparatif.
    Un point selon moi assez important dans l’univers de la vidéoprojection dont il n’est pas fait mention c’est la compatibilité 3D.
    Certes le format est voué a être de plus en plus rare sur les nouveaux films, mais quand on se fait un « coin ciné » la 3D est pour beaucoup un réel plus.
    Ces deux modèles sont-ils compatible 3D ?

    Merci encore pour ce comparatif.

  3. Bonjour et merci beaucoup pour tous ces très bon tests objectifs !

    Malgré le tarif attractif du Xiaomi, j’ai quelques appréhensions sur le SAV et la facilité à obtenir des pièces ?

    L’Epson pas d’inquiétude là dessus et il y a un élément basique me semblent jouer un rôle important pour la tenu dans le temps du Vidéoprojecteur: un filtre à air en amont des ventilateur. C’est ce qui à manqué à mon précédent UST où au final, des particules de poussière sont entrées aux endroits non désirés.
    Enfin ce petit point pourrait paraître bêtes au yeux de certains.

    Très bonne continuation 🙂

  4. Merci pour tes tests, c’est vraiment précieux. J’ai pour projet d’acquérir un vidéoproj UST en ce moment et même s’il y finalement assez peu de références, c’est un peu la guerre.

    Ton passage sur le 24p m’inquiète en revanche, est-ce à dire finalement (sans être un puriste) qu’aucun de ces vidéoproj n’est recommandé pour regarder des films ?

    En revanche, peut-être pourras-tu m’éclairer sur un dernier point, je trouve que la disponibilité des différentes références est excessivement mauvaises, que ce soit sur son-vidéo/cobra ou ailleurs…

    Les sous sont là, la volonté aussi, mais il n’y a personne qui veuillent échanger l’argent contre l’objet. :))

    • Pas assez de références en UST ?? C’est ce type de projecteurs qui a le vent en poupe actuellement et sorties de nouveaux modèles se bousculent : Xiaomi, Fengmi, Optoma, Epson, Samsung, Hisense, BenQ il y a plus que le choix.

  5. De références disponibles j’entends. Un simple tour sur son-video ou cobra fait redescendre l’excitation pour qui veut un modèle en dessoude 2000€. Sans parler du Xiaomi uniquement disponible en Chine avec 0 garantie.

    • Enfin heureusement que le choix des boutiques ne se limite pas à vos seules 2 références. Je ne partage pas du tout votre vision de la situation.

      • Et je ne demande qu’à être éclairé ! Je fais aussi choux blanc sur Fnac/Boulanger, dont les listings sont en partie occupés par des vendeurs qui expédient de Chine. Pas de garantie pour du matériel aussi cher ce n’est pas rassurant.

        Sur les modèles qui se dégagent de vos tests/conseils autour de 1500€, il y a le Xiaomi (introuvable en France vendu depuis la France avec garantie) ou le ViewSonic PX800HD (idem), mais j’ai surement raté quelque chose.

        Bref je vais continuer à vous suivre assidument et rester à l’affut de vos conseils.

        • Tu sais quoi, j’ai opté pour le 1S 4K.
          Merci pour tes tests en tout cas, ton sérieux t’honore même s’il ne fait pas de toi l’interlocuteur le plus commode. 😛

  6. Bonjour Gregory et à tous, et bravo pour ce blog très impressionnant par la qualité des tests mais aussi le dialogue et la qualité des réponses.

    Ma question est la suivante: J’ai une pièce avec 5m de recul pour un écran de 240 de base. J’ai même le câble HDMI qui court jusqu’au plafond a l’autre bout (HDMI optique de 10m). Il me manque le vidéoprojecteur.

    J’étais parti pour une focale « standard » genre l’Epson 7100, 7400 ou même 9400.

    Mais face à l’enthousiasme de beaucoup de contributeurs (et surtout de Gregory), je me demande maintenant si je ne devrais pas plutôt choisir une focale courte ou UST (ce que je peux aussi accommoder sans difficultés).

    Au final ma question est la suivante: a contraintes d’installation et budget égaux, est ce que vous recommandez un projecteur focale standard au plafond ou plutôt un courte ou ultra courte focale ?

    Merci pour vos avis.
    Cordialement,
    Jean

  7. Bonjour Grégory,
    Quel serait qualitativement l’équivalent de l’Epson 7100 parmi les modèles à ultra courte focale ?
    Merci pour votre avis.
    Cordialement,
    Leni

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*